A l'aube du XVII ème siècle, les lecteurs espagnols ne s'identifient plus au héros chevaleresque car les naïvetés et les incohérences que propose les romans de chevalerie ne séduisent plus. Ils préfèrent les rêveries des pastorales et les réalités du roman picaresque. Pris entre ces deux extrêmes (réalité et idéal), Don Quichotte propose un jeu sans fin, entre deux interprétations du monde : celle de la raison et celle de la folie. Dans cette œuvre, nous étudierons l'incipit qui nous présente son portrait. Nous pourrons alors nous demander comment est-il fait ? [Lecture]. Dans un premier temps, nous verrons que nous sommes en présence d'une description réaliste, fidèle à la réalité et, dans un deuxième temps, qu'il s'agit d'un portrait anti-héroique et, dans un troisième temps, qu'il est aussi réaliste.

Une description réaliste

La précision de la description

_ Enumération : « sec de corps… » ligne 16-17

I Précision à l'opposé des stéréotypes du héros des romans de chevalerie

Une volonté d'imiter la réalité

_ « On ne sorte en aucun point de la réalité » ligne 22-23

I Il cherche dès le début de se rapprocher de la réalité (dans le Prologue, il dit qu'il veut faire « une imitation parfaite »)

Un portrait d'aspect documentaire

_ Cadre spatial «  en un village de la Manche »

I Région réelle, aspect documentaire

_ « Il n'y a pas longtemps »

I Se déroule un peu avant 1605 (date de la parution du livre), moment réel, proche du lecteur

I Le cadre est très précis

_ Enumération des habitants de la maison (lignes 12 et 13)

I Précision de cette description qui correspond à la réalité historique

_ Champ lexical de la nourriture (lignes 8 à 14)

I L'importance accordée aux repas est représentative du mélange de noblesse et du manque d'argent + champ lexical de l'habillement

_ Mélange d'aristocratie et de pauvreté (ligne 5, ligne 8)

-         « pigeonneau de surcroît » ligne 7

-         « lequel sellait aussi bien … » évocation du valet qui est polyvalent. Travaux agricoles, cheval. Lignes 14 et 15.

Un portrait anti-héroïque

_ Enumération ligne 16-17 et vocabulaire dévalorisant, péjoratif

I Décalage avec les stéréotypes des héros

_ « Il faisait la cinquantaine » Ligne 16 // héros de 14-16 ans, jeune

I Il apparaît plus comme un antihéros que comme un héros

_ Seules ses « pantoufles » sont décrites ligne 10

I Description anti-héroïque, on l'imagine plus chez lui que sur les routes

_ Il est vêtu de « jus »

I S'oppose aux chevaliers vêtus de rouge, d'or, couleur connotée négative liée à la vieillesse

_ Présence d'un portrait de famille Lignes 12 à 16

I Il apparaît affublé d'une gouvernante âgée et d'une jeune nièce plus encombrantes qu'utiles (elles n'ont aucune qualité)

_ Adjectif dévalorisant associé aux objets qui représentent la chevalerie « toge antique », « roussin maigre » Lignes 3 et 4, il n'a pas un écuyer mais un « valet » ligne 13)

_ Incertitude sur son nom lignes 13 et 21 (3 noms pour le désigner renforcé par le vocabulaire « conjecture » ligne 20, « vraisemblable » ligne 20 « on pense que »

I opposé au héros traditionnel qui appartient à une grande famille déjà célèbre

_ Peu de verbes d'action dont il est le sujet

I Il ne donne pas l'impression d'un héros qui va accomplir des exploits.

_ Son amour pour les livres

-         champs lexical de la lecture

-         ironie du narrateur ligne 34 avec l'antithèse

-         ironie avec le mot « lulle » ligne 35

Le narrateur se moque de son personnage

-         citation en italique lignes 37 à 41

-         mime la complexité de l'esprit de Don Quichotte

-         décalage entre la narrateur et le personnage

_ Le manque d'activité

-         vocabulaire dévalorisant « oisif » ligne 25, « s'adonnait » ligne 26, « oublia » ligne 27, « folie » ligne 29, « embrouillés » ligne 34

Critique du narrateur qui fait remarquer non pas les exploits mais l'absence d'action

Un portrait humoristique

_ Opposition du « je » dans une tournure

I Le narrateur refuse de faire son devoir de narrateur

_ 1ère personne du singulier disparaît pour devenir 3ème personne (lignes 18 à 21)

I Se cache derrière la généralité pour justifier son imprécision

_ Titre du chapitre « fameux gentilhomme »

I fausse notoriété qui met immédiatement en doute sur la suite du récit

_ Distance critique entre le narrateur et le héros (voir la description physique et morale)

_ « Folie » ligne 29 pour Don Quichotte

_ Antiphrases « ces belles paroles » Ligne 35

I Ironie

_ 2 longues citations en italique

I Le narrateur se moque des autres autour de la naïveté de Don Quichotte

_ Ligne 23 : « il suffit…vérité » où il vient de commencer en disant « fameux »

I là il affirme qu'il ne dira que la vérité. Il commence par un mensonge

I On doit prendre de la distance dans tout ce qu'il dit

 (élargissement) Si le héros a dépassé le livre, si Don Quichotte est devenu un mythe, c'est grâce à la multiplicité des interprétations auxquelles il se prête : fou en perpétuel décalage, symbole romantique de la dualité humaine, exaltation de l'individu face à un monde incompréhensible…

Biographie de l'auteur

Né d'un père chirurgien, il est emprisonné quelques temps à cause de ses dettes. Après avoir blessé un homme en duel, il est envoyé en Italie. Il est ensuite captif à Alger. De retour en Espagne, il écrit La Galatea, l'une de ses première œuvre remarquable. En 1605, il publie la première partie de ce qui sera son chef-d'œuvre : L'ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche. Il y raille de la manière la plus plaisante le goût des aventures romanesques et chevaleresques qui dominait en son temps. Entre les deux parties du Don Quichotte, paraissent en 1613 les Nouvelles exemplaires. C'est un ensemble de douze récits brefs, écrits plusieurs années auparavant. En 1615, il écrit la deuxième partie de Don Quichotte.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide