Introduction

L.Gaudé a obtenu le prix Goncourt en 2004 pour le soleil des scorta un roman qui raconte l'histoire d'une famille italienne. Le texte étudié se situe au début du chapitre VI il est question de l'arrivée d'un prêtre, Don Salvatore, nommé au village de Montepuccio. L'extrait évoque le sermon du nouveau prêtre et l'effet qu'il produit sur les paroissiens. On peut se demander quel est intéret de cette scène( Note : Si vous ne trouver pas de problématique celle-ci souligner au dessu passe tout le temps !) . Nous verrons que les violentes accusations du prêtre font de ce texte un morceau de bravoure du discours polémique et que la scène contribue a brosser le tableau pittoresque d'un village italien .

Les violentes accusations

Les reproches / Culpabilisé

Le prêtre reproche à ses paroissiens d'être de mauvais chrétiens. Dabord il prétend qu'ils vivent dans le péché : Il les compare ( les procédé sont souligné ) au " cochon qui se complaît dans sa fange " ; Il les accuses d'être entré sans être lavé sur le plan physique , et sur le plan moral :" leur ames noires.." Il leur reproche de ne plus pratiquer le culte catholique " couche épaisse poussière sur le banc de l'église " Il désamorce leur éventuelle justification en utilisant deux fois une phrase injonctive à la forme négative " ne me parlez pas de votre pauvreté , ne me parler pas de la nécéssité de travailler jour et nuit " Enfin il les soupçonne de pratiquer un culte païen et hérétique il évoque " les exorcismes " " idoles de bois " DonSalvatore utilise des phrases assertives qui présentent ses reproches comme une évidence indiscutable Il emploie une prétérition pour évoquer leur état de pecheur Il a aussi recour à des questions rhétoriques Il n'hésite pas à les insulter Utilise des phrases péjoratif et le registre est très polémique

L'importance de la religion

Ses reproches sont l'occasion pour le prêtre de rappeler aux paroissiens les principes de la foi et de leur ordonner le repentir. Il insiste sur la "miséricorde " de Dieu qui est " bon et juste en toute chose" Il emploie à plusieur moment des phrases injonctives pour les inciter à changer d'attitude " avouez-le" "repentez-vous " Il répète parfois ses propos de manière à mieux frapper l'esprit de ses auditeurs " notre seigneur " et " église " Son discours est construit entre l'opposition du bien et du mal

Les menaces

Enfin pour exhorter les paroissiens au repentir il les menace de châtiments divins. Son sermon se clôt par une prophétie apocalyptique.Cepassage démarre par une triple hypothèse construite de manière anaphorique " si vous persévérez .. , si vous fuyez .. " Ensuite une double injonction vient préparé la prophétie " écoutez ce qu'il adviendra et n'en doutez pas" Il prédit la destruction du village. On observe la force de persuasion de ces propos qui réside dans l'accumulation de phrases  assertives au futur les images fortes qu'elles contiennent et la présence inquiétante de l'adverbe " bientot " mis en relief au milieu de la derniere phrase.

Transition

Le contenu de ce discours polémique et le récit des réactions qu'il provoque permettent de borsse de ce petit village italien un tableau très pittoresque

Tableau pittoresque

Stéréotype

Image stéréotypé de l'italie du sud . "Les champs" et "les terres" sont évoqué chacun deux fois plantant ainsi le décor rural. Il est également question d'un " cochon , racine , olivier poisson filet ". Les villageois sont  caractérisé par leur pauvreté et la " nécéssité de travailler jour et nuit "

Les caractères des habitants

Il s'agit de paysans qui ménent une vie difficile entièrement consacrée au travail. D'autre part ils sont très croyant. Cependant leur fois catholique se mêle à des supersititions et à des pratiques contraires aux dogmes religieux comme le souligne Don salvatore quand il parle d'exorcisme ect.. De plus il semblent se soumettre facilement à l'autorité et affichent un comportement grégaire puisqu'ils agissent en groupe et de manière identique. LEs villagoies sont désignées par le pronom " On"

Conclusion

On comprend que L. Gaudé ait accordé autant de place à cette scène qui ne constitue pas pourtant une péripétie:  elle contient un sermon anthologique , remarquable par sa force de persuasion et elle crée un effet de surprise puisque le discours violement accusateur du prêtre récolte paradoxalement l'adhésion de l'auditoire. Elle contribue également à créer un cadre italien pittoresque qui fait le charme de ce roman. Elle permet en outre de camper un personnage séduisant par sa verve et son audace et on comprend qu'il jouera par la suite un role important dans la village , par exemple quand il sera le conseiller d'élia le confident de carmela et le dépositaire du secret des scorta .

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide