Auteur : Olivier Adam.

Titre : A l'abri de Rien.

Année de Parution : 2007.

Genre : Romanesque – Polémique.

I ) Le Contexte

1°) Le Contexte Historique & Temporel.

Nous sommes au 21e siècle, aux alentours de 2007, époque où dans le nord de la France, règne un climat sombre-dramatique, où l'immigration clandestine souffre de la faim, du froid, accentué par les actes de répression incessants des forces de l'ordre.

2°) Le Contexte Géographique & Spatial.

L'histoire se déroule en France, dans le Nord. Les nombreux repères des descriptions nous indique que nous nous trouvons dans une ville voisine de Lens ( « Stade Bolaert » P-15 ) & de Lille ( Banlieue de Lille ). Le récit évolue principalement dans l'habitat de Marie, chez Isabelle, à la plage ( A proximité d'un Quartier HLM ) & dans les nombreux centres de secours populaires.

3°) Le Contexte Social.

Le Milieu social de la famille du personnage principale, peut être reconnu comme un milieu relativement pauvre. Bien qu'ils vivent dans des lotissements modernes ( L-11 ), qu'ils aient un jardin, seul le père détient une profession de « chauffeur de Bus » qui s'accompagne d'un moindre salaire. Marie quant à elle, peut être interprété comme une femme au foyer, malgré son licenciement, à la suite d'un geste égaré à l'égard d'un client.

De plus, la réaction de Stéphane, quant aux achats irresponsable de sa femme ( Page 56-47... ), nous indique bien, que nous nous trouvons dans une catégorie, loin d'être aisée.

II ) Les Personnages

1°) Le Portrait de Marie.

Marie est une jeune femme, silencieuse, menant une vie banale à laquelle, elle a envie de s'arracher. Lorsque le roman débute, elle est au chômage, suite à son geste égaré, où elle gère sa profession de femme au foyer. Elle est mariée à Stéphane, un chauffeur de Bus, qui, ensemble, eurent deux enfants : Lucas & Lise. Marie, semble être un personnage agissant de manière imprudente sous la colère, à moins que cela ne se traduise par de la peur, de la pitié. Elle aime ses enfants, son mari, bien que toutefois, son attitude peut entrevoir la possibilité de penser le contraire ( Partie II et Fin du Livre ). Elle peut être représenter comme quelqu'un de généreux ( Auprès des réfugiés ), mais également comme une personne qui manque de « raisonnement » ( Auprès de sa famille ).

2°) Son entrée en scène et ses liens avec les autres personnages.

Marie entre en scène, dès les premières lignes du roman... Ce livre, rédigé à la première personne du singulier, nous conte sa vie ( Marie est le Narrateur ).

Tout au long de l'histoire, cette jeune femme, nouera des liens avec différents personnages ( Isabelle, Josy, Bechir ) au risque d'en détériorer d'autres ( Sa relation avec son mari ).

III ) La Narration

Le point de vue adopté par l'auteur est celui d'une focalisation interne. En effet, l'utilisation du pronom personnel « Je », nous indique bel et bien, que Marie, le personnage principal, est le narrateur. Ce récit suit principalement un ordre de linéarité, avec parfois l'intervention soudaine d'analepses ( On note l'absence de prolepses ). Le Rythme du récit est plutôt dynamique avec des retournements de situation ). Au niveau de la vitesse de narration, la Pause, le ralenti et la scène sont fréquemment développés.

IV ) L'objet & Livre

Le Récit est structuré en plusieurs chapitres ( une Quinzaine ), non numérotés, regroupé en deux partie ( I & II ).

Au niveau de la première de couverture, on remarque, au premier plan, l'apparition d'une femme ( Sûrement Marie ), Debout sur le sable, fixant l'horizon. Cette photo démontre bien, le caractère discret, perdu, du personnage : Elle cherche quelque(s) chose(s), mais quoi ? Elle est revêtu d'une Jupe blanche, d'un gilet marron-fade, et d'un sac, sûrement en cuir. La paysage autour d'elle est triste.

La Quatrième de couverture, quand à elle, est composée d'un court résumé du roman, d'une phrases issue du récit, et d'un biographie de l'auteur : Olivier Adam. Un témoignage d'un journal, nous informe également de l'un des l'intérêt principal de l'histoire de ce Roman.

VI ) Impressions de Lecture

J'ai aimé ce livre, sans toutefois l'apprécier ( Sûrement est-ce dû à l'incompréhension que me porte certains gestes du comportement de Marie ( Entres autres avec sa famille ), bien que celui-ci, dans un certain contexte, ne peut s'avérer que remarquable ( Au niveau des Réfugiés Clandestins ) ). L'auteur à travers son livre, nous traduit une vision de Monde cruel et réaliste, tout en faisant passer un message, d'une actuelle importance.

Je dois avouer, toutefois, que je n'ai pas eu de mal à me situer aux descriptions spatiales, qui relate le monde d'aujourd'hui.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,29/ 5 pour 7 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide