Madame Bovary ( 1857 )

Avec Madame Bovary, le réalisme devient synonyme d'un travail d'écriture où le style est tout. Le passage proposé constitue l'ouverture du roman. Gustave Flaubert introduit de manière originale, par le biais d'un étrange casquette, l'un de ses personnages, Charles Bovary, qui deviendra un médiocre médecin et épousera Emma, l'héroïne.

Nous avions l'habitude, en entrant en classe, de jeter nos casquette par terre, afin d'avoir ensuite nos mains plus libres ; il fallait, dès le seuil de la porte, les lancer sous le banc de façon à frapper contre la muraille en faisant beaucoup de poussière ; c'était là le genre. Mais, soit qu'il n'eût pas remarqué cette manoeuvre ou qu'il n'eût osé s'y soumettre, la prière était finie que le nouveau tenait encore sa casquette sur ses genoux. C'était une de ces coiffures d'ordre composite, où l'on retrouve les éléments du bonnet à poil, du chapska, du chapeau rond, de la casquette de loutre et du bonnet de coton, une de ces pauvres choses, enfin, dont la laideur muette a des profondeurs d'expression comme le visage d'un imbécile. Ovoïde et renflée de baleines, elle commençait par trois boudins circulaires; puis, s'alternaient, séparés par une bande rouge, des losanges de velours et de poil de lapin; venait ensuite une façon de sac qui se terminait par un polygone cartonné, couvert d'une broderie en soutache compliquée, et d'où pendait, au bout d'un long cordon trop mince, un petit croisillon de fils d'or, en manière de gland. Elle était neuve, la visière brillait.

- Levez-vous, dit le professeur.

Il se leva : sa casquette tomba. Toute la classe se mit à rire.

Il se baissa pour la reprendre. Un voisin la fit tomber d'un coup de coude; il la ramassa encore un fois.

- Débarrassez-vous donc de votre casque, dit le professeur, qui était un homme d'esprit.

Il y eut un rire éclatant des écoliers qui décontenança le pauvre garçon, si bien qu'il ne savait s'il fallait garder sa casquette à la main, la laisser par terre ou la mettre sur sa tête. Il se rassit et la posa sur ses genoux (…)

Gustave Flaubert, Madame Bovary, Chapitre 1 ( 1857 ).

Madame Bovary, est l'un

des nombreux romans, de l'écrivain représentatif du réalisme, Gustave Flaubert, où ce dernier, par le biais d'une étrange casquette, nous présente de manière originale, l'un de ses personnages, Charles Bovary qui deviendra un médiocre médecin, et épousera Emma, l'héroïne.

Le Récit, nous relate l'entrée en classe d'un groupe d'élèves vêtus chacun, d'une casquette, et ayant comme habitude, de les lancer de manière inconvenante sous un banc, à proximité du seuil de la porte.

→ Mais, quel est l'intérêt de la description de la casquette de Charles Bovary ?

La casquette est représentée comme un objet hétéroclite. En effet, cette casquette est apparentée à diverses formes de chapeaux. Les termes « Bonnets à poils », « Chapska », traduisent l'originalité de la casquette. Sa multiplicité des matières ( « Poils de Lapin » « Losanges de velours », « Croisillon de fils d'or » ) et de ses formes ( « boudins circulaires », « polygone cartonné », « long cordon » ) nous décrive les caractéristiques, d'une caquette peu commune.

De plus, le personnage apparaît comme décalé vis à vis de ses camarades de classe. L'utilisation du terme « casque » ( L-18 ), pour qualifier sa casquette traduit de la part du professeur, une sorte d'ironie. Le « casque » apparaît comme un objet sur-dimensionné, avec une fonction peut être protectrices pour échapper au regard de ses camarades. ( Le paradoxe est que, par sa laideur, elle attire tout les regards ).

L'ironie est accentuée par l'expression « Qui était un homme d'esprit » ( L-18 ), met en valeur le comique contenu dans le terme « casque ». ( Qui est une sorte de clin d'oeil au Lecteur ».

Ainsi, via une description poussée d'un casquette, peu commune, l'auteur présente à l'avance la personnalité de Charles Bovary, au long de son roman.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide