Zadig est un conte philosophique oriental où le héros éponyme fait l'expérience du monde. Dans ce chapitre 3, Zadig, après avoir été déçu par Sémine et Azora, veut se consacrer à la science (recherche du bohneur". Le chapitre 3 permet à Voltaire de dresser la satire de la justice française tout en conservant les éléments du conte traditionnel.

I°/ Un Conte Traditionnel

          1. Les élément du conte traditionnel

a) La Structure du texte : Dans ce chapitre, Voltaire construit une structure traditionnelle propre au conte : le schéma narratif.

Cette structure permet aux lecteurs de se distraire à travers une forme courte et plaisante.

b) La série d'aventures : Zadig se présente comme un conte d'aventures. Les chapitres se suivent de manière cohérente. Le lecteur est même engager à participer à cette quête du bpnheur par Zadig en relevant les indices des illusions ou désillusions à venir.

         2. Le message philosophique.

a) La question du bonheur : Au delà des éléments du merveilleux, Zadig est un conte philosophique qui pose la question du bonheur et de la Provdence. Dans Les 2 premiers chapitres, Zadig est confronté à des malheurs : l'amour ne suffit pas à être heureux.

Ce chapite 3 détaille plus ce bonheur : la qupete de connaissance ne suffit pas non plus.

b) L'emploi de l'ironie : L'ironie, c'est dire le ocontraire de ce que l'on pense. Les contes philosophiques de Voltaire sont humoristiques car il s'agit de l'arme favorite de l'auteur, mais aussi pour contourner la censure.

La philosophie des Lumières, défendu dans ce chapitre, malgrés les déceptions de Zadig.

TRANSITION : Après avoir analysé les éléments du conte traditionnel de ce chapitre, nous allons maintenant étudier la satire de la justice proposée par Voltaire.

II°/ La Satire de la Justice

        1. L'enquête menée par Zadig

a) La démarche scientifique : Dans le raisonnement de Zadig, Voltaire lui fait adopter une démarche d'enquêteur à la recherche de différents indices. Zadig adopte un raisonnement fondé sur l'intellecte.

Le protagoniste incarne la philosophie des Lumières dans la quête de connaissance.

b) L'esprit d'observation : Zadig est qualifié par son aisance dans le raisonnement : il est doté d'une finesse d'esprit, d'un esprit d'observation. Sa logique apparaît dans l'utilisation du champ lexical de l'observation.

Voltaire qualifie son héros à travers un raisonnement scientifique or cette science est sonfrontée à l'injustice des Hommes.

       2. La critique de la justice.

a) Un jugement subjectif : Les figures de la justice sont connotés péjorativement car les juges prennent partie. Cette subjectivité est renforcée par l'action de payer une amende malgré l'innocence de Zadig. Puis payer une autre amende pour s'exprimer.

Derrière le décor oriental, se cache la satire de la justice française.

b) La satire du pouvoir royal : le chapitre3 est fondé sur une anecdote : le chien et le cheval du roi sont introuvables. Or ce petit évènement à causé un tort considérable pour Zadig. Le roi n'est pas valorisé, il n'est par représenté comme un guide.

Voltaire dénonce les injustices commises par le roi derrière le pouvoir divin.

CONCLUSION : > dénoncer l'injustice de la société française notamment les abus du pouvoir royal.

                              > à la question du bonheur, Voltaire réponse par l'insuffisance de la sagesse (la connaissance ne permet pas le bonheur mais il y aide).

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide