Caractéristiques

Groupement de texte : Approches de l’Humanisme et des Lumières : littérature, science et religion

Courant littéraire : Les Lumières

Auteur : Voltaire (1694-1768) voir fiche biographique

Type de texte : lettre

Registre : ironique, satirique, polémique

Genre : polémique

Ù Contexte : affaire Calas

Jean Calas, commerçant protestant accusé et supplicié à tort d'avoir son fils pour l'empêcher de se convertir au christianisme.

Voltaire mena une enquête de journaliste pour dénoncer l'imposture ž écrivain engagé

Ù Date : 1714

Ù Genre : épistolaire

Ù Type de texte : discours argumentatif

Ù Locuteur :un bénéficier anonyme

bénéfice = patrimoine attaché à une charge ecclésiastique (paroisse…)

Ù Destinataire :un jésuite, Le Tellier (nom du confesseur de Louis XIV, en partie responsable des mesures contre les protestants

Ù Thème : la persécution religieuse

Ù Thèse :la persécution religieuse est une folie

Ironie, satire, le texte va dans le sens contraire de la thèse défendue : il faut délivrer les jésuites des protestants

Enumération des moyens pour atteindre ce but.

Ù Exagération

Il prend le point de vue intolérant et le pousse à l'extrême ž caricature, réfutation par l'absurde

Ù Portait, reflet du locuteur qui apparaît

å Organisation au service de la barbarie

å Sadisme et cruauté

Verbes exprimant le désir de faire souffrir "prendre tous", "assassiner", "tuer", "châtrer", "fouetter"

å Discrédite ses propres propos

Répétition "tous" extermination, massacre généralisé (importance des chiffres dans le 1er paragraphe)

ž Folie, délire exterminateur

Ù Vocabulaire

å Protestants (péjoratif ) "prédicants", "huguenots", "hérétiques, "imbus de mauvais principes", "ennemis"

ž Haineet Mépris

å Catholiques (mélioratif) "bons catholiques"

è Esprit manichéen ; divise le monde en Bien et Mal

Ù Raisonnement : en deux temps, toujours la même construction

1.proposition       

2. justification par le but "pour" ou la cause "parce que"

Voltaire crée un décalage ironique entre ces deux étapes, pour mieux discréditer la thèse du locuteur.

Argument 1

-   pendre pour "l'édification publique" (exemplaire)

-   "pour la beauté du spectacle" ž aberrant

Argument 2

-   tuer les protestants "dans leur lit"

-   pour éviter le tumulte et qu'aucun n'en réchappe

ž Recours à l'argument d'autorité "corollaire"

Argument 3

-   ne pas tuer les filles "je marierai […] toutes les filles"

-   cause : ne pas trop dépeupler l'Etat, qu'elles se reproduisent

ž Décalage ironique : empêcher les garçons de se reproduire     "les châtrer tous"

 Conclusion

Registre de l'ironie et du satire

Ø      Ironie = feinte = blâme : en prônant le massacre, il défend la thèse inverse de celle apparente

Ø      Portrait indirect et satirique : joue de l'exagération des traits ž caricature

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide