Introduction

  • auto-da-fé => acte de foi
    • exécution d'une sentence de l'inquisition
  • Voltaire prend souvent le mot au pied de la lettre
  • Biscayen > de Biscaye (Pays-Basque) chef lieu : Bilbao
  • commère = marraine, compère = parrain
  • lard -> autour du poulet > les juifs l'enlèvent
  • mitre de papier : rappel les évêques et les papes
  • flammes renversées = « le coupable s'est retranché, il a avoué »
  • Voltaire : « l'antéchrist » > religion = intolérance
  • Est considéré comme « hérétique » tout propos allant à l'encontre de la religion
  • Inquisition = 2 organisations en 1
    • 1 judiciaire et 1 religieuse
  • Exécution : cérémonie solennelle afin de la rendre légale
    • Mise en scène
    • Etale des objectifs de Voltaire
    • Combattre avec l'ironie, l'humour noir ou le burlesque

La mise en scène

Un univers de fantaisies

  • A partir du réel, Voltaire va créer un Univers de fantaisie pour critiquer les objectifs
  • Action rapide : accumulation d'évènements
    • 4 actes : *Un auto-da-fé -> décision
      • Présentation et réunion des accusés
      • Cérémonie
      • Exécution de la sentence

Voltaire ne retient que les faits essentiels

-> Ellipse narrative ; on passe de l'emprisonnement à la procession : ironie incisive

Récit léger mais efficace : le lecteur est tenu en haleine

L'ethnologue

- Voltaire s'intéresse à toutes les ces coutumes de manière facétieuse, il s'amuse ; cela donne au spectacle une partie pittoresque et d'étrangeté. Ex : San Benito, révélateur > le

| personnage va être condamné.

|-> être infâme                 .

- Flammes et diable : symbolique (cf. notes)

- Voltaire s'étonne : on ne brûle pas Pangloss

|-> il a plu, le bûcher a doc été éteint et Pangloss a du être pendu

- Constatation d'un état de fait : le monde ne va pas.

Les différents points de vue

- L'auteur va alterner les points de vue dans le but de donner un style au récit :

*1er : point de vue des inquisiteurs (auto-da-fé)

*2ème : point de vue de Candide

|-> naïf et ironique _ Euphémisme

|-> Optimisme

- L'Inquisition devient un organisme de bienfaisance

- Cela ne dure pas : « le même jour […] fracas »

|-> intolérance religieuse mise en cause

- Le lecteur/spectateur se fait juge de la situation

|-> idée de théiste

=> Il y a un désordre naturel que les hommes n'arrivent pas à maîtriser, ce qui entraîne un désordre humain

- La mise en scène n'est qu'un avant goût

=> INTOLÉRANCE / FANATISME RELIGIEUX

Les objectifs (Lutter contre le fanatisme)

Une cérémonie absurde

- cette cérémonie absurde est liée au pouvoir arbitraire de l'inquisition

- Voltaire insiste sur l'absurdité

- acte de superstition

|-> raison aberrante

- « Le spectacle […] la terre de trembler »

*entité de cérémonie

*secret infaillible pour empêcher la terre de trembler

> L'homme ne peut contrôler la nature

- Illogisme : « … en conséquence saisi un Biscayen … »

- Usage pernicieux de la causalité contre Voltaire

> Pouvoir arbitraire mais absolu

Le pouvoir arbitraire des inquisiteurs

- On condamne les gens pour des fautes dérisoires

{Châtiments extrêmes}  > Disproportion

|-> force de la démonstration de Voltaire

- Condamnation pour des faits dérisoires

- Pouvoir arbitraire

- Motifs ridicules d'emprisonnement > crescendo dans le ridicule

|-> habile gradation

- L'humour est ici mis au service de la révolte

- L'inquisition est un organisme qui n'a plus rien a voir avec la foi

Organisme différent/foi

- Cérémonie religieuse présentée comme un spectacle de carnaval

-> Aucun contenu spirituel

- San Benito et le « spectacle » montrent qu'on s'adresse à un spectateur qu'à un fidèle

|-> Voltaire nous montre ça avec beaucoup d'habileté

Les armes

L'humour noir

- c'est quelqu'un qui arrive à nous révolter avec de l'humour, de la satire et de l'ironie

- Humour noir : humour qui fait sourire par des détails macabres

|-> Atrocité du crime : « brûlé à petit feu »

*familiarité culinaire

Le burlesque

- Le burlesque : genre littéraire qui emploi des termes bas pour traiter les sujets sérieux

|-> la fessée

L'ironie

- L'ironie : Voltaire a fait semblant d'adopter le point de vue adverse (l'Inquisition)

=> Antiphrase : « sage […] efficace […] belle […] »

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide