Introduction

Présentation de l'auteur:

Marivaux est un auteur du XVIIIème siècle, un précurseur du romantisme. Il a un peu tout essayer, il a été dramaturge, journaliste, romancier. Mais sa spécialité est l’inversion des rôles, le marivaudage (c'est un échange des rôles, un déguisement pour mieux pouvoir se dévoiler, les personnages se déguisent pour mieux être eux-mêmes). Il a notamment écrit: L’Ile des des esclaves (1725), Le Jeu de l'amour et du hasard (1730).

Présentation de l'œuvre:

Dans cette pièce Marivaux veut voir triompher les vrais sentiments, derrière les masques et les conventions sociales. Dans notre pièce un couple de maîtres Silvia et Dorante qui doivent se mariés décident de se déguiser en leurs valets, Lisette et Bourguignon, pour pouvoir découvrir leurs promis.

Situation du passage:

Cet extrait est la première rencontre en tête à tête des deux maîtres, déguisés en valets, seuls à seuls.

Lecture du texte

Reprise de la question:

Nous allons voir en quoi peut-on parler, dans cet extrait, d'une surprise de l'amour.

Annonce du plan:

Nous allons voir dans un premier temps un galant badinage de Silvia et Dorante, et dans un second la surprise de leur amour.

Lecture analytique

I°/ Un galant badinage

1) Une double méprise

  • Les deux personnages se tutoient: « Tu » (l.3)

  • Ils jouent un rôle, c'est du théâtre dans le théâtre, ceci fait plaisir aux spectateurs. Ils rient car Silvia veux en savoir plus sur Dorante: « J'espère que tu voudras bien me dire confinement ce qu'il est » (l.24)

2) La galanterie de Dorante

  • Dorante est en pleine séance séduction : « Fait comme tu voudras, je ne résisterai point » (l.32), « Ce qu'il y a de plus aimable au monde » (l.94). Il n’arrête pas de charmer Silvia.

3) Des adieux sans cesse différé

  • Ils se disent « Adieu » plusieurs fois (l.21,41). Il retardent le départ, ils veulent rester ensemble.

II°/ La surprise de l'amour

1) Manifestation d'un trouble

  • Silvia est troublée, elle fait plusieurs apartés (x4 au lignes: 1, 11, 13, 39). Elle se rend compte qu'il se passe quelque chose.

  • Ils perdent tout les deux le fils de leurs pensés: « Je voulais moi-même te parler de quelque chose ; mais je ne sais plus ce que c'est » (l.14/15), « J'avais moi aussi quelque chose à te dire ; mais tu m'as fait perdre mes idées aussi à moi » (l.16/17)

2) Les premières attentes du sentiments de l'amour

  • Dorante trouve Silvia jolie: « Quitte donc ta figure » (l.10)

  • Il la trouve aussi intelligente: « Voilà encore ses réponses qui m'emportent » (l.31/32)

  • Les barrières tombent, elle lui fait des compliments: « Il faut qu'il est du mérite puisque tu le sers » (l.26)

  • Le plaisir d'être ensemble est réciproque, ils ont les mêmes idées au mêmes moments: « Cela est singulier! Tu as raison, notre aventure est unique. » (l.36-38). Ils ont envie de partager ce moment.

Conclusion

Bilan:

L'amour de Silvia et Dorante est en train de naître, alors même qu'ils sont déguisés. Ils se découvrent l'un l'autre, sans plus se reconnaître eux-mêmes.

Ouverture:

L’échange des rôles est propre a Marivaux mais on le retrouve dans L'Ile des esclaves.

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide