Voici des fiches résumées de qques textes au programme du bac français!

La parabole du riche et de Lazare Ancien testament (10è-9è siècle av. JC)

pourpre=riche / brillant festin=grde maison, serviteurs, invités / gisait=plus la force d'être assis

1re inversion : vie dans l'au-delà≠vie sur Terre, champs lexical bonheur/malheur 2e inversion : haut/bas (ciel et enfer 3e inversion : d'abord seul, maintenant avec Dieu, et inversement

l'évangéliste nous guide vers une leçon à tirer

L'homme et la couleuvre, La Fontaine

a fait 12 recueils de fables en ≈30 ans. Harange, mise en accusation de l'Homme qui profite égoïstement de la nature. Homme-serpent / vache / boeuf / arbre / morale

A) La vivacité du récit

1_ le discours rapporté

DRDirect>interventions brèves de l'homme, pas d'arguments (éluder) DRIndirect>le narrateur résume ce que dit le personnage, il est subjectif : risque de fausser DRIndirectLibre>encore moins objectif, superposition de 2 voix (l'arbre et le narrateur) = au fur et à mesure, l'auteur oblige le lecteur à se diriger dans une seule direction

2_ Autres caractéristiques inatendues

Brièveté du récit quand on enlève les discours rapportés, beaucoup de verbes d'action = dramatisation (comme au théâtre, petites scènes)

3_ des registres divers

peremptoir, pts d'exclamation, verbes d'actions, impératif couleuvre>registre résigné boeuf, vache, arbre>registre satirique narrateur>le + polémique récits brefs très peu commentés>intemporalité du récit, cherche à nous orienter

B) L'orientation argumentative de la fable

1_ Présence du champs lex. De la justice

>THEME utilisé par tous les intervenants, et le + souvent par l'homme. Polyphonie argumentative, les intervenant jouent un rôle précis comme dans un tribunal>réquisitoire contre l'homme (≠plaidoyer)

2_ La valeur des arguments

L'homme fonctionne avec des assertions, rejette les témoignages=valeure de ses arguments nule La couleuvre est résignée, valeure principale : la vie Les autres : -arguments des faits (énumérations), historique (passé), valeur sup. (bien/mal), logiques (impossibles à contredire)

3_ Présence de l'auteur

Parenthèse vers 5-6>montre la présence et le pt de vue de l'auteur. Présence de « je » : fonction de communication, expressive (impressive »tu », référentielle »il ») Dans la moralité, fonction impressive/expressive, intervention exterieure, dénonce les abus de pouv. Des « grands » (censure)

Bilan : récit et moralité ambigüs, richesse de la fable, thème de la justice arbitraire (répandu au 18è siècle)

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide