Caractéristiques

Groupement de texte : Approches de l’Humanisme et des Lumières : littérature, science et religion

Courant littéraire : Les Lumières

Auteur : Fontenelle (1657-1757) s'intéresse à diverses disciplines, (journalisme, sciences) et a pour but de transmettre ses connaissances.

1686 : Entretiens sur la Pluralité des Mondes

> ouvrage de vulgarisation scientifique

1686 : Histoire des Miracles

> question des miracles

1691 : entre à l'Académie Française (créée par Richelieu) et est secrétaire de l'Académie des Sciences

Registre : polémique

Ù Genre : essai

Ù Type de texte :

  1. Discours argumentatif commence et clôt le texte
  2. Partie narrativež récit

Ù Thème : le miracle

Ù Thèse :

  1. Thèse (1) : réfutée = accepter l'idée d'une explication surnaturelle "la plupart des gens" : l'adversaire est l'opinion générale, populaire, répandue
  2. Thèse (2) : défendue = s'interroger sur la véracité du fait avant d'en chercher la cause ž méthode expérimentale, scientifique, esprit d'examen

Discours argumentatif

  1. Premier paragraphe

Dimension polémique (affrontement entre deux thèses) – reproche, accusation

Type de raisonnement : concessif (deux fois : "Il serait difficile de…" et "Il est vrai que…")

Question oratoire : il doute et invite le lecteur au doute (l.2 : "mais aussi tout cela est-il bien vrai?")

Adjectif péjoratif  qui disqualifie la th.1 : "ridicule" si  vous suivez le point de vue des adversaires

ž Dernière phrase : inversion ironique "la cause de ce qui n'est point"

Locuteur désigné par "nous"

ž associé à la thèse défendue, invité à rejoindre les gens éclairés, il n'est pas inclus dans "la plupart des gens"

"assurons" mode impératif : conseil de sagesse et de prudence

Plusieurs thèses/antithèses

-          opposition fait/cause "assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause"

-          opposition vrai/faux (erreur)

-          opposition vitesse/lenteur

métaphore "courent", "passent par-dessus la vérité" - attitude de qualifiée de "naturelle" (l. 4 et 25)

ž discrédite l'attitude des gens qui se précipitent

>> La recherche de vérité s'accompagne d'une réflexion qui suppose le temps.

à Il s'oppose à une tendance naturelle de l'esprit humain.

  1. Dernier paragraphe

Ù Parallélisme de construction / inversion satirique (l. 26-27)

- "convaincu"ž transmission de la conviction

- "que par celle" comparatif

  1. Définition de l'ignorance : selon ses adversaires, ignorance des raisons de Dieu

ž définition religieuse de l'ignorance qui vient de la faiblesse de notre esprit

  1. Renverse la définition de l'ignorance et aussi celle de la vérité : ignorance des faits, due au désir de croire (autre forme de faiblesse de l'esprit humain)

ž C'est le besoin de croire qui devient source d'erreur chez les adversaires.

Ù Double antithèse sont/sont pas ; inconnues/raisons

"sont"/"ne sont point" et "dont la raison nous est inconnue"/"dont nous trouvons la raison"

ž Il faut d'abord s'assurer que le phénomène relève du réel.

Ù Dernière phrase :

La connaissance des raisons s'oppose au principe d'erreur qui vient du préjugé religieux, de la croyance.

è Redéfinition de

-                la vérité ž scientifique

-                l'ignorance, l'erreur ž religion

2eme voie pour argumenter : récit = illustration de la thèse (1)

Valeur d'exemple : cherche à donner l'apparence d'un fait vrai par un encrage dans le réel (date + situation géographique)

Histoire inventée + efficace dans l'argumentation même si elle perd en crédibilité

Forme d'une anecdote, fait divers >> dimension de la fable, apologue

3 étapes

a)       Récit d'un miracle "il lui en était venue une"

tournure passive ž pas d'agent d'action ž miracle

"bruit courut" = "on –dit" ž distance la vérité

b)      Succession d'écrits engendrés par ce miracle

Ordre chronologique, marqueurs de temps ž aspect de rapidité, la construction même  du récit montre la tendance des gens à aller trop vite pour résoudre un problème.

Ù Représentation ironique des adversaires

-                     savants aux noms ridicules

-                     pseudonyme en –us ž latinisant

-                     longueur du nom = noblesse

-                     Noms qui cherchent à donner plus d'autorité (savant)

ž Argumentation par l'autorité : cf. théologie

Ù Argumentation d'autorité

-                     "écrire" : tradition, savoir fondé sur le livre et l'écriture

-                     "ramasse" ž trivial : ironie, synthèse de ce qui a été dit

Ù Savants ridiculisés par leur propos

-                     mise à distance "prétendit"

-                     contradiction dans la thèse défendue "en partie naturelle, en partie miraculeuse"

-                     cherchent cause surnaturelle : dieu

-                     thèse absurde qui explique les intentions de dieu "envoyée de Dieu…pour consoler les chrétiens"

ž Décalage ironique entre le phénomène et les intentions

-                     les savants veulent plus se mettre en valeur que chercher la vérité

ž "Afin que cette dent ne manqua pas d'historiens" l.16

c)      Chute ironique

Explication scientifique, rationnelle du miracle

Ù Dernier personnage qui découvre la vérité :

-                     pas de nom "un orfèvre" ž ne joue pas de l'autorité de son nom

-                     esprit d'examen, expérimentation directe "examiner, consulter"

Ù Le narrateur ajoute un commentaire ironique

-                     implique le lecteur "figurez-vous"

-                     antiphrases : "belle et docte", "un autre grand homme", "autre savant"

-                     inversion satirique des faits (l.24-25) "on commença par faire des livres, puis on consulta l'orfèvre"

è Le récit illustre la thèse de l'auteur.

9   Argumentation par le rire, le ridicule

Utilisation d'une fiction : rôle essentiel ž provoquer la condamnation morale par le rire et la moquerie.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide