Extrait

Le sens contre la raison.
Raymond Sebond, ami du père de Montaigne. Il a été condamné pour avoir placé l’homme au centre de la religion. Montaigne tente de l’aider en réconciliant la foi et la raison.

Analyse

Montaigne démontre que la foi et la raison n’appartiennent pas au même domaine. Mais il démontre que la raison est elle-même douteuse  sceptique. L’homme Dieu et la raison sont remis en cause. Montaigne démontre que la raison est peu fiable par le vertige. Les connaissances reposent sur nos sens. La raison repose sur eux, mais sont t-ils fiables ?
Utilisation d’exemple probant, Le philosophe plein de raison, donc ne devrait pas avoir peur, ironie de l’auteur « Par raison évidente ». Utilisation de l’expériementation (écriture des essais). Illusion des sens, et Montaigne laisse l’interprétation au lecteur : Les sens sont peu fiables. Exemple de démocrite, qui se creva les yeux pour ne pas être induit en erreur. Montaigne conclut par les sens dominent notre discours et notre âme, ils sont peu fiables, donc la raison et peu fiable. La foi reposant sur la raison est elle-même peu fiable.
Ecriture des essais (strate + expérimentation). On reconnait l’écriture humaniste par les citations en latins.
Pour persuader, Montaigne a recourt aux sentiments, et utilise la mise en situation .

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide