Bac de Français
: Description de l'Oral de l'EAF.

( Première S – Intellego.fr )

I ) Description de l'épreuve.


Déroulement.

L'épreuve orale
s'organise en deux temps :

L'examen d'un texte littéraire, orienté
par une première question.

Un entretien, lui
aussi guidé par une seconde question.

Chacune des parties de
l'épreuve, d'une durée de dix minutes, est évaluée sur 10 points.


Le descriptif des lectures et activités.

L'épreuve s'appuie sur
le descriptif des lectures et activités, renseigné par votre
professeur, et rendant compte de l'ensemble du travail réalisé dans
l'année, dans le cadre du programme de français de classe de
première. Il mentionne les œuvres intégrale analysées, les
groupements de textes étudiés ainsi que les lectures cursives
effectuées dans le cadre des séquences organisées autour d'un ou
plusieurs objets d'étude.


L'interrogation.

En référence aux
travaux effectués dont rendra compte le descriptif des activités,
l'examinateur vous proposera de découvrir et d'analyser un texte
qui vous permettra de mettre en œuvre vos connaissances et
compétences acquises.

La longueur du texte
proposé sera déterminée en fonction de sa cohérence et de sa
difficulté. L'examinateur vous indiquera explicitement l'objet
d'étude auquel se rattache le texte proposé. ( Ils sont au
nombre de 9 ! ).

L'examinateur vous
proposera un extrait choisi parmi les lectures répertoriées dans le
« descriptif des lectures et activités » ainsi qu'une
question qui vous permettra d'organiser et d'orienter votre étude.
Cette question portera sur l'ensemble du texte.

II ) Présentation de l'explication.


L'orientation de l'explication.

Vous orienterez votre
lecture du texte choisi par l'examinateur vers la question initiale.
Vous vous efforcerez, non de faire une étude « complète »
du passage proposé, mais de répondre à la question posée, à
partir d'une observation précise du texte.


La démarche.

Dans
cette première partie de l'épreuve, l'initiative est laissée au
candidat qui présente « librement » son exposé. Aucune
méthode ne vous est imposée, sinon une démarche méthodique et
rigoureuse, qui vous permettra de répondre avec précision à la
question de l'examinateur, tout en vous appuyant avec précision sur
le texte.


L'expression.

La
qualité de votre expression est essentielle : vous veillerez à
employer un vocabulaire précis, une syntaxe correcte et un niveau de
langue convenable.

Conseil
: Il va de soi que la qualité de votre prestation sera fonction de
la régularité de votre entraînement à la lecture analytique d'un
texte littéraire. Seul cet entraînement vous permettra de bien
maîtriser les connaissances et les compétences nécessaire. Il est
donc essentiel pour vous, de pratiquer avec assiduité les différents
chapitres traitant les détails et méthodes lecture analytique.

III ) Déroulement de l'entretien.


Répondre aux questions posées.


Type de Questions.

Une
fois que vous aurez effectué la lecture analytique du texte,
l'examinateur vous posera une ou deux questions que vous aurez
également préparées au préalable. Il pourra vous demander de :

1°)
Mettre le texte de l'examen en relation avec l'une des lectures
cursives
effectuées pendant l'année. L'examinateur aura le soucis de
vérifier votre bonne lecture de l'œuvre indiquée sur votre liste.

Conseils
:
Pour être en mesure de répondre à ces questions, faites pendant
l'année une fiche sur chaque ouvrage que vous aurez lu. Vous devez :

Avoir les connaissances de base sur l'auteur.+

Savoir présenter le livre : le résumer, donner les thèmes abordés,
présenter les personnages principaux, connaître dans les grandes
lignes l'architecture de l'œuvre.

Expliquer les liens du livre que vous avez lu avec l'objet d'étude
concerné ( le biographique, l'épistolaire... ).

2°)
Montrer la place du texte dans le groupement
ou dans l'œuvre intégrale étudiée en classe.

Conseils
:
Si ce texte est inclus dans un groupement, vous ferez appel à
l'esprit de synthèse : aptitude à comparer, à rapprocher les
textes, à dégager des thématiques et des problématiques. Vous
pouvez vous appuyer sur vos lectures cursives.

Pour
l'extrait d'une œuvre intégrale, vous ferez le même travail de
préparation que pour les lectures cursives, et vous relirez vos
cours sur l'œuvre.

3°)
Montrer l'intérêt de votre texte en liaison avec l'objet d'étude
imposé par le programme.

Conseils
:
Il faut écouter attentivement la question et vous empêcher de
réciter des synthèses toutes prêtes ( sur la lettre, sur
l'autobiographie, sur les règles de la tragédie classique... ).

Pour
éviter les pièges de la récitation, le professeur peut vous
proposer un texte qui n'est pas sur votre liste, mais qui est en
relation avec cet objet d'étude. Vous veillerez à mobiliser vos
connaissances et à les appliquer à ce texte inconnu. Quel que soit
votre sujet, il faudra respecter certaines règles de l'oral.


Conseils
pour le jour de l'examen : Tenir
compte de l'interlocuteur.


L'écoute.

Quand
il vous interroge, l'examinateur a certaines attentes : il vous met
sur des pistes qui permettent de vérifier votre technique d'analyse
et votre culture. Il faut donc écouter attentivement la question
posée, on vous reprochera pas de marquer un petit temps avant de
répondre. À l'inverse, il serait maladroit de s'obstiner si l'on
vous indique que vous vous trompez ou encore de signifier au
professeur que sa question n'a aucun intérêt : l'ouverture d'esprit
vous aidera à enrichir la réflexion.


La
clarté.

Au
cours de l'année, à l'écrit comme à l'oral, vous aurez appris à
organiser vos idées. Tentez de répondre par étapes et de classer
vos idées.


La
correction de la langue.

L'oral
du baccalauréat est un exercice codifié, dans lequel votre maîtrise
de la langue est évaluée. N'utilisez pas le registre familier, ne
cherchez pas non plus à « faire du style » :
exprimez-vous simplement. Une préparation au cours de l'année vous
aidera également à traquer vos tics de langage ( « euh... »,
« j'veux dire... », ou « donc » à chaque
début de phrase ) : passez un ou deux oraux blancs devant un
camarade ou enregistrez-vous.


Exercer son
jugement.


Prendre
position.

Ne
craignez pas de donner votre avis quand on vous le demande.
L'examinateur appréciera que vous exprimiez votre opinion sur un
texte, à condition qu'elle soit argumentée.


Se
préparer toute l'année.

L'exercice
de l'esprit critique ne s'improvise pas. Vous vous préparerez à
l'épreuve en rédigeant des travaux d'argumentation, mais aussi en
lisant la presse, en suivant l'actualité à la télévision ou
encore, en vous intéressant à différentes formes d'art ( cinéma,
musique... ), bref en tentant de comprendre le Monde dans lequel nous
vivons.


Avoir
confiance.

Apprenez
à « apprivoiser » la perspective de l'épreuve, en vous
entraînant pendant l'année et en faisant confiance à votre
jugement.

RdM...

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide