Par
son écriture protéiforme, la littérature n'a jamais cessé
d'attacher au monde des valeurs, des principes et des étiquettes tel
qu'il pourrait être perçu à l'avenir.

Les
écrivains ont ainsi à maintes reprises, usé de leur plume pour
dénoncer les erreurs commises par la main de l'Homme et proposer des
alternatives à la bêtise humaine.

Sujet
: La littérature peut-elle selon vous aider à mieux comprendre
les mœurs et les usages ? Plus largement peut-elle contribuer à
l'amélioration de la société ?

Lecture
analytique :

I
: La littérature influence l'époque et la société de
différentes manières.

1
: Elle incite l'Homme à poursuivre un but, un idéal et à
prendre conscience de ses potentialités, elle l'aide à découvrir
son être et sa vocation sur terre.

→ Humanistes
ayant une foi absolue en l'Homme et d'autres auteurs encourageant
l'ascension sociale.

2
: Elle influe sur la société par ses réquisitoires et traités
et l'oblige en dénonçant ses défauts et injustices.

→ Victor
Hugo, le dernier jour d'un condamné. Montesquieu, l'esclavage.
Inégalités des ordres sociaux au Moyen Âge. ( + La Fontaine )

3
: Elle fait revivre le passé en maintenant ses traditions et
donne ainsi à une nation sa cohésion grâce à l'histoire en
développant le sentiment d'appartenir à une même communauté (
apparition de l'état nation ). Elle permet également le
développement de l'esprit critique et de l'objectivité grâce à
un recul dans le temps ou à une prise de position ultérieure.

→ Lettres
Persanes de Montesquieu.

4
: Elle agis sur le futur par sa fonction d'avertissement et
encourage l'Homme à ne pas sombrer dans les erreurs du passé ou
dans les craintes à venir.

→ Génocide
Juif, Guerres Mondiales, Bombes Nucléaires, Non-Respect de
l'Environnement...

II
: Mais la littérature ne joue par forcément un rôle utile
par rapport à la science et à la technique et peut parfois avoir
un rôle néfaste sur la société.

1
: Elle n'est pas directement utile en ce sens qu'elle ne
transforme pas le mode de vie des gens et n'invite pas forcément
au progrès matériel.

→ Elle
semble désarmés face à la médecine et n'a qu'une démarche
synthétique.

2
: Elle peut parfois dégrader la société et créer un sentiment
illusionniste inatteignable ( société utopique pour les
écrivains les plus optimistes comme Thomas More ).

→ Ex
: Mein Kampf d'Adolf Hitler qui incite à la haine et manipule les
pensées de ses lecteurs.

3
: Elle empêche parfois à l'Homme d'ouvrir ses yeux et de
vérifier la vérité par lui-même.

→ Articles
de récits bibliques. Ex : Le soleil tourne autour de la terre, la
fécondité ne nuit pas à l'ascension sociale...

Nous
nous efforcerons donc de montrer que la littérature a tout au long
de son histoire influencée l'époque et la société mais qu'elle
n'a pas forcément joué un rôle utile par rapport à la science ou
à la technique.

La
littérature influence l'époque, elle impose ses idées à la
société de différentes manières : elle incite l'Homme à croire
en lui et à poursuivre dans ses projets, elle oblige la société à
prendre conscience en ses défauts et ses injustices, elle fait
revivre le passé en maintenant ses tradition et agis sur le futur
par sa fonction d'avertissement.

Les
livres ont parfois suggérer à l'Homme de croire en lui et l'ont
incité à poursuivre un but, un idéal. Ils lui ont montré le
pouvoir que peut détenir chaque individu au fond de lui et lui a
fait prendre pleinement conscience de ses potentialités. On peut
ainsi reconnaître chez les humanistes, une passion en l'Homme et une
volonté de croire en chaque individu en lui suggérant la
possibilité d'entrevoir l'horizon de projets nouveaux. Elle peut
également amener l'Homme à découvrir son être et sa vocation sur
terre.

Mais
la littérature peut également influer sur la société par ses
réquisitoires et traités en dénonçant ses défauts et injustices.
Elle a montré que le Monde était injuste mais qu'il pouvait à tout
moment être modifié par la raison. Elle a montré que l'Homme
pouvait commettre des crimes par colère, et anéantir un peuple par
besoin. Les auteurs en étaient pleinement conscient, et l'on a vu
rapidement l'éclosion de traité ou d'ouvrages dévoilant ces vices
comme celui de Victor Hugo ( Le Dernier Jour d'un Condamné )
ou encore de Montesquieu ( De l'esprit des Lois ).

La
littérature peut cependant faire revivre le passé en maintenant ses
traditions et en offrant par exemple la cohésion à une nation par
l'histoire et le sentiment d'appartenir à une même communauté.
L'apparition des états nations en témoigne, ces peuples habitant
sur un même territoire ont pour la majorité nourris une forte
volonté de vivre ensemble grâce au partage d'une histoire commune.
La littérature permet également le développement de l'esprit
critique et de l'objectivité grâce à un recul dans le temps. Le
simple fait d'étudier des actes et mœurs d'un autre temps ou via
une prise de position ultérieure a permis la critique et le regard
objectif sur une société. Les Lettres Persanes, de
Montesquieu soumettant le monde européen occidentaux aux critiques
d'une famille de Persans a permis pour son lecteur de voir en ses
limites et défauts.

La
littérature agis également sur le futur par sa fonction
d'avertissement et encourage l'Homme à ne pas sombrer dans les
erreurs du passé ou dans les craintes à venir. Elle répertorie par
ses œuvres, les crimes commis par la main de l'Homme et lui dénonce
toutes ses erreurs en utilisant l'aide de personnages aux
nationalités et points de vu différents, plongés dans les mêmes
incidents. Les génocides Juifs et Arméniens, les guerres mondiales,
l'utilisation et les tests de bombes nucléaires, la société de
consommation et le non-respect de l'environnement sont des causes qui
ont fait couler beaucoup d'encre dans le monde de l'écrivain et a
forcé l'Homme à regarder de plus près la conséquences de ses
effets dans le Monde.

C'est
par ses différentes manières que la littérature n'a jamais cessé
d'influer tout au long de son histoire sur l'époque et la société
d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Mais
la littérature ne joue par forcément un rôle utile par rapport à
la science ou à la technique et peut parfois avoir un rôle néfaste
sur la société.

La
littérature comme chaque chose a ses limites ; elle n'est ainsi pas
forcément utile en ce sens qu'elle ne transforme par le mode de vie
des gens et n'invite pas au progrès matériels. Elle ne joue qu'un
rôle secondaire dans les compétences manuelles, n'a qu'une démarche
synthétique et paraît désarmés face à la médecine.

Les
auteurs, pour certains mal intentionnés, pour d'autres optimistes
peuvent parfois jouer de la littérature pour dégrader la société
ou pour provoquer un sentiment illusionniste inatteignable. On peut
parfois voir en un individu la trace de la manipulation et le désir
de soumettre les pensées de ses lecteurs à ses opinions. Mein
Kampf, d'Adolf Hitler fait parti de cela. L'ouvrage incite à la
haine et tente de trouver des raisons aux malheurs dont sont victimes
la grande partie de la société allemande. Il reverse la cause sur
les juifs, annonce une hiérarchie des races humaines et promet des
améliorations par la réalisation d'actes malveillants. D'autres en
revanche, partent d'un sentiment plutôt accueillant mais décrivent
les fondements d'une société inatteignable que l'on appelle utopie
ou encore anarchie. Ses idées provoque un éternel débat sur la
société à adopter et ne joue pas forcément un rôle si important
que cela. Les anciennes sociétés communistes ont eu peine à
rattraper les société occidentales et ont fait couler beaucoup de
sang inutilement...

La
littérature peut également empêcher l'Homme d'ouvrir les yeux et
de vérifier la vérité par lui-même. Lorsque l'on assure à
l'Homme que les paroles divines ont annoncés telle ou telle chose,
il est bien forcé d'y croire et d'admettre. Pourtant, l'histoire
nous a rappelé que les articles bibliques ne provenait alors
probablement pas de la parole divine et laissait entrevoir de
nombreuses failles. De simples descriptions comme le fait que le
soleil tourne autour de la Terre ou encore que la fécondité
fréquente ne nuit pas à l'ascension sociale sont des choses assez
difficiles à percevoir aujourd'hui. Et ce sont ces textes qui ont
freiné l'Homme dans sa quête de la recherche. Certains textes
peuvent donc avoir un ressortissant négatifs sur la société...

La
littérature a donc ses défauts. Elle peut avoir un rôle inutile ou
moins important que les sciences pour achever des projets médicaux
par exemple, ou encore jouer un rôle néfaste sur la société en
forçant l'Homme à admettre ou en lui dictant des paroles malsaines.

Conclusion.

L'importance
de la littérature de par ces deux facettes reste toutefois à
relativiser. A une époque où elle forçait l'Homme à admettre et
le freinait dans ses projets, elle a bien plus tard joué un énorme
rôle pour dénoncer les erreurs et bêtises humaines et amener
l'Homme a accomplir un pas non négligeable en direction de la
société idéale.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide