Naissance du mouvement et contexte historique

Courant philosophique, littéraire et artistique Européen, l'Humanisme coïncide avec la Renaissance.

Il né en Italie au 15e siècle et se répand en Europe à la faveur des guerres d'Italie.

-         Découverte de l'imprimerie par Gutenberg qui permet de répandre le savoir plus facilement.

-         Développement des sciences (Copernic,…)

-         Découverte de l'Amérique (1492)

Les valeurs de l'Humanisme

La foi en l'Homme

Notion d'Humanité

L'homme est au centre du monde et des préoccupations.

C'est une créature de Dieu mais il est aussi son propre créateur.

Notion d'Humanité se substitue à la notion de chrétienté

Notion de tolérance

Il faut respecter la dignité de chaque homme.

refus de la force et de la violence

L'Utopie, Thomas More

Les Essais, Montaigne

La passion du savoir

Les humanités

= acquisition d'une culture et d'une connaissance par les textes/livres

Moyen d'accomplissement pour l'homme qui se forme grâce à la culture
L'humaniste est érudit, pluridisciplinaire
But : posséder un savoir total et accéder à la compréhension du divin.

Volonté de réforme de la pédagogie

  • Rejet de l'apprentissage par cœur
  • Introduction du dialogue, de l'échange, observation directe par les faits

Apprentissage des langues pour un retour aux textes bibliques.

Grec et hébreu permettent un accès direct aux textes

Rejet de la superstition et des fables merveilleuses et légendes

greffées sur la religion.

La perception du monde

Ouverture sur le monde, engagement dans la société de leur temps, intérêt pour la politique, volonté d'améliorer le gouvernement, de réformes politiques.

L'Utopie, Thomas More

L'humaniste doit lire le monde lui-même, car c'est un livre à déchiffrer par l'observation précise

Réinvente une démarche scientifique, esprit critique et d'examen

Naissance de Gargantua, Rabelais : apprentissage du corps humain

La revalorisation du corps

L'accomplissement de l'homme passe par la culture et par le corps

Revalorisation du corps (naturalisme) considéré autrefois comme un objet de pêché

  • Plan pédagogique : sport et hygiène
  • Beauté du corps et du plaisir qu'on peut lui associer

Multiplication des peintures de nus

Homme de Vitruve, Epicure dans le tableau L'Ecole d'Athènes de Raphaël

L'humaniste est un optimiste : il souhaite que les choses changent : foi en l'homme qui peut atteindre la perfection, et curiosité pour l'homme.

16e siècle en 2 temps :

  1. Optimisme, "beau temps" de l'Humanisme
  2. Effondrement de l'espoir avec les guerres de religion ž période d'incertitude et de doute

Fin de l'Humanisme, et début de l'époque baroque

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,50/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide