Situation

Michel Tournier, né en 1924 à Paris ; s’intéresse à la philosophie allemande dès 16 ans ; explore la philosophie jusqu’à 25 ans, puis arrête ; entre dans la littérature à 43 ans

1erroman : Vendredi ou les limbes du Pacifique, 1967 → grd prix de l’académie française

Il identifie son travail à un travail personnel ; il fait le tour du monde en deux ans et demi pour écrire Les météores

Pour la plus part de ses romans : il écrit une version pour adultes puis une version pour enfants

Autre œuvre : Le roi des Aulnes

Structure

Constat sur l’évolution de la relation de l’Homme et la nature, qui induit des relations essentielles mais contrastées, donc les « héros élémentaires » ramènent l’Homme et ses sources

Réflexion sur les significations des actions de ces héros, qui répondent au besoin de communication avec la nature, qui favorise la place des héros élémentaires

Approfondissement de l’analyse en la mettant en relation avec les mythes, par l’interprétation des phénomènes naturels par les Hommes, les exploits de ces héros rejoignent cette dimension mythique

Analyse de chaque partie

Constat sur l’évolution de la relation de l’Homme et la nature : « au commencement » →au temps de la préhistoire.

Les animaux s’adaptent naturellement à son milieu, l’H non. Au début, l’H est victime de la nature, le + faible des êtres vivants ; l’H adapte la nature à ses besoins (ex : l’H crée le « microclimat » (sens figuré) il va construire une maison, du chauffage…)

+ l’ H s’éloigne des difficultés de la nature, + l’H regrette le rapport avec la nature (→ nostalgie de la nature) donné au présent de vérité générale

Cette évolution induit des relations essentielles mais contrastées : métaphore filée l. 1et 2 → l’H a besoin de la nature et la recherche mais la relation n’est pas facile ; double aspects : 4 éléments (T, eau, feu, air) indispensable à l’H → la nature est indispensable à l’H ; mais la nature est un danger, hostile à l’H (ex : tremblement de T, inondation, volcan…). L’H est fasciné par la nature, mais la crains et se protège

Les « héros élémentaires » ramènent l’Homme et ses sources : élémentaire : qc de simple, réduit à l’essentiel ; qui sert de base à un ensemble ; Tabarly : eau ; Victor : T ; Tazieff : feu ; Siffre : montagne ; →H qui défient les éléments.

Ces héros élémentaires sont des héros qui reviennent avec la nature. Il s se confronte à la nature pour retrouver le rapport avec la nature.

Ici, les héros affrontent la nature → qualités élémentaires (courage…)

Métaphore l. 25-26

Les héros élémentaires font figure d’intermédiaire entre l’H et la nature

Les significations des actions des héros répondent au besoin de communication avec la nature :

l. 6-7 : « microclimat »

« Décors artificiels » l. 10 : villes

« Nourriture artificiels » : nourriture industrielle de + en + éloigné de ce qu’on peut trouver dans la nature ; l.15 : retour aux sources ; + la civilisation se dvp, + il y a des moyens industriels et artificiels, mais il y a un besoin de la nature, aux ancêtres (l.17), aux sources (l.15) → nécessité vitale

C’est un essai, donc opinion personnelle de Michel Tournier

Cette nécessité valorise la place des héros élémentaires : héros → qualités exceptionnelles (courage), c’est un modèle ; Tabarly : eau ; Victor : T ; Tazieff : feu ; Siffre : montagne ; ces héros se surpassent en permanence. Ils acquièrent une dimension sacrée, car ils se confrontent à la nature

l. 26-27 → métaphore filée

→représente une expérience qui est entre la vie et la mort ; c’est qc qui parle à notre imaginaire ; → force symbolique

Approfondissement de l’analyse en la mettant en relation avec les mythes, par l’interprétation des phénomènes naturels par les Hommes : mythe : légende pour répondre aux questions des H

Mythologie : donne des réponses au monde, aux phénomènes naturels, comportement des humains

(ex de mythe : bible)

M. Tournier fait référence à 3 mythes : le déluge, le feu de Sodome et Gomorrhe ( 2 villes qui ont été puni par Dieu et ont été détruites), les plaies d’Egypte (→les 10 fléaux)

M.Tournier fait référence  à des catastrophes naturelles (tremblement de T) pour lesquelles ont été donnée des justifications mythologiques, une punition de Dieu)

Dans les temps anciens : catastrophes naturelles → punition divine

l.35-37 : sorte de revanche de Dieu, punition des H qui voulaient aller + loin

Les H pensaient qu’ils pouvaient tout faire avec la nature, donc la nature se serait vengée

l.37-40 : Dieu puni les H

A travers ces ≠ références, M.T. a besoin d’interprétation symbolique voire mythologique. C’est une dimension presque superstitieuse.

les exploits de ces héros rejoignent cette dimension mythique :  Ces héros élémentaires ont qc de prophétique (prophète) parce qu’ils sont en lien direct avec la nature. Ils représentent dans l’imaginaire qc de sacré, les H ont besoin de donner un sens à chaque chose

Variété

Figures de rhétoriques : métaphore filée l. 1-2 et l. 25-26

Conclusion

un essai représentatif de la relation H/nature et de la mythologie

Il y a tjrs une façon d’interroger la réalité et les mythes. C’est qc de fréquent chez M.T.. Il aime interroger les mythes.

Texte représentatif de l’essai : réflexion personnelle, subjectivité, argumentation directe, dvp librement sa vision de l’H avec la nature

Autre texte représentatif e l’essai : Robinson Crusoé, Vendredi ou les limbes du Pacifique

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide