Quelques définitions de base

Etymologie : Bios : la vie, graphein : écrire.
Le genre biographique relate donc des récits de vie, de diverse manière.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
Julie
5
5 (87 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cristèle
4,9
4,9 (73 avis)
Cristèle
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sophie
4,9
4,9 (22 avis)
Sophie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valentine
5
5 (38 avis)
Valentine
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (120 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Konan pacome
5
5 (40 avis)
Konan pacome
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (62 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Laura
5
5 (42 avis)
Laura
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (87 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cristèle
4,9
4,9 (73 avis)
Cristèle
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sophie
4,9
4,9 (22 avis)
Sophie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valentine
5
5 (38 avis)
Valentine
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (120 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Konan pacome
5
5 (40 avis)
Konan pacome
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (62 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Laura
5
5 (42 avis)
Laura
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Définitions, formes et caractéristiques de l'autobiographie

Au sens strict, l'autobiographie est le récit de sa vie par un auteur. Philippe Lejeune spécialiste de l'autobiographie la définit de cette manière : "Récit rétrospectif en prose qu'une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu'elle met l'accent sur sa vie individuelle, en particulier sur l'histoire de sa personnalité". Un peu complexe certes, mais le sens est là.
L'autobiographie se distingue, des mémoires d'abord, car elle met l'accent sur la vie individuelle et intime de l'auteur, sur sa personnalité et non sur l'Histoire. Elle se distingue également du journal, qui n'est pas rétrospectif, mais écrit au jour le jour. Elle se distingue enfin du Roman autobiographique, qui se présente comme une fiction, même s'il relate la vie de l'auteur (les personnages sont présentés comme imaginaires).
Dans l'autobiographie, il y a identité entre l'auteur, le narrateur et le protagoniste du récit. Il y a égalemet entremêlement - et parfois ambiguïté - entre les différents "je" et les temps verbaux.
Le "je" peut renvoyer à celui qui raconte (le narrateur qui n'est plus dans le temps de l'action) ou au personnage du passé, qui a vécu les événements racontés.
Le temps est double : temps de l'écriture et temps de l'histoire, des évenements passés et racontés. Ainsi le présent peut renvoyer au présent de l'écriture (ou présent d'énonciation) ou être un présent de narration qui renvoie aux éléments passés.

Au sens large, l'écriture autobiographique comprend :

Les Mémoires : Elles s'apparentent à l'autobiographie, mais l'Histoire se mêle à la vie de l'auteur; le personnage historique importe plus que la personne privée. Ce sont des témoignages personnels qui dépassent la vie de l'auteur et donnent un aperçu sur les événements sociaux et politiques qui ont marqué sa vie. L'écriture en est le plus souvent chronologique; le récit est mené à la première personne et entrecoupé de réflexions sur la société, les événements ou les personnalités de l'époque.

Le journal : il rapporte chronologiquement, au jour le jour, à la première personne les événements de la vie de son auteur ou de son temps. Il n'a pas de structure travaillée et obéit au caprice de son auteur qui écrit au fil des jours à intervalles parfois  irréguliers. Le journal a une structure plurielle et ne porte en général pas les  marques d'une recomposition: il a la vivacité de l'instantané, du vécu sans recul dans le temps.

Dans ces deux genres, (mémoires et journal) l'auteur livre souvent ses réflexions,  fait part de ses sentiments et réactions. Deux genres "déviants" : le roman autobiographique et l'autofiction. L'autobiographe choisit parfois de déguiser en fiction le récit de sa vie : il ne présente pas directement son oeuvre comme autobiographique (il choisit par exemple la forme, apparente, du roman, à la première ou troisième personne), mais y intègre de nombreux éléments de sa propre vie. On parle alors de roman à caractère autobiographique. (Exemple : René de Chateaubriand en 1802)
A l'inverse l'auteur peut faire passer pour un récit autobiographique une fiction romanesque racontée à la première personne du singulier, alors que le narrateur n'a pas vraiment écrit ce récit, il s'agit alors de "pseudo-autobiographie"

Deux genres "déviants" : le roman autobiographique et l'autofiction. L'autobiographe choisit parfois de déguiser en fiction le récit de sa vie : il ne présente pas directement son oeuvre comme autobiographique (il choisit par exemple la forme, apparente, du roman, à la première ou troisième personne), mais y intègre de nombreux éléments de sa propre vie. On parle alors de roman à caractère autobiographique. (Exemple : René de Chateaubriand en 1802)
A l'inverse l'auteur peut faire passer pour un récit autobiographique une fiction romanesque racontée à la première personne du singulier, alors que le narrateur n'a pas vraiment écrit ce récit, il s'agit alors de "pseudo-autobiographie"

Le genre biographique dans sa définition est assez vaste, ainsi, il peut s'agir d'une oeuvre littéraire ou d'un texte sans prétention, a vocation utilitaire, tel une rubrique nécrologique, une partie de plaidoyer retraçant la vie de l'accusé, ou même un curiculum vitae. Donc il ne faut pas limiter le genre biographique à un genre "forcément" littéraire.

---------

Le support lui aussi peut varier : textes, tableaux, photographies, oeuvres cinématographique. Mais la séquence est axée sur les textes bien évidemment.

--------

Les registres majeurs des écrits biographiques :
Ne pas oublier qu'ils sont liés à la nature de l'écrit et aux objectifs de l'auteur

Le lyrisme, L'élégiaque, Le polémique, le pathétique

--------

Les objectifs et difficultés de la biographie

Objectifs

-Mieux faire connaître celui dont il raconte l'existence (par exemple, pour mieux faire apprécier et éclairer l'oeuvre d'un écrivain).
-Faire revivre une personne pour mieux s'en souvenir.
-Donner une personne comme modèle : c'est alors une sorte d'éloge ou de plaidoyer.
-Critiquer une personne : c'est alors une sorte de blame ou de réquisitoire

Difficultés

-L'impossibilité de l'exhaustivité : il reste des zones d'ombres impossibles à pénétrer dans la vie d'autrui.
-La multiplicité des sources parfois contradictoires.
-La déformation due au manque d'objectivité de certins documents utilisés.
-L'impossibilité de pénétrer le "moi-même" d'autrui, la difficulté à faire revivre de façon vivante ce qui est passé et exterieur à soi.
-La difficulté à rester objectif.

Les objectifs et difficultés de l'autobiographie

La grande spécificité de l'autobiographie est le "pacte autobiographique" : Ce pacte établit une certaine complicité entre l'auteur et le lecteur, c'est un pacte que propose l'auteur à son lecteur, l'engageant à la sincérité, la vérité sur lui même, son passé et ses fautes. Parfois pour diverses raisons (pudeur, honte, désir de se justifier) l'autobiographe rompt ce pacte.

Objectifs

-Mieux se connaître.
-Mieux se faire connaître des autres (proches, contemporains, postérité).
-Se mettre en valeur.
-Avouer et se justifier.
-Ressusciter et revivre les moments passés.
-Defier le temps et se survivre à soi-même.
-Opérer un caharsis (purification des passions) proche de la psychanalyse.
-S'aider dans un objectif de résilience.
-Donner une image de l'home à travers son propre portrait.

Difficultés

-Les defauts de la mémoire : l'autobiographe doit savoir retourner dans son passé, or la mémoire n'est pas infaillible, et elle déforme les faits.
-L'impossibilité d'être éxhaustif, donc la nécéssité de choix.
-La difficulté d'être objectif.
-Le désir de se recomposer, de se justifier, de se magnifier.
-La difficulté de rendre par l'écriture les émotions et les faits.

Quelques œuvres utiles à connaitre pour le bac

Montaigne "Les Essais" - Première autobiographie reconnue/Receuil de pensée - XVIe Siècle >Bio & bibilo<

Rousseau "Les confessions" - Autobiographie - XVIIIe siècle >Bio & bibilo<

Chateaubriand "Mémoires d'outre-tombe" - Autobio - publié en 1848 >Bio & Biblio<

Primo Levi "Si c'est un homme" - Mémoires - Publié en 1947 >Bio & bibilo<

J.P Sartre "Les Mots" - Autobiographie - Publié en 1964 >Bio & biblio<

Nathalie Sarraute "Enfance" - Autobio - Publié en 1983 >Bio & biblio<

Amélie Nothomb "La métaphysique des tubes" - Autobio - 2000 >Bio & biblio<

 

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !