Introduction

L'éducation de Gargantua, le jeune géant, héros du livre, est d'abord confiée par son père Grandgousier à un grand docteur en théologie. Le narrateur décrit alors longuement la méthode moyenâgeuse qu'il emploie et montre qu'elle se caractérise par la paresse, la goinfrerie (^^), le mépris de l'hygiène et de l'activité intellectuelle. Mais heureusement, Grandgousier fait ensuite appel à un précepteur humaniste, Pornocrates, qui « purge » son élève de toutes les mauvaises habitudes et sottises qu'il a apprises et entreprend de lui donner une éducation qui fera de lui un humaniste. On découvrira dans ce passage qui décrit la matinée de Gargantua, un certain nombre des disciplines étudiées, et les méthodes employées pour faire du jeune seigneur un gentilhomme intellectuellement et physiquement « moderne » (pour l'époque ><), c'est-à-dire un humaniste. 2 axes : les disciplines étudiées / la méthode employé

I-Les Disciplines étudiées

-religion : « la divine écriture » -astronomie : « l'état du ciel » -philosophie : « la condition humaine » -gymnastique et sport : « s'exerçant le corps » -biologie : « vertus, propriétés, nature de tout ce qu'on leur servait » -arithmétique : « arithmétique » Une grande palette de pratique, d'art et d'enseignements variés è un humaniste = un homme complet, universel, qui cultive à la fois l'esprit et le corps

II-Les méthodes

-les livres, la lecture : « lire », « livres » et 8fois « lecture » ècontact direct avec les livres -explication et compréhension : interaction élève/prof « mettant le ton », « haute et intelligible voix », « converser » (2x) (contrairement au moyen-âge, il n'y a pas d'apprentissage par cœur et de récitation machinale de commentaire de la bible (bible=objet d'enseignement), mais il y a une lecture de la bible avec réflexion et méditation) -exercice de la mémoire : « répéter »(x2), « réciter »(x2), « apprendre »(x2) « par cœur » Le moyen âge abusais du par cœur, Rabelais prime réflexion mais n'éloigne pas l'apprentissage : comprendre puis apprendre -recours à l'expérience, l'observation et la pratique : exemple de la pratique et de l'apprentissage de la composition des aliments lors des repas, l'observation des aliments, du ciel, des cartes… -faire des apprentissages un plaisir, un jeu : « plaisante » « joyeusement » « milles petit tours et inventions nouvelles »… = le moins de contrainte possible, le plaisir de connaissance -suppression du temps perdu : « pendant que » « en revenant » « pendant ce temps » ect… puis dans tout les endroits « aux lieux d'aisance » (grotesque) -hygiène et soins corporels = un esprit sain dans un corps sain. (Opposition au mépris du corps affiché par le moyen âge)

Conclusion

Aspect utopique : *éducation d'un prince, riche, entouré de serviteurs *éducation d'un surdoué, infatigable, capable de supporter un emploi du temps irréalisable Aspect historique : opposition de l'obscurantisme moyenâgeux et de l'humanisme Aspect moderne : beaucoup de suggestion et méthodes d'enseignement reprise au XXe siècle, alors que les écrits date du 16eme (^O^) Ce passage peint la vision d'une éducation humaniste faisant contraste avec le moyen-âge => renaissance

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,75/ 5 pour 4 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide