Dédicace à la reine

Louise Labé addresse <<l'épitre dédicatoire>>à sa protectrice Clémence de Bourges en 1555, pour son "débat de folie et d'amour". Louise Labé est une femme privilégiée parce qu'elle a eu la commodité et à cette époque là c'est anormale qu'une femme est accès aux sciences. c'est pour cette raison qu'elle profite de cette chance qu'elle appelle <<honête liberté>>en impératifs d'actions par rapport à sa situation privilégiée.En locurence, ces obligations sont représentées par le modal devoir dans la phrase qui suit:"celle qui ont la commodité doivent employer cette honneste liberté que notre sexe ha autrefois tant désirée".Ce discour écrit qui défend et justifie le plaisir util de l'étude qu'éprouve Louise Labé est révélé dans la phrase"le plaisir que l'estude des lettres ha accoutumé donner nous y doit chacune inciter".De plus, dans le phrase"nous retrouvons le plaisir passé qu'avons ù ou en la matière dont nous escrivions, ou en l'intelligence des sciences ou lors estions adonnez", elle nous démontre que l'étude est le seul loisir qui ne s'altère pas avec le temps.Lorsqu'on lit le texte, on s'apperçoit que Louise Labé a écrit d'une manière désinvolte qui est pourtant nécessaire pour exprimer ses opinions qui ont pour objet de donner à la femme les mêmes droits qu'à l'homme dans la société.Et dans cette mesure, nous pouvons affirmer que l'épitre dédicatoire est un des textes précurseur du féminisme. L'auteur et le récepteur étant des femmes, l'épitre dédicatoire est un texte qui se borne à l'énonciation féminin. Ces indications situent convenablement le texte.Dans les cinq dernières phrases du texte, Louise Labé justifie à Clémence de Bourges sa réclamation du mérite de l'ensemble des connaissanceset des études littéraires lorsqu'un milieu ne peut endosser la responsabilité de ce statut.Le texte détermine plus ou moins approximativement la valeur et l'importance de compléments à travers l'épitre dédicatoire, il nous est clairement démontré Louise Labé, positionner en avant des femmes afin d'éffectuer une reconnaissance et faciliter la progression de ces dernière.Ainsi, l'auteur prouve le bien-fondé de ces propos et tente de persuader et de convaincre les femmes.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,67/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide