Composition

  • La situation initiale
  • L'élément perturbateur
  • Les péripéties
  • L'élément de résolution
  • Situation finale
Les meilleurs professeurs de Français disponibles
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (41 avis)
Koffi felicien
20€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (52 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (56 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (35 avis)
Louis
45€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (41 avis)
Koffi felicien
20€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (52 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (56 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (35 avis)
Louis
45€
/h
1er cours offert>

Explications

L'auteur est la personne réelle qui a écrit et signé le livre. Le narrateur est celui qui raconte l'histoire .  Les personnages sont les personnes fictives (= inventées) qui sont dans l'histoire.

Définition de la nouvelle : texte narratif court, qui comporte un narrateur, une intrigue (= une histoire), des personnages et qui se termine par une fin inattendue : la chute.

Une ellipse temporelle est le moment où le narrateur passe sous silence ou ne raconte pas en détails un long moment de l'histoire. On la repère grâce à des indices de temps.

L'ellipse mets sous silence des étapes de l'histoire. La scène, surtout dialogué, tente destituer la durée réelle.

L'imparfait sert à évoquer des actions de plan, à décrire le décor et les personnages et à exprimer le déroulement des actions, non délimités dans le temps.

Le passé simple exprime les actions dans le premier plan et rapporte les actions délimités dans le temps dans l'ordre chronologique.

Conjugaison de l'imparfait : ais, ais, ait, ions, iez, aient

Conjugaison du passé simple :

1er groupe : ai, as, a, âmes, âtes, èrent

2ème et de nombreux verbes du 3ème groupe, + les verbes assoir et voir : is, is, it, îmes, ites, irent.

Pour les verbes en -oir, -oire, -ître (sauf naître) en oudre (sauf coudre), + pour les auxiliaires ête et avoir, + les verbes conclure,lire plaire, vivre : us, us, ut, ûmes, ûtes, urent.

Pour les verbes tenir, venir (et leur composées) : ins, ins, int, immes, intes, inrent

Le discours direct : Les paroles sont rapportés telle qu'elles ont étés prononcés avec un verbe introducteur, des indices typographiques (: ; -  << >>), les pronoms personnelles et la ère et la 2ème personne. Le narrateur utilise le discours direct direct pour restituer avec exactitude les paroles prononcées par les personnages et pour permettre au lecteur d'être la témoin direct du dialogue sans intermédiaires .

Le discours indirect : Les paroles sont insérés dans le récit avec un verbe introducteur, une proposition subordonné complétive ou une interrogative indirect , des transformations (la 3ème personne et les temps des verbes pour la concordance des temps. On utilise le discours indirect pour mettre une distance à celui qui parle.

Le narrateur n'est pas un personnage de l'histoire, il est donc externe ou extérieur.

La variété du lexique : Il existe un grand nombre de qualificatifs pour faire le portrait de quelqu'un : des qualificatifs neutres, péjoratifs, mélioratifs. Le vocabulaire mélioratif valorise, il permet de donner un aspect positif alors que le vocabulaire péjoratif dévalorise et montre un aspect négatif et quelque ou quelqu'un.                Pijus = pire         Meluis = meilleur

L'emploi du vocabulaire n'est pas sans conséquence sur le texte. L'emploi du vocabulaire mélioratif ou péjorative change la perception de ce qui est décrit. Le vocabulaire permet de faire un portrait objectif neutre ou subjectif.

Péjoratif ---> Dévalorisant, qui vise à critiquer, à se moquer.

Mélioratif ---> Qui veut vanter, valoriser.

Neutre ---> Sans avis, sans opinion.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !