Auteur : Véronique Massenot

Titre : "Lettres à une disparue"

Date de publication : 2001

Edition / Collection / Nombre de pages : Hachette / Livre de Poche Jeunesse / 91 Pages

Couverture :

Éléments biographiques

Après avoir écouté un reportage à la radio, l'inspiration lui vint et elle écrivit son premier roman : "Lettres à une disparue". Dans celui-ci, elle n'a précisé ni l'époque, ni le pays où l'action se déroule car les personnages sont bien nés de son imagination mais ce qu'ils subissent et vivent sur le papier ne le sont point. Elle a écrit ce roman afin de nous sensibiliser sur le fait que bien des personnes ont été victimes de ces événements.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (41 avis)
Koffi felicien
20€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (52 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (56 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (35 avis)
Louis
45€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (41 avis)
Koffi felicien
20€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (52 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (56 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (35 avis)
Louis
45€
/h
1er cours offert>

Résumé

L'histoire commence quelque part en Amérique latine, où la dictature règne. Une femme, d'une quarantaine d'années, nommée Melina, vivait heureuse avec sa petite famille, jusqu'au jour où sa fille Paloma, son gendre Juan et sa petite-fille Nina ont été enlevés par la milice. Elle est désespérée et ne quitte même plus sa maison. Un jour, elle décide d'écrire une lettre à sa fille, même si celle-ci ne peut la recevoir, cela lui permet d'exprimer ses sentiments mais surtout ses peines. Après bien des recherches, la vie resurgit, on découvre que sa petite-fille Nina est en vie et a été adoptée par ses kidnappeurs. Le procès commence et un mois plus tard Melina gagne. Après la pluie le beau-temps revient, mais il ne dure pas, car le bonheur n'est pas éternel, Melina meurt .

Portrait du personnage principal

Melina, femme d'une quarantaine d'années, perd, d'un coup la moitié de sa famille, qui a été enlevée par la milice. Aucune nouvelle, aucun message, qui lui permet de croire que sa fille est toujours envie, mais elle ne perd pas espoir et continue tout de même les recherches. Enfin, sa petite-fille resurgit, et elle fait tout son possible pour la ramener parmi les siens et lui rendre sa liberté.                                                            Tout au long de l'histoire, Melina évolue, elle commence peu à peu à reprendre espoir et à admettre le décès de sa fille : c'est une femme courageuse et forte.

Critique

L'oeuvre est courte mais pleine d'émotions et de vérités... Toutefois l'auteur n'a pas détaillé mais ce n'est pas pour autant que cela enlève à l'histoire son esprit et son idée. L'histoire est émouvante mais surtout vraie c'est ce qui lui donne tout son charme et sa valeur.

**Je vous le conseille vivement, vous connaisez à présent l'histoire mais pour l'apprécier par sa vraie valeur, il faut approfondir la lecture en achetant le livre dés maintenant...allez-y vite.

Extrait spécial

" Le jour pénètre dans ma chambre par la fenêtre du jardin, dessinant sur le sol, au travers des persiennes, de longues rayures irrégulières. A plat ventre par terre, de nouveau j'ai relu les lettres. Maintenant, c'est mon tour. J'écris sous ton regard, celui du grand portrait penché au-dessus de mon lit - notre portrait - que Melina m'avait offert pour mon dixième anniversaire. Elle a osé défier la mort de la pointe de son pinceau. Avec des couleurs vives et le talent d'aimer. Se souvenir, donner. Un tableau, un cahier. Et un sens à ma vie. Ma main, déjà, court et s'envole sur le papier. Les mots jaillissent, l'un après l'autre, du fond de ma mémoire, et notre histoire, si douloureuse, sort de ma chair, pour apparaître enfin, dans la lumière.

         Libre, maman. Je me sens libre.

Je t'embrasse tendrement... NINA"

**Cet extrait m'a profondemment touché, Nina, en est l'auteur et le destinataire est sa mère qu'elle n'a en réalité jamais connu, seulement à travers les histoires de sa grand-mère, qui est morte peu après son retour parmi eux.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,62/5 - 13 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !