Introduction

Le Brevet approche, afin de faciliter les révisions de chacun d'entre vous, je rend disponible l'une de mes fiches, qui m'a permis revoir les notions grammaticales, à connaître pour le DNB. Je me suis malheureusement abstenu de récapituler toutes les points... Néanmoins, je pense que ceux-ci seront largement suffisant.

Révisions

○ Un Verbe Attributif se construit avec un Attribut.

○ Un Verbe Transitif se construit avec un Complément d'objet :

  • Un Verbe Transitif Direct avec un COD. ( Manger quelque chose. ).
  • Un Verbe Transitif Indirect avec un COI. ( S'adresser à Quelqu'un. ).

Δ Certains verbes admettent une double construction ( COD + COS ) : Demander quelque chose à quelqu'un.

○ Un Verbe Intransitif est construit sans complément d'objet.

 

○ La Tournure Pronominale : Le Verbe est construit avec le pronom personnel réfléchi ( Me, te, se nous... ).

○ La Tournure Impersonnelle : Le Verbe est construit à la 3e personne du Singulier. Le Sujet '' il '', ne représente ni une personne, ni une chose ( Exemple : Il pleut. ).

Δ Différencier Verbe Impersonnel et Construction Impersonnelle.

  • Le Verbe Impersonnel n'existe qu'à la 3e personne du Singulier ( Il pleut. ).
  • La Construction Impersonnel, concerne des verbes qui peuvent être conjugués à une autre personne, ou comprend un sujet grammatical ( Il ) et un sujet logique ( Ou Sujet Réel ), et cette construction peut être transformée en tournure personnel ( Il est Interdit de fumer... Fumer est interdit ! ).

 

○ La Voie Active : Le Sujet grammatical agit. ( Le Chat mange la souris )

○ La Voie Passive : Le Sujet grammatical subit l'action accomplie par le Complément d'agent. (

La souris est mangée par le Chat )

 

○ L'attribut exprime un aspect du Sujet ou du COD, ou une qualité. Pour décrire un aspect ou une qualité du Sujet, il sera par l'intermédiaire d'un verbe d'état, alors que pour le COD, ce sera par un verbe.

○ Les Compléments Circonstancielles ( CC ), expriment les circonstances de l'action ( Temps, lieu, manière... ) ou indiquent la cause, le but, la conséquence de l'action. Ils sont souvent facultatifs et déplaçables.

  • Ils expriment souvent une circonstance de l'action comme le temps, la cause, la manière, le but, la conséquence, l'hypothèse, la condition, l'opposition, la concession, la comparaison, le moyen.

Δ Ils peuvent être un Groupe Nominal ( Avec ou sans préposition ).

  • Il va vers le Square.

Δ Un infinitif ( Ou groupe infinitif ) prépositionnel.

  • Il court sans s'arrêter.

Δ Un Gérondif ou un Participe.

  • Il est arrivé en courant.

Δ Un Adverbe.

  • Il est entré bruyamment.

Δ Une Préposition Subordonnée Conjonctive Circonstancielle.

  • Il pleure parce qu'il est découragé.

 

Il est important de connaître certaines notions de l'infinitif et du Participe.

 

○ Le Gérondif : On appelle le gérondif, le participe présent précédé de -en. Le gérondif a le même sujet que le verbe de la principale et est toujours complément circonstancielle.

  • Il s'est cassé la jambe en skiant trop rapidement ( Gérondif CC de cause ).

○ L'adjectif Verbal : Le participe se comporte comme un adjectif ( Accords – Fonctions ).

  • Des livres intéressants / Des hommes épuisés.

 

Il est important de connaître certaines notions sur les Verbes Pronominaux, comme le sens réfléchi, le sens réciproque, et le sens passif.

 

○ Les Adverbes et Locutions Adverbiales sont invariables et ont des rôles variés.

Δ Adverbes Circonstancielles, qui expriment la manière ( Bien, mal, vite, bruyamment, doucement... ), le temps ( Hier, demain, longtemps, parfois... ) ou le lieu ( partout, ici, là-bas... ).

Δ Les adverbes de liaison ( D'abord, puis, ensuite, cependant, enfin, néanmoins, de plus... ).

Δ Les Adverbes d'interrogation ( Où, quand, comment... ) et d'exclamation ( Que, comme, combien... ).

Δ Les Adverbes d'affirmation ( Oui, si, certes... ), de doute ( Peut être, probablement... ), de négation ( ne... pas, ne... jamais, ne... guère, ne... que... ).

Δ Les Adverbes d'intensité ( très, trop, beaucoup, assez... ).

 

○ Les Valeurs du Présent ( Une action qui se déroule au moment où l'on parle ) : Cela peut être un présent d'énonciation, un fait passé, un futur proche, un fait qui se répète, une vérité générale.

○ Les Valeurs de l'Imparfait : La Répétition, l'habitude, la durée ( Temps de description ), la condition dans les propositions subordonnées introduites par si.

 

Les Questions portant sur l'emploi du Conditionnel sont fréquentes au Brevet. Connaître et acquérir certaines notions ne peuvent s'avérer qu'essentielle.

 

○ Les propositions subordonnées.

Δ La Proposions Subordonnée Conjonctive, introduites par la conjonction de subordination '' que ''. Elles sont le plus souvent COD.

  • Le médecin a dis que ce joueur ne pourrait être sélectionné.

Δ La Proposition Subordonné Conjonctive circonstancielle qui exprime la cause, le temps...

  • Les voiliers sont rentrés au Port parce qu'ils annonçaient une tempête.

Δ La Proposition Subordonnée Relative, qui sont introduites par un pronom relatif et sont précédés d'un antécédent ( Nom ou pronom ).

  • J'ai pris le livre qui était sur la table.

Δ La Proposition Subordonnée Interrogative et sont introduite par un pronom, un adjectif ou un adverbe interrogatif. Elles sont toujours COD.

  • Quand les pécheurs rentreront-ils de mer ?

Δ La Proposition Subordonnée infinitive où le sujet de l'infinitif est exprimé et différent de celui de la principale. Elle est toujours COD.

  • Je vois la Voiture démarrer.

Δ La Proposition Subordonnée participiales : Le participe a un sujet exprimé, différent de celui de la principale. Elle est toujours Complément Circonstancielle.

  • La nuit tombant, nous rentrâmes.

 

 

○ Le Pronom Relatif ( Δ Forme Simple ).

 

Sujet.Complément d'Objet Direct.Complément d'Objet Indirect.Complément du Nom ou de l'Adjectif.Complément Circonstancielle.
- Qui.- Que.

- Quoi.

- Dont.

- A quoi / A quoi.

- De qui.

- De quoi.

- Dont.

- De qui.

- De quoi.

- Dont, où, avec, sans, vers...

- Qui.

- Quoi.

 

○ Le Pronom Relatif ( Δ Forme Composée ) : Elles varient selon le genre et le nombre de l'antécédent ( Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles ) et peuvent fusionner avec une préposition [ Duquel(s), desquelles, auquel(s), auxquelles ].

○ Rôle du Pronom Relatif : Le Pronom Relatif a un triple rôle :

  • C'est un mot subordonnant ( Il relie la proposition subordonnée à l'antécédent ).
  • C'est un pronom ( Il remplace son Antécédent ).
  • Il a une fonction dans la Subordonnée.
Il est également utile d'être apte à répondre à une question portant sur le discours Direct et Indirect.

Discours Direct : Utilisation des deux points et des Guillemets. Une proposition incise montre quel est le personnage dont les paroles sont rapportées. ( Marie demanda à l'homme : « Quelle heure est-il ? ». ).

Discours Indirect : Aucun signe de ponctuation de la phrase au Discours Direct ne sont utilisées. C'est à l'aide d'une proposition subordonnée que les paroles sont rapportées. ( Marie demanda à l'homme l'heure qu'il est.)

 

En espérant pouvoir vous aider dans ce qu'est la révision du Brevet.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00/5 - 5 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !