Au collège et au lycée, il est important d'élargir sa culture littéraire à de nombreux ouvrages. La plupart sont considérés comme des classiques comme Molière ou Hugo, mais il est aussi utile de se pencher sur des livres contemporains comme Autobiographie d'une Courgette de Gilles Paris.

Superprof vous propose de découvrir une fiche de lecture complète sur le livre de Gilles Paris Autobiographie d'une Courgette, de son auteur aux thèmes abordés dans l'ouvrage, en passant par les personnages et les extraits importants de l'oeuvre. En fin d'article, vous trouverez un avis détaillé sur le livre !

L'auteur et l'ouvrage

Comment résumer le scénario de Autobiographie d'une Courgette ? Gilles Paris est passé par de nombreux métiers avant de devenir écrivain, ce qui peut donner du courage aux écrivains en herbe ! (source : Mandor.fr)

Gilles Paris

L'auteur de cet ouvrage est Gilles Paris, un homme qui touche à tout car il est également journaliste et documentaliste. Nous n'avons pas beaucoup d'informations sur cet écrivain à part qu'il a écrit plusieurs œuvres :

  • Papa et Maman sont morts en 1991 qui est actuellement an adaptation cinématographique,
  • Autobiographie d'une courgette en 2002 qui a été traduit en plusieurs langues et vendu à plus de 10 000 exemplaires,
  • Au Pays des kangourous en 2012,
  • L’Été des lucioles en 2014,
  • Le Vertige des falaises en 2017.

Le genre

Autobiographie d'une Courgette est comme son nom l'indique une autobiographie. Le roman est mené à la première personne : elle représente l'écrivain, Gilles Paris, le narrateur et le personnage principal, Icare ou Courgette.

Cette autobiographie a pour but de nous faire part des sentiments du personnage : l'écrivain peut s'exprimer directement à la première personne, partager sa joie, sa tristesse ou sa peur avec le lecteur. L'utilisation de cette première personne du singulier permet le rapprochement entre le lecteur et le narrateur : le lecteur se sent visé et plus profond dans le récit.

Le lecteur peut notamment apprendre des choses qu'il n'a jamais connu dans sa vie, par exemple être orphelin et vivre dans un orphelinat avec des enfants et des éducateurs, un tout autre mode de vie dont le lecteur fait la découverte.

L'écrivain peut décider de rédiger son autobiographie pour de nombreuses causes, comme exorciser ses peines, raconter sa vie aux autres ou faire une sorte de reconstitution de son existence.

Comment trouver des cours de français afin de réviser ?

Le titre

Autobiographie d'une Courgette :

  • Autobiographie, car l'écrivain raconte sa vie.
  • D'une courgette, car dans l'histoire, le personnage s'appelle Icare, mais est surnommé Courgette . L'auteur a probablement mis dans le titre Courgette et non Icare, car ce surnom est plus personnel et affectif, alors que Icare est plus classique et ennuyeux.

Si l'on devait donner un autre titre à cette œuvre, on pourrait l'appeler Histoire d'un jeune orphelin, car le héros n'a que 9 ans lorsqu'il tue accidentellement sa mère et que son père est parti . L'enfant s'adapte très rapidement au climat de l'orphelinat et y semble plus heureux qu'avec sa mère.

Résumé du livre

Quels sont les personnages du roman Autobiographie d'une Courgette ? Autobiographie d'une Courgette est le récit à la première personne d'un jeune orphelin qui découvre le monde !

Icare est un jeune garçon, âgé de 9 ans et surnommé Courgette qui vit seul avec sa mère, handicapée de la jambe . Son père est parti et sa mère lui explique que son père est parti faire le tour du monde avec une poule. Mais Icare ne comprend pas cette expression.

Il a un regard sur le monde encore très enfantin et sa mère lui dit que « le ciel, c'est grand pour nous rappeler qu'on n'est pas grand-chose dessous. » C'est pourquoi il croit qu'en tuant le ciel, il va anéantir les souffrances de sa mère. Elle ne s'occupe guère de lui : elle passe ses journées à regarder la télévision, boire des bières et frapper Courgette, il appelle ça « la raclée du siècle ».

Il va à l'école où il a un ami Grégory qu'il ne peut pas voir en dehors de l'école, car leurs mères se sont disputées. Un jour, tandis qu'il rangeait la chambre de sa mère, il fouillait dans les tiroirs et il trouva un revolver. Content, il sortit de la maison et tira plusieurs fois dans le ciel pour le tuer.

Sa mère ayant entendu les coups de feu se précipita dehors et essaya d'arracher le revolver à Icare , mais celui-ci tua sa mère d'un tir involontaire. Lorsqu'il vit sa mère étendue au sol tel « une poupée de chiffon toute molle », il comprit ce qu'il venait de faire.

Il alla se réfugier au grenier quand les gendarmes arrivèrent. L'un d'entre eux, Raymond, vient le voir et il deviennent très vite amis. Raymond va mettre Courgette dans un orphelinat où il va être sous la tutelle d'éducateurs, notamment de Rosy, une sorte de mère pour tous les enfants du foyer : Ahmed, Simon, Béatrice, Alice… Les enfants font de nombreuses sorties, comme dans la forêt, au cirque, aux magasins…

Il va souvent voir la psychologue, Mme Colette qui lui demande de dessiner et avec son regard d'enfant, il ne comprend pas le sens de toutes les questions que celle–ci lui pose. Un jour, arrive au foyer une petite fille brune, Camille dont Courgette va très vite tomber amoureux.

Camille vivait avec sa mère et son père qui n'était là que très rarement. Sa mère était couturière et elle lui disait que le soir elle recousait les cœurs des hommes, mais comme Icare elle ne comprenait pas tout à fait le sens de ces paroles. Un jour, il y eut une grosse dispute entre ses parents et elle resta enfermée toute seule chez elle jusqu'à ce que sa tante, Nicole, qu'elle déteste vienne la chercher.

Nicole traitait Camille comme de la vermine jusqu'à ce qu'elle l'envoie au foyer. Tout au fil de l'histoire, elle se montre très aimable avec tout le monde, mais dès qu'elle se retrouve avec Camille, celle-ci lui fait subir les pires choses. Un jour, Courgette et Camille on l'idée d'enregistrer les paroles de sa tante sur une cassette pour ensuite les faire écouter au juge. Ce plan va marcher et Camille va être débarrassée d'elle.

Les enfants ont beaucoup d'aventures au cours de cette histoire : il vont trouver un chat, il vont approcher un âne assez sauvage. De son côté, Courgette voit très souvent Raymond et il rencontre son fils Victor de son âge. Ils vont devenir amis et Raymond va inviter Icare et Camille à passer des week-end avec eux.

Après une journée à la mer, il leur propose de retourner en vacances tous ensemble. Raymond veut adopter les deux enfants, ce qui va provoquer de la jalousie chez les autres enfants du foyer qui sont la depuis plus longtemps. Un jour, le foyer et Raymond préparent l'anniversaire de Courgette avec tous les instituteurs, les éducateurs, la directrice, la mère de Raymond, les enfants…

A la fin de l'année, a lieu une kermesse à l'école au cours de laquelle les enfants n'adressent pas la parole au deux adoptés. Ils se sentent mis à l'écart et mal à l'aise. Ils vont faire part de cette gêne à la directrice qui leur explique que si les élèves les évitent ainsi, c'est parce qu'ils sont tristes de les voir partir : l'histoire se termine sur un adieu général de tous les enfants.

Passages du roman et personnages

Quels sont les passages importants de Autobiographie d'une Courgette ? Icare, le personnage principal du roman, est surnommé Courgette par ses camarades.

Extrait n°1

"Tous les amis de Courgette lui ont préparé une surprise d'anniversaire.

Camille demande à Courgette de fermer les yeux en rentrant chez Raymond.

Et puis j'ouvre mes yeux et je les referme aussitôt . Je suis tout retourné et je peux pas empêcher mes larmes de sortir.

Camille me lâche la main et je suis tout seul devant mon cadeau et c'est le plus beau cadeau de toute ma vie .

Alors je vais pas le gâcher ce cadeau.

Je serre mes poings et j'essuie mes yeux avec et je les regarde pour de bon et aussitôt ils chantent tous « joyeux anniversaire, Courgette ! ».

Ils sont tous là.

Même Ferdinand le cuisinier.

Même le juge avec madame Papineau.

Et tous mes copains et les zéducateurs qui sont jamais partis voir les squelettes. [ndrl :les éducateurs avaient dis qu'ils allaient dans un musée de squelettes]

Et monsieur Paul avec madame Colette.

Et Yvonne l'infirmière avec Gérard le chauffeur.

Et Victor qui tient la main à Camille.

Et Raymond qui disparaît derrière un gâteau comme j'en ai jamais vu.

C'est le plus gros cœur en chocolat qui donne envie de mordre dedans.

Et c'est pas tout.

Y a plein de paquets avec des tas de rubans et de ballons autour.

Et dans une chaise roulante, au milieu de ma grande famille, une petite dame avec des yeux bleus et souriants et je la connais pas cette dame même si je me doute bien que c'est la grand-mère à Victor et je sais pas si c'est ses yeux bleus et souriants ou ses bras qu'elle tend vers moi, mais je me réfugie dedans et je l'embrasse sur la joue et je sens que les bras se referment sur moi et je vois les ballons s'envoler et j'ai l'impression que si je me détache de la dame aux yeux bleus, moi aussi, je vais m'envoler."

Extrait n°2

"Les gens très âgés c’est pareil que les enfants à part l’âge et les dents qu’ils retirent le soir dans le verre à eau.

Ils font autant de bêtises que nous et ils mangent aussi mal.

Simon dit aussi que l’âge est comme un élastique et que les enfants et les gens très âgés tirent dessus, chacun à un bout, et il finit par craquer et c’est toujours les gens âgés qui se prennent l’élastique dans la figure et après ils meurent".

Extrait n°3

"Simon, par exemple, il sait tout sur tout mais pas grand chose sur lui, et c'est pas dans les cahiers qu'il va trouver la réponse à toutes ses questions. Je sais bien qu'il est fier comme un coq pour demander quoi que ce soit à Madame Papineau qui connaissait bien sa maman.

Moi, à sa place, je l'aurais bombardée de questions.

Simon, non.

C'est facile de dire que les Fontaines c'est une prison quand on cherche pas à scier les barreaux pour s'en échapper.

Et les grandes personnes c'est pareil.

C' est plein de points d'interrogation sans réponses parce que ça reste enfermé dans la tête sans jamais sortir par la bouche. Après, ça se lit sur les visages toutes ces questions jamais posées et c'est que du malheur ou de la tristesse.

Les rides, c'est rien qu'une boîte à questions pas posées qui s'est remplie avec le temps qui s'en va".

Pour terminer, voici un tableau récapitulatif des personnages principaux du roman :

NomDescription
IcareCourgette, le héros de l'histoire
RaymondGendarme
RosyÉducatrice
FrançoisÉducateur
MichelÉducateur
PaulineÉducatrice
CharlotteÉducatrice
Mme PapineauDirectrice du foyer
Mme ColettePsychologue
CamilleAmoureuse d'Icare
AhmedEnfant qui fait pipi au lit
Frères ChafouinEnfants
JujubeEnfant qui passe son temps à manger
BorisEnfant
AntoineEnfant
AliceEnfant qui a toujours les cheveux dans les yeux
BéatriceEnfant qui se met les doigts dans le nez
SimonEnfant qui sait "tout sur tout"
VictorFils de Raymond

Appréciation personnelle de l'ouvrage

Qui est l'auteur de Autobiographie d'une Courgette ? Le roman tente de montrer le quotidien plus ou moins réaliste des orphelins en France et il le fait avec brio !

  • J'ai beaucoup aimé ce livre du point de vue de l'histoire , un récit très intéressant, j'ai très vite été envoûtée par l'histoire qui m'a fait découvrir la vie à l'orphelinat, ce que peut penser un enfant de neuf ans dans un lieu pareil. Ce livre m'a montré que même malheureux, comme Courgette, on peut vivre avec le sourire, sans inquiétude,
  • J'ai trouvé le syntaxe d'écriture de l'écrivain assez difficile, car il a essayé de parler comme un enfant, mais cela rend la lecture difficile à certains moments, par exemple « Aujourd'hui c'est dimanche et j'attends Raymond en allumant la radio qui chante du Aznavour et c'est nul et je change de station avec le bouton et c'est du  « disco » comme dit Rosy avec sa bouche à dégoût, mais moi j'aime bien le disco. ». Ces répétitions de « et » rendent les phrases longues et donc difficiles à comprendre,
  • J'ai trouvé le début du roman assez ironique en soi, car le jeune garçon tente de tuer le ciel, ce qui semble ridicule à l'âge de neuf ans. Mais ce livre m'a attristé , car avoir des parents pareils doit être difficile : une mère alcoolique et un père à l'autre bout du monde. Icare est coincé dans un monde qui l'ennuie et qu'il aimerait quitter,
  • Tout au début, ce roman m'a fait pensé à une histoire dramatique, un enfant qui tue sa mère et qui va dans un foyer. On pense que beaucoup de malheurs vont s'abattre sur lui or il semble plus heureux orphelin qu'avec sa mère. J'ai trouvé ce livre émouvant, cette ignorance de la part de l'enfant m'émeut, car il ne réalise pas certains de ses actes. La scène de l'anniversaire m'a elle aussi beaucoup émue, car c'est un moment de se vie que Courgette n'oubliera certainement jamais. Ce livre est aussi instructif, car on apprend des choses sur la vie d'orphelin, sur la vie en général, les relations entre les jeunes enfants et que même des inconnus peuvent vous aimer comme une mère, par exemple Rosy,
  • Cet ouvrage est conseillé pour les adultes comme pour les enfants car sa légèreté cache un sous-texte plus adulte.

Vous connaissez désormais tout ce qu'il faut savoir sur Autobiographie d'une Courgette de Gilles Paris. Pour en savoir plus sur les ouvrages conseillés, vous pouvez consulter nos autres articles. Vous pouvez également prendre des cours particuliers de français avec un professeur sur notre site !

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,36/5 - 14 vote(s)
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !