Nous sommes en 1949, et grâce au lobbying des suffragettes, les femmes réussissent finalement à obtenir le droit de vote en 1944 qu’elles utilisèrent pour la première fois en 1945 lors des élections municipales. Simone de Beauvoir, philosophe féministe, existentialiste et communiste française, est la première agrégée de philosophie et est considérée comme la mère spirituelle de la seconde vague féministe. Pour la raison qu’elle écrivit plusieurs œuvres défendant sa cause tels que le roman Les Mandarins ou encore l’essai Le deuxième sexe. Dans celui-ci, l’auteur dénonce l’attitude des hommes qui normalise l’infériorité des femmes. Ici, nous sommes en présence de la 4e partie du chapitre 14 du Deuxième Sexe où Simone de Beauvoir explique les raisons de ce complexe d’infériorité.

La Société étiquette les femmes

Premières lignes, la société pense que les femmes sont inférieures.

(L.4) Les fillettes se trouvent elles-mêmes plus paresseuses et pense que les garçons sont plus doués. (L.6) L’avis des professeurs, des parents et des élèves masculins sont équivalents, ce qui renforce donc la perception de l'infériorité des femmes dans la Société.

De plus, si une femme échoue à un concours elle ne remettra pas en cause sa médiocre formation mais plutôt le fait qu’elle soit femme, donc inférieur. Ce qui développe son complexe. Et l’on remarque qu’aucun membre de la Société ne réfute cette allégation.

L17-19 Hommes véhiculent l'idée que femmes inférieures et surtout qu’elles sont dépendantes d'eux.

l23 'D'une manière générale" = influence de l'entourage + femmes au foyer donc instruction moyenne. L35 "Si" = condition on attendra toujours plus d'elle.

Conclusion de cette première partie, « être une femme, c’est sinon une tare » l.33.

II. Les femmes s'étiquettent elles-mêmes.

Les causes externes

-La société lui donne une basse formation, donc sa réussite ne peut-être que médiocre, et elle trouve cela normal, car elle le remet sur sa malédiction d’être femme.

Conséquence : « elle n’ose pas viser haut »l.14 et l16 « elle met très vite des bornes à ses ambitions » : pour la raison qu’elle s’en croit incapable car on lui a inculqué à être dépendante de son mari et d’y être soumise.

Les causes internes

Or, si elle refuse de l’admettre, elle accepte d’être autonome or elle n’aura aucun avantages et devra lutter contre les préjugés, cependant cela « l’épuise ».

En outre, il y a une rancœur envers les femmes qui ont réussi de la part des femmes dépendantes de leurs maris. Et l.30-31 « Ni hommes, ni femmes n’aiment se trouver sous les ordres d’une femme ». Ainsi les femmes indépendantes sont rares et marginalisées (en somme, elles "s'autocensurent" s'il on peut dire.)

L’ homme est le premier sexe ou caste supérieure

L'homme est travailleur

l18. Les femmes sont dépendantes de l'homme de part leur nature originelle. Effectivement, elles sont plus faibles, ingénues et innocentes.

C’est pourquoi, elle "confier son sort" à  Lui qui est plus intelligent, plus  élevé, plus  érudit, il faut le suivre et lui obéir. Sinon, ils et leurs femmes acquises marginaliseront les femmes indépendantes. L24-30 Figure d'opposition: Homme ne fait ABSOLUMENT rien pour aider les femmes à changer de statuts. Au point que l’on peut observer autant de racisme envers les femmes qu'envers les noirs. Elles sont mises tout le temps à l'épreuve (le Si de la ligne 35) alors que certains hommes pourtant de même niveau voire plus bas quelquefois ne le sont pas!

En fait plus simplement la femme en 1949 a participé activement à l'effort de la première guerre, de la seconde guerre, et soudain réalise qu'elle est CAPABLE de faire quelque chose, quelque chose de plus grand que tout ce qu'on a pu lui dire. C'est cette capacité que Simone de Beauvoir a su mettre en mot, en dénonçant l'absence d'évolution notable de la place de la femme dans la société, par le biais de son imposant essai sur l'aliénation de la femme, intitulé le deuxième sexe. Le titre est à lui seul une violente critique, "deuxième" comme "derrière", bref le titre est un syllogisme.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide