Un livre de Prosper Mérimée

Nouvelle écrite par Prosper Mérimée, parue en 1829 avec le
sous-titre Mœurs de la Corse.

C'est l'histoire de Mateo Falcone qui habite à la lisière
d'une forêt. Il a trois filles et un fils qu'il considère comme l'héritier de
famille. Un jour, il va chasser avec sa femme dans la forêt et il décide que
son fils, Fortunato, doit rester à la maison pour la surveiller. Un peu plus
tard, il entend des coups de feu et il rencontre un homme s'appelant Gianetto
qui lui demande de le cacher. Il accepte seulement lorsque celui-ci lui offre 5
francs. Une dizaine de minutes plus tard, six hommes armés se présentent chez
Mateo et demandent où est passé l'homme qu'ils poursuivaient. Encore là, un de
ces hommes lui donne une montre pour que le jeune Fortunato leur révèle la
cachette de Gianetto. Mateo revient et discute avec les hommes. Une fois qu'ils
sont partis, sa femme ayant deviné l'idée de son mari, le supplie d'arrêter
mais sans l'écouter, il va, avec son fils, dans la forêt et l'abat d'un coup de
fusil.

Falcone est d'un temps où les bandits sont des légendes et
les dénoncer est considéré comme un déshonneur. Mateo Falcone étant un ancien
bandit n'a pas accepté cette trahison de la part de son propre fils, ce qui
peut expliquer qu'il l'ait abattu.

Source

 

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide