Résumé

Pièce de théâtre en un acte écrite par Eugène Ionesco, créée
en 1962.

Au lever du rideau, le Garde
annonce solennellement la Cour, le roi Bérenger Ier entre dans la salle du trône et sort, il est suivi des
deux reines, Marguerite (la première épouse) et Marie (deuxième épouse), de
Juliette (femme de ménage et infirmière) et du Médecin. La situation est
préoccupante : le froid s’est installé, le chauffage refuse de fonctionner, le soleil se rebelle et les murs du palais se lézardent. La reine Marie qui
pleure devant cette dégradation se fait tancer par la reine Marguerite pour sa
frivolité. Il est convenu que le roi doit être informé de cet état et que la
fin de son règne est proche, mais la reine Marie refuse de croire à
l’irréversibilité des choses. La reine Marguerite insiste : le sol est
mou, il n’a pas d’armée dans le royaume, la population vieillit, le roi est
malade. C’est assuré par le Médecin qui rapporte que les astres sont formels,
c’est la fin.
Bérenger Ier
entre dans la salle du trône et se plaint de sa santé, de l’état de l’Univers,
du royaume, ce que le Médecin confirme en l’informant de sa mort prochaine. Le
roi refuse d’admettre la réalité, même s’il convient que tout n'est pas pour le
mieux, d’ailleurs il n’a pas encore décidé de mourir. Toute la cour, à
l’exception de la reine Marie, s’emploie à lui décrire sa décrépitude et celle
du monde. Dès lors, son comportement va être une suite de revirements face à
l'inéluctable, pour finalement l’admettre.

La thématique

Le thème central de la pièce est annoncé dans le
titre : Le Roi se meurt, et le roi c’est chacun d’entre nous. Ionesco nous
donne à voir le comportement et les manières habituelles du comportement de
l’individu confronté à sa propre fin. On distingue schématiquement trois
attitudes successives face à une vérité choquante : - la dénégation, la
révolte et la résignation. Dans un premier temps, Bérenger Ier refuse d’admettre qu’il est à l'agonie.
- Puis il se révolte, non seulement contre le caractère inéluctable de sa fin,
mais aussi contre lui-même qui n’a pas su réfléchir à sa propre condition. -
Dernier stade, la résignation qui ne peut intervenir qu’après un cheminement
intellectuel. Inclusivement, c’est aussi une réflexion sur l’écoulement du
temps et la décrépitude, ainsi que sur la perception du réel. En conclusion, la
mort est scandaleuse parce qu'on n’a pas pris le temps d’y penser. Elle est
aussi représentée comme un spectacle, d'où le deuxième titre que Ionesco avait
initialement choisi : La Cérémonie.

Les personnages

Bérenger Ier

Marguerite (reine et première épouse)
Marie (reine et deuxième épouse)
Le Médecin (chirurgien, bactériologue, bourreau et
astrologue)
Juliette (femme de ménage, infirmière)
Le Garde

Tout d’abord on y présente des personnages hors du commun,
un roi et son entourage (personnages types des tragédies). Le roi règne depuis
l’éternité sur un royaume imaginaire, soumis depuis peu à des catastrophes
naturelles, à des guerres et à un rétrécissement de ses frontières. Le roi va
mourir (d’où le titre de la pièce), il est alors confronté à son destin et, est
victime d’une force qui le dépasse, infligeant une forme de terreur sur le
lecteur. Il sait (le roi) qu’il va mourir dans peu de temps, ainsi une sorte de
compte à rebours se déroule tout au long de la pièce (1H30), les personnages le
lui rappellent sans arrêt (avec précision), donc il ne peut que s’y résigner et
accepter sa mort qu’il ne veut pas admettre. Ceci le fait souffrir énormément
et inspire au lecteur de la pitié.

Le dénouement

Plusieurs hypothèses peuvent être formulées quant au
dénouement de cette oeuvre.
On peut penser que Marguerite tue le roi par ses paroles
violentes et fortes.
Il y a une hypothèse un peu plus mystique qui est celle que
Marguerite hypnotise le roi grâce à des enchantements (elle essaie d'apaiser le
Roi, voix de la raison, réaliste elle guide le Roi...)
Il est aussi possible qu'elle le dépouille pour qu'il redevienne
homme.. (et non plus Roi, être supérieur).

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide