"Micromégas" de Voltaire (1752)

Chapitre 1

On peut remarquer que le narrateur est un habitant de la planète "Terre": "ds le dernier voyage qu'il fit sur notre petit fourmilière". Ce narrateur va nous décrire un habitant de l'étoile Sirius nommé Micromégas. Celui-ci est un être qui mesure plus de deux mille pieds et il est très cultivé.Il fut contraint à l'exil et voyagea beaucoup. Il arriva sur la planète Saturne et fit la connaissance d'un Saturnien qui s'avérait être le "Secrétaire de l'Académie de Saturne"

Chapitre 2

Ce chapitre retranscrit la conversation entre Micromégas et le Saturnien. Ils vont débattent sur différents sujets et décidèrent alors de faire un petit voyage philosophique ensemble.

Chapitre 3

Au cours de leur voyage, ils firent un passage dans Jupiter même et ils y restèrent une année. Ils continuèrent leur voyage, passèrent sur Mars pour enfin arriver sur la Terre.

Chapitre 4

Quand ils furent sur Terre, ils firent le tour du globe. Ca ne leur prit que 36 heures (en raison de leurs tailles, pour eux la Terre est une chose très petite). Ensuite ils voulurent savoir si le globe était habité. Ils ne furent tout d'abord pas d'accord. Après quelques recherches, le Saturnien avait conclu qu'il n'y avait pas de présence humaine. Mais Micromégas soutenait le contraire. Celui prit alors un microscope et observa plus précisément la Terre. Il aperçut tout d'abord une baleine et par la suite un bateau. Celui était remplit de philosophes. Les deux voyageurs les prirent pour des atomes en raison de leurs tailles minuscules par rapport à eux.

Chapitre 5

Ils décidèrent alors de prendre le bateau délicatement et de l’observer plus attentivement. Dans leur allégresse d'avoir trouver des hommes, le Saturnien pensait qu'ils se reproduisaient.

Chapitre 6

Micromégas le corrigea sur ce fait. Ils se rendirent compte qu'ils se parlaient. Les deux voyageurs furent surpris comment un être pareil peut-il parler si ils n'ont pas d'âmes?!. Ils se mirent alors à écouter les hommes et furent surpris d'entendre des hommes parler avec un langage aussi soutenu que le leur. Le Saturnien décida alors de leur parler ce qui affolèrent tout d'abord les naufragés qui se mirent à faire des systèmes en tous genre. Puis l'un des philosophes commença à parler au Saturnien.

Chapitre 7

Ce chapitre est la conversation entre les hommes et les voyageurs. Les hommes expliquèrent à leurs interlocuteurs qu'ils ne sont pas si heureux malgré leur savoir. Les philosophes leurs dit alors que les hommes s’entre-tuent. Ils les comparent même à des animaux. Et rajoutèrent que les guerres sont la cause de "barbares sédentaires qui, du fond de leur cabinet, ordonnent, dans le temps de leur digestion, le massacre d'un million d'hommes". Après ces explication, Micromégas et le Saturnien leur posèrent des questions pour savoir le degré de connaissance qu'ils avaient. Le Sirien fut aussi surpris du grand orgueil que pouvait avoir des êtres infiniment petits.Avant son départ, il leur promit un livre qu'il leurs donnât. Et qd les hommes voulurent le présenter à l'Académie des Sciences à Paris, le livre était blanc.

 A retenir

Ce conte philosophique intègrent une nouvelle notion du 18ème siècle qui est le relativisme. Que l'on peut voir tout au long du livre. On y retrouve aussi une dénonciation. Voltaire faisait parti des philosophes des lumières qui à cette époque dénonçait les maux de la société. Il dénonce la guerre en comparant les hommes à des animaux et en ridiculisant les gouvernants. Et enfin, le livre est blanc car c'est l'homme qui doit écrire son histoire.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide