Introduisons cet article comme il se doit.

Mardi 16 décembre, une date très importante pour la petite Nonoy en 1ère S, puisque c'était le jour de l'Oral Blanc du bac de Français.
Le stress était installé depuis longtemps déjà car, parmi les 3 professeurs ayant fait passer cet oral, je suis tombée sur LE SEUL que je connaissais pas DU TOUT, à qui je n'avais même pas ne serait-ce qu'échangé un bonjour ! Son nom ne m'évoquait rien. On a dû me le montrer pour que je sache qui il était.
A première vue, rien de bien impressionnant : un petit, vieux, un peu chauve mais à l'air respectable. Je suis quand même allée demander à plusieurs élèves qui le connaissaient ses habitudes.
Voici ce qu'il en est ressorti : il note sévère, et il n'est pas raciste. Fiouuu, soulagement ! XDD (Oui, ça peut paraître idiot, mais j'ai demandé s'il avait un truc contre les "étrangers", notamment les asiatiques. Je suis métisse, Eurasienne, et quand j'étais plus jeune ça avait tendance à... déranger les p'tits camarades ^^'. J'étais presque la seule à ne pas être complètement blanche, avec 3 ou 4 autres élèves dans l'école primaire. Bref XDD)

Le fait qu'il note sévère m'a cependant étonnée, puisque dans mon écrit, qu'il a noté, j'ai eu 12... ce qui est plutôt bien vu la moyenne de la classe. XD

J'avais quand même quelques appréhensions, puisque je suis complètement NULLE dans tout ce qui est oral. Des exposés aux récitations de poésies, je me plante à chaque fois. Celle-ci n'a pas fait exception.

Nous avions 15 minutes de préparation, on nous donnait un texte au hasard qu'on a étudié en classe.
Je suis tombée sur Birds in the Night de Verlaine, les 5 ou 6 dernières strophes.

C'était le commencement de mon plantage, puisque c'était le texte que j'avais le moins approfondi, que je connaissais le moins. Oui, je n'aime pas tellement Verlaine, trop triste pour moi. ^^'

Pendant ces 15 minutes nous étions supposés répondre à une problématique en balayant 2 axes de lecture. La problématique est, bien entendu, imposée.
La mienne était "Le poème de Verlaine est-il message ou musique ?"

Bon, les 2 axes étaient plutôt évidents :
I- Le poème est un message
II- Le poème est musical

Mais ! Parce qu'il y a un mais. Je disais ne pas avoir approfondi l'étude de ce texte, je l'ai mal révisé.
Je n'ai pas trouvé la musicalité du texte. C'est simple : Je ne trouve pas ce poème musical. Ce n'est pas comme ça que je vois la musique. Donc comment étais-je censée trouver des arguement pour dire que le poème était musical, si je ne le trouvais pas musical ? C'était perdu d'avance, je l'ai su dès que j'ai relu le poème.

Le message en revanche, je pensais avoir trouvé. Mais j'étais à côté de la plaque, totalement, selon le prof.
Ce qu'il m'a expliqué était complètement différent de ce que j'ai compris.

Les 15 minutes sont passées beaucoup trop vite à mon goût, je n'ai eu le temps que de gribouiller quelques petits trucs, même pas de quoi remplir une demie feuille A4 grands carreaux. Je ne savais plus quoi dire, de toute façon.

J'ai la fâcheuse habitude, quand je suis nerveuse, de toucher mes cheveux, de regarder sur le côté, et d'hésiter quand je parle.

J'ai raté, à cause de celà, l'introduction et la lecture du texte.
Je n'ai même pas mentionné le titre du poème dans mon intro, d'ailleurs je me suis faite interrompre 2 fois. On nous a répété encore et encore que lorsqu'on vous interrompt à l'oral, c'est très mauvais signe.
La première, c'était justement à cause du fait que je n'aie pas mentionné le titre du poème. La deuxième à cause d'une faute de français. Dorénavant, retenez qu'on dit "se rappelle Mathilde", et non pas "se rappelle DE Mathilde", et "se souvient DE Mathilde".

En gros, j'ai commencé les 20 premières secondes de mon oral avec 2 interruptions. Ca promettait. XDD

Je n'ai tenu de 7 minutes avec mes demi-embryons d'axes de lecture, en comptant l'introduction, la lecture, le blanc qui est survenu entre mon axe "musicalité" et "message", correspondant au moment où je n'ai plus rien trouvé à dire sur la musicalité, et la conclusion. Pas glorieux, n'est-ce pas ? XDD

Il y a eu, après ça, l'entretien.

Retenez donc cela : ne vous contentez pas, pour préparer un oral, de revoir à fond vos texte, les axes du cours et tout le tralala. Renseignez vous sur tout ce qu'il s'est passé durant l'époque des auteurs : contexte historique, courants littéraires et artistiques, les auteurs de l'époque, et les artistes aussi. C'est très, très important si vous voulez réussir l'entretien.

Et notez également que les problématiques que vous allez rencontrer à l'oral n'ont rien à voir avec les problématiques bateau que vous voyez en cours. Vous ne verrez certainement pas "Comment l'auteur exprime ses sentiments ?" ou "En quoi ce texte est-il comique/tragique/lyrique/que sais-je ?"
Elles sont souvent assez farfelues, la mienne n'était pas la pire.

Pour ceux que ça interresse, j'ai eu 8.5/20.
On m'a reproché principalement ma nervosité, et ma "réponse très approximative à la problématique".

Prenez garde, donc.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !