Le mandarin est considéré comme l'une des langues les plus difficiles à apprendre. Cependant, si on a le bon état d'esprit et que l'on est motivé, on se rend vite compte qu'elle n'est pas aussi compliquée qu'on le dit. Voici quelques points qui pourraient faire penser que la langue est complexe et des méthodes pour passer outre.

La prononciation des lettres

Comment apprendre à lire et écrire les caractères en chinois ? Temple chinois.

Tout d'abord, la prononciation des lettres en chinois n'est pas la même qu'en français. Je parle bien entendu ici du pinyin. Je me souviens encore très clairement de mon premier cours de chinois, où mon professeur m'a dit que les lettres se prononçaient complètement différemment. Je me suis dit que je n'arriverai jamais à les retenir !

Et pourtant, plus de 10 ans plus tard, je continue encore le chinois, j'ai vécu 3 ans en Chine et je parle désormais couramment la langue ! Comme quoi, il suffit de persévérer pour y arriver. Bien sûr, la prononciation est différente en chinois, mais c'est complètement normal et il suffit juste de s'y habituer. En plus, quand on pratique le mandarin régulièrement, on arrive plus facilement à retenir.

Pour vous aider, voilà un tableau de prononciation :

LettrePrononciationExemple
bSimilaire au b françaisbeau
pUn p avec un peu d'airpeau
mSimilaire au m françaismot
fSimilaire au f françaisfaux
dSimilaire au d françaisdos
tUn t avec un peu d'airtôt
nSimilaire au n françaisnos
lSimilaire au l françaislot
gSimilaire au g français prononcé "gu-"gala
kUn k avec un peu d'airkoala
hSe prononce comme le r français et très gutturalrat
jSe prononce comme djjeep
qSe prononce entre le tch et le k avec beaucoup d'aircheer
xEntre le ch et le schat
zhSe prononce djjunk
chSe prononce tchchurch
shSe prononce comme le ch françaischâteau
rSe prononce comme un j français très guttural-
zSe prononce dzreads
cSe prononce tshats
sSimilaire au s françaissot
ySimilaire au y en anglaisyeah
wSimilaire au w en anglaisway

Vous pouvez donc constater que certaines consonnes se prononcent exactement comme en français, tandis que d'autres changent et certaines ne sont même pas des sons que l'on utilise en français. Pour bien les mémoriser, je vous conseille d'écouter des exemples de mots en vous imprégnant bien du pinyin dans un premier temps. Ensuite, répétez-les pour apprendre à les prononcer correctement.

Vous verrez qu'en parlant souvent la langue, vous parviendrez à passer du français au chinois facilement et que vous retiendrez la prononciation sans difficultés. En fait, c'est plus une habitude à prendre qu'un apprentissage par coeur.

Les caractères

Bien souvent, les gens pensent que le fait qu'il n'y ait pas d'alphabet en chinois mais des caractères rend la langue beaucoup trop compliquée pour être apprise. Cependant, là encore, ce n'est qu'une manière différente de penser et d'écrire. Mais une fois l'habitude prise, cela devient de plus en plus automatique et simple.

Pour vous faciliter la tâche, je vous conseille d'abord de vous imprégner des caractères dès que vous commencez à étudier le chinois. Je sais que certains professeurs ne donnent que le pinyin au départ, mais je ne trouve pas cette méthode judicieuse parce que le pinyin n'est qu'un outil et si on travaille dessus pendant des mois puis qu'on passe brutalement aux caractères, on risque d'être complètement déboussolé.

Alors que si on démarre en ayant les caractères avec leurs transcriptions en pinyin, on s'habitue progressivement à les voir, à les lire et à comprendre comment ils sont formés. Ensuite, il existe un ordre pour écrire les caractères, qui est défini par des règles assez précises. Je vous conseille de les apprendre et de regarder la décomposition de chaque caractère pour en simplifier l'écriture.

Pour retenir l'ordre de chaque caractère, le plus simple est de l'écrire plusieurs fois en suivant bien l'ordre des traits et en se concentrant dessus. Une fois que vous l'aurez retenu de cette façon, vous verrez que l'écriture vous viendra naturellement. En outre, si vous ne vous souvenez plus de l'ordre d'un caractère en particulier, vous pourrez toujours vous appuyer sur les règles générales que vous aurez apprises pour l'écrire.

Comment se familiariser avec la grammaire chinoise ? Carpes chinoises.

Concernant les caractères, il en existe des traditionnels et des simplifiés. Les caractères traditionnels sont utilisés à Hong-Kong, Taïwan et Macao tandis que les caractères simplifiés sont utilisés en Chine continentale. Vous pouvez choisir d'apprendre uniquement les caractères simplifiés, mais je vous recommande d'au moins apprendre à lire les caractères traditionnels car cela vous aidera si vous voyagez en Asie.

Pour ma part, j'ai appris à reconnaître les caractères traditionnels et à écrire uniquement les caractères simplifiés. Le fait de connaître le traditionnel m'a énormément aidée lorsque je suis allée à Hong-Kong et Macao car lorsqu'on a jamais vu ces caractères, il est impossible de les lire.

Les tons

Les 4 tons chinois sont une grande source de difficultés en mandarin, notamment pour les francophones car nous n'avons aucun accent tonique dans notre langue. Cependant, si l'on s'entraîne à les prononcer de façon assidue, il n'est pas si compliqué de retenir les tons chinois.

  • Le premier ton est un ton plat et assez aigu qui reste sur la même note et ne varie pas. Il peut être comparé à une petite musique douce.
  • Le deuxième ton est un ton qui monte, il passe donc du grave à l'aigu. En français, c'est un peu comme le ton que l'on utilise quand on pose une question.
  • Le troisième ton descend puis monte. Il part du grave, descend dans le plus grave et remonte ensuite dans l'aigu. Pour le prononcer, c'est comme si on disait deux fois la lettre en question à des notes différentes.
  • Le quatrième ton est un ton qui descend. Il passe de l'aigu au grave. C'est un ton qui ressemble à l'exclamation en français. Il est assez strict et bref.

Pour bien retenir les tons, ce qui m'a aidée est de les écouter lorsqu'ils sont prononcés par des chinois et de les répéter en exagérant. N'ayez pas peur de bien accentuer chaque son, car cela vous aidera à mieux les retenir. Mettez-vous dans une pièce où vous savez que personne ne vous entend et appuyez bien sur les sons : cette technique d'exagération va vous permettre de faire les bons tons dans une phrase complète.

Répétez-les autant de fois qu'il le faut pour que vous les reteniez. Ensuite, prenez des mots et tentez de les prononcer en suivant bien les tons. Parlez très lentement s'il le faut. Si cela vous aide, regardez bien le schéma des tons pour comprendre de quelle tonalité à quelle tonalité ils vont. Si vous suivez cette méthode, vous retiendrez rapidement les tons et ne ferez pas d'erreurs dans la prononciation.

Comment apprendre à prononcer les quatre tons en mandarin ? Les quatre tons chinois.

La grammaire

La grammaire en mandarin est totalement différente de la grammaire française. Cela dit, c'est plutôt une bonne nouvelle étant donné la complexité de la grammaire française. En chinois, il n'y a pas de conjugaisons ou d'accords par exemple. Cependant, il existe d'autres points qui nous sont inconnus et qui nous compliquent un peu la vie.

Tout d'abord, la structure de la phrase chinoise peut être à l'opposé de la phrase française, ce qui fait que le sujet peut très bien se retrouver en dernier dans la phrase et que tant qu'on a pas tout lu, on ne peut pas comprendre de quoi on parle.

Ensuite, il existe des particules exprimant différents aspects, notamment la capacité, la possibilité mais encore le futur ou l'action réalisée. Aucun temps n'est utilisé en chinois mais ces particules sont cruciales et se placent à des endroits précis dans la phrase pour lui donner un sens. En général, il y a des formules fixes pour les utiliser, il suffit donc de les apprendre.

Enfin, il y a des classificateurs nominaux en chinois, qui se placent entre un pronom démonstratif ou un chiffre et un nom. Cela n'existe pas en français alors qu'en chinois, il en existe beaucoup car ils classent les noms dans des catégories différentes. Il faut donc les apprendre pour pouvoir les utiliser correctement.

Pour les retenir, je vous conseille tout simplement d'apprendre le classificateur correspondant avec chaque nouveau caractère que vous apprenez. Vous verrez que les mêmes classificateurs reviennent assez souvent que vous n'avez pas besoin d'en connaître énormément pour pouvoir vous exprimer.

Voilà donc quelques techniques pour vous permettre de surmonter les difficultés les plus communes lorsqu'on commence le chinois. J'espère que ces quelques conseils vous aideront à mieux retenir ces différents points et qu'ils vous permettront de persévérer et de passer outre les différences entre le chinois et le français.

Je vous invite à tester ces méthodes sérieusement car elles ont vraiment fonctionné pour moi et elles m'ont énormément aidée à débuter en chinois. 你们好好学习吧!再见!

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Joy

Interprète et traductrice en chinois, j'ai vécu à Shanghai pendant 3 ans où j’ai obtenu un Master en interprétation de conférence. J’ai pu me familiariser avec la culture chinoise tout au long de mon séjour en Chine. Après 10 ans d’étude du chinois, je parle, lis et écris le mandarin couramment.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide