Le caractère 了 (le) est très souvent utilisé en chinois, mais peut se révéler très compliqué à placer dans une phrase. En effet, il peut représenter différents aspects, notamment celui de l'action réalisée ou de l'action actualisée. Il peut représenter le passé comme le présent et peut donc être difficile à comprendre. C'est pourquoi nous allons l'étudier aujourd'hui.

Le suffixe verbal 了

Lorsqu'il est utilisé en tant que suffixe verbal, le 了 porte sur le verbe et indique une action réalisée et bien terminée. Il pourrait être assimilé à notre passé composé dans certains cas, indiquant bien que l'action s'est déjà finie. Dans ce cas-là, il est donc une marque du passé. Au lieu de conjuguer le verbe comme en français, on utilisera donc cette particule pour marquer le passé.

Comment parler d'une action terminée dans la langue chinoise ? Jeune femme chinoise.

Si l'on veut exprimer qu'une action est réalisée, on utilisera cette formule :

Sujet + verbe + suffixe verbal 了 + complément

Par exemple, dans ces phrases, le suffixe verbal 了 marque bien l'action passée et terminée :

  • 我跑六公里。(wǒ pǎole liù gōnglǐ) -> J'ai couru six kilomètres.
  • 我昨天买三本书。(wǒ zuótiān mǎile sān běn shū) -> J'ai acheté trois livres hier.
  • 我吃中国饭。(wǒ chī le zhōngguó fàn) -> J’ai mangé de la cuisine chinoise.

Pour former une phrase négative lorsqu'il y a un 了 dans la phrase, on utilisera 没 (méi) ou 没有 (méiyǒu) et le suffixe 了 n'apparaîtra pas dans la phrase :

Sujet + 没 (méi) ou 没有 (méiyǒu) + verbe + complément

我昨天没去公园。(wǒ zuótiān méi qù gōngyuán) -> Je ne suis pas allé au parc hier.

他没有来。(tā méi yǒu lái) -> Il n’est pas venu.

Quant à la phrase interrogative, elle se forme avec 没有 (méiyǒu) à la fin de la phrase, mais peut également être exprimée avec le caractère 吗 (ma). Avec 没有 (méiyǒu), le 了 (le) est placé en fin de phrase :

  • 你说的电影看了没有?(nǐ shuō de diànyǐng kànle méiyǒu) -> Tu as vu le film dont tu parlais ?
  • 你最近看了你的父母吗?(nǐ zuìjìn kànle nǐ de fùmǔ ma) -> Tu as vu tes parents récemment ?

Vous constatez donc qu'à la forme interrogative, le 了 (le) est toujours présent dans la phrase, contrairement à la forme négative.

Il existe des cas où le suffixe 了 (le) est impossible :

  • avec le composé verbal d'appréciation qui se forme avec 得 (de) : 上次我们玩儿得很开心。(shàngcì wǒmen wánr de hěn kāixīn) -> On s'est bien amusés la dernière fois.
  • avec les verbes auxiliaires tels que 打算 (dǎsuan), 要 (yào), 想 (xiǎng) et les verbes subjectifs comme 喜欢 (xǐhuan) ou 渴 ().
  • avec les verbes incompatibles avec l'aspect réalisé tels que 是 (shì) -> être, 在 (zài) -> se trouver quelque part, ou 等于 (děngyú) -> être égal à : 这是我去年住的房子。(zhè shì wǒ qùnián zhù de fángzi) -> C'est la maison où j'ai habité l'an dernier.
  • si l'on parle d'une action habituelle dans le passé : 去年在北京的时候,我常常下象棋。(qùnián zài běijīng de shíhou, wǒ chángcháng xià xiàngqí) -> Quand j'étais à Pékin l'an dernier, je jouais souvent aux échecs.

La particule d'actualisation finale 了

La particule d'actualisation finale 了 (le) exprime un changement de situation ou d'état. Elle actualise l'ensemble de la phrase. Elle peut être employée dans toutes les phrases et avec un nom, un verbe qualificatif, un verbe d'action, etc.

Comment s'utilise la particule le pour les sinophones ? Allez, on révise !

  • 你今年多大了?- 二十三岁了。(nǐ jīnnián duō dà le ? - èr shí sān suì le) -> Quel âge as-tu ? - 23 ans.
  • 身体好些了吗?(shēntǐ hǎo xiē le ma) -> La santé va mieux ?
  • 草绿了!(cǎo lǜ le) -> L'herbe a verdi !
  • 他回家了吗?- 还没有。(tā huíjiā le ma ? - hái méiyǒu) -> Il est rentré à la maison ? - Pas encore.
  • 下大雨了!(xià dà yǔ le) -> Il se met à pleuvoir fort !

On peut constater que dans les phrases ci-dessus, ce n'est pas l'action réalisée qui est exprimée mais bien un changement d'état. Par exemple, dans la dernière phrase, il ne pleuvait pas et il s'est mis à pleuvoir d'un coup, il y a donc eu une actualisation dans la phrase et c'est la raison pour laquelle on utilise la particule d'actualisation finale 了.

Voici des cas dans lesquels elle est souvent utilisée :

Dans des expressions figées et des phrases exclamatives comme :

  • 好极了! (hǎo jíle) -> Super !
  • 太好了! (tài hǎo le) -> Parfait !
  • 我累死了!(wǒ lèisǐ le) -> Je suis mort de fatigue !
  • 这里比小商店贵多了!(zhèli bǐ xiǎo shāngdiàn guì duō le) -> C'est beaucoup plus cher ici que dans les petites boutiques !
  • 要是他来就好了!(yàoshi tā lái jiù hǎo le) -> Ce serait bien s'il venait !

Lorsqu'on exprime l'imminence ou la nécessité :

  • 王文要结婚了!(Wáng Wén yào jiéhūn le) -> Wang Wen va se marier !
  • 该走了!(gāi zǒu le) -> C'est le moment de partir !

 

Dans le cas de la particule d'actualisation, la négation de la phrase se fait avec 不...了 (bù...le) et le changement porte sur ce qui est nié :

  • 不下雨了!(bù xiàyǔ le) -> Il ne pleut plus !
  • 已经三点了,不等他了!(yǐjing sān diǎn le, bù děng tā le) -> Il est déjà 15h, ne l'attendons plus !
  • 如果这样的话,我就不愿意去了!(rúguǒ zhèyàng dehuà, wǒ jiù bù yuànyì qù le) -> S'il en est ainsi, je ne veux plus y aller !

Il faut bien noter que cette particule s'utilise principalement à l'oral et non dans la presse écrite chinoise.

Les phrases à double 了 (le)

Il est possible d'avoir une phrase dans laquelle on retrouve le suffixe verbal de l'aspect réalisé et la particule d'actualisation, ce qui fait que la phrase comporte deux 了 (le). Cependant, ils n'expriment bien sûr pas la même chose : le premier indique que l'action est réalisée et le deuxième que la phrase est actualisée.

Pour mieux comprendre ces notions, vous pouvez comparer ces phrases :

  • 我忘了告诉他。(wǒ wàngle gàosu tā) -> J'ai oublié de le prévenir. (hier : action terminée)
  • 我忘了告诉他了。(wǒ wàngle gàosu tā le) -> J'ai oublié de le prévenir. (je viens de m'en rendre compte : actualisation)

Dans un cas, on parle bien au passé car l'action est terminée et dans l'autre cas, on actualise notre phrase car on réalise qu'on ne l'a pas prévenu.

  • 他在上海住了半年。(tā zài Shànghǎi zhùle bànnián) -> Il a vécu six mois à Shanghai.
  • 他在上海住了半年了。(tā zài Shànghǎi zhùle bànnián le) -> Il vit à Shanghai depuis six mois.

Le fait de rajouter un second 了 (le) peut donc entièrement changer le sens de la phrase, c'est pourquoi il faut être vigilant lorsqu'on utilise les particules.

  • 我到了两天了。(wǒ dào le liǎng tiān le) -> Je suis arrivé il y a deux jours. (indique que je suis encore là)
  • 他要了三瓶啤酒。(tā yàole sān píng píjiǔ) -> Il a commandé trois bouteilles de bière. (quand on est sorti la semaine dernière)
  • 他要了三瓶啤酒了!(tā yàole sān píng píjiǔ le) -> Il a commandé trois bouteilles de bière ! (jusqu'à maintenant : cela implique qu'il va probablement en commander d'autres)

Comment mettre une phrase au passé en mandarin ? Lanternes chinoises.

Vous voyez donc que les emplois des deux 了 (le) sont multiples et qu'ils n'indiquent pas simplement le passé comme on peut le faire en français. Ici, on parle donc d'actions terminées ou de changements d'état, qui ne peuvent en aucun cas être réduits au temps du passé. En effet, le suffixe verbal peut très bien être utilisé dans une phrase au présent, tout comme la particule d'actualisation.

Il faut donc être rigoureux lorsqu'on utilise le 了 (le), d'autant plus que le sens de la phrase peut totalement changer si on utilise deux 了 (le) dans une même phrase par exemple. Pour éviter les confusions, il faut bien savoir à quoi se rapporte chaque 了 (le) et comment l'utiliser. L'un s'utilise après le verbe, l'autre est beaucoup plus flexible.

Cette particule peut paraître compliquée à comprendre au départ, mais avec de la pratique vous verrez que ce n'est pas si compliqué. Entraînez-vous à trouver des phrases qui changent entièrement de sens quand elles ne contiennent pas le même nombre de 了 (le) pour vous aider à mieux comprendre.

Ce point est très important donc je vous recommande de passer un peu de temps dessus !

你们好好学习!再见!

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Joy

Interprète et traductrice en chinois, j'ai vécu à Shanghai pendant 3 ans où j’ai obtenu un Master en interprétation de conférence. J’ai pu me familiariser avec la culture chinoise tout au long de mon séjour en Chine. Après 10 ans d’étude du chinois, je parle, lis et écris le mandarin couramment.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide