Auteur du livre : Torey L. Hayden

Titre : Les enfants des autres (Somebody Else's Kids en Anglais)

Date de publication : 1981 (1986 en français)

Edition/ nombre de pages :                                                                                     J'ai Lu/ 371 pages.

Eléments biographiques :                                                                                      Torey L. Hayden est une célèbre psychologue américaine spécialiste des problèmes de l'enfance indaptée. Elle a une fille Sheena, et est divorcée.

Résumé :                                                                                                                               Ils sont quatre, il y a Boo, un enfant de sept ans, autiste, qui ne communique qu'avec un serpent. Lori, sept ans, qui ne sait pas lire à cause de son père, mais qui devine les coeurs. Il y a aussi Tomaso, un jeune de dix ans, turbulent et qui ne sait s'exprimer que par des grossiertés. Puis enfin il y a Claudia, douze ans, enceinte. Ensemble il forme une classe unique, avec une institutrice unique : Torey L. Hayden qui leur enseigne une matière qu'on ne trouve dans aucun manuel : l'amour.

Portrait du personnage :                                                                                             Torey L. Hayden est un personnage attachant. En lisant ce livre on découvre une certaine injustice dont sont victimes les enfants, et une femme, pour qui ces enfants sont tout, et qui tntte de les aider. Il y a des passages très touchant, parfois même tristes, mais qui justement fon toute l'originalité du livre. Le personnage n'évolue guère durant ce livre, elle reste fidèle à elle-même et suis surtout son instinct.

Critique :                                                                                                                              J'ai beaucoup apprécié ce livre de par le style d'écriture de l'auteur, et aussi de par la manière dont l'auteur réussi à nous inciter à finir le livre. Quand on le commence on ne peut l'arrêter. Et quand on le finit, on est comme triste et on en veut encore. Car l'attachement que cette femme porte à ces enfants qu'elle connaît à peine et le lien qu'elle créé avec eux, surtout avec Tomaso, qu'elle parvient à changer en un enfant très attachant et qui ne s'exprime plus par des grossiertés, est tout simplement magique.

Slogan : Le témoignage bouleversant de la vie de quatre enfants meurtris.

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !