Partager

Que peut-on dire de ce pays d’Afrique de l’Est, la Mauritanie ?

Par Clément M le 15/02/2009 Ressources > Géographie > Ressources Générales > résumé > La Mauritanie

Présentation

  • Drapeau

    Vert avec croissant et étoile jaunes au centre (1959)

  • Nom officiel

    République islamique arabe et africaine de Mauritanie

  • Carte de situation

  • Chef de l’état

    Président
    : Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi (depuis le 19-4-2007). Premier
    ministre: Zeine Ould Zeidane (depuis le 20-4-2007).

  • Régime politique

    République islamique

  • Capitale

    Nouakchott

  • Langue officielle

    Arabe

  • Région

    Afrique (hémisphère nord)

  • Superficie

    1 026 000 Km2

  • Population

    3 069 000 hab. ( en 2005)

  • Densité de Pop.

    2.99 hab./Km2

  • Monnaie Nationale

    Ouguiya (MRO)

  • Cours en Euros

    0.00307500 (au 15/02/2009)

  • Pnb

    1,163 Milliard(s) de dollars

  • Indice de Développement Humain (rang mondial)

    0,477 (152) ( en 2003)

  • Fête(s) Nationale(s)

    28 novembre (Indépendance, 1960)

  • Devise Nationale

    Honneur, fraternité, justice

L’histoire de la Mauritanie

L’endroit en lui-même est connu depuis longtemps par les nomades. Cependant la ville, à proprement parler, fut construite par les colons français, dans les années 1950.

L’histoire de Nouakchott commence avec le vote de la Loi-cadre des territoires d’outre-mer, dites Loi-cadre Defferre qui institue pour chaque territoire un conseil de gouvernement présidé par un gouverneur et composé de ministres élus par l’assemblée territoriales. Il fallait donc une capitale à la Mauritanie.

En 1958, Amadou Diadié Bâ, ministre mauritanien des Ponts et Chaussées a procédé à la pose de la première pierre pour la création de la capitale de la Mauritanie. Il a prononcé un important discours en présence du général Charles de Gaulle et du président mauritanien Mokhtar Ould Daddah. Cette cérémonie officielle a été à l’origine de la transformation d’un fort militaire avancé de l’armée française en une véritable capitale d’un pays africain. La première pierre qu’Amadou Diadié Ba a posée en compagnie des chefs d’États français et mauritanien est toujours visible dans la cour de la Présidence de la république.

À cette époque, il y avait 500 habitants. À l’origine, il s’agissait d’un ksar, c’est-à-dire un petit fort où quinze soldats français surveillaient la route commerciale qui reliait le Maroc au Sénégal. C’est en 1956 que l’on décide de créer à proprement parler la capitale. En 1959, l’architecte français André Leconte2 dresse le plan de la nouvelle capitale. Deux noyaux se dégagent : l’un autour du fort, qui deviendra le quartier européen de nos jours ; l’autre autour de la mosquée, donc un peu plus à l’écart à l’époque. Coupée en deux dans un premier temps, la ville se réunifie rapidement.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Poster un Commentaire

avatar