Annales BAC Annales BREVET Croquis Exercices Exposés Ressources Générales Cours
Partager

Les habitants d’Afrique

Par Maelys le 11/06/2008 Ressources > Géographie > Cours > 5ème > La Population Africaine

On compte 860 millions d’africains en 2005, occupant 30 millions de km2 ; la densité de population en Afrique est de 28 hab./km2 soit moins que la moyenne mondiale (40 hab./km2), équivalente à la densité de l’Amérique, beaucoup moins que la densité asiatique (90 hab./km2).

Mais la densité dissimule le peuplement très inégal de l’Afrique. Ainsi on y trouve des « foyers de peuplement » et des « vides ».

La répartition de la population

Les quatre grands foyers de peuplement sont :

  1. le littoral méditerranéen du Maghreb (70 M. d’hab.)
  2. la vallée du Nil (100 M. d’hab.)
  3. le Golfe de Guinée (170 M. d’hab.)
  4. les hautes terres d’Afrique de l’est (100 M. d’hab.)

Le Sahara et le Kalahari sont des espaces vides car ils recouvrent des milieux arides. Un espace aride peuvent supporter localement de fortes densités s’il y a présence d’un fleuve par exemple (à l’échelle du monde, 15% des hommes vivent des des espaces arides). La vallée du Nil est situé dans le désert du Sahara. Pour les trois autres foyers de peuplement (Maghreb, golfe de Guinée et montagnes d’Afrique de l’est), on remarque que chacun relève d’un domaine climatique différent :

  • Maghreb → climat méditerranéen
  • Golfe de Guinée → climat tropical
  • Montagnes de l’est → climat montagnard

Les montagnes d’Afrique de l’est sont très peuplées pour au moins deux raisons :

  • elles sont suffisamment humides pour permettre l’agriculture ;
  • l’altitude élevée empêche le développement des parasites qui touche habituellement le bétails et la population.

 

Une croissance trop rapide de la population

 

Même si la densité de population de l’Afrique (28 hab./km2) reste inférieur à la moyenne mondiale (40 hab./km2), le continent se densifie parce qu’elle enregistre la plus forte progression mondiale de population : 1970 → 380 M. d’hab. ; 2005 → 860 M. d’hab..

La transition démographique est le passage d’un régime démographique traditionnel (mortalité et natalité élevées) à un régime démographique moderne (mortalité et natalité faibles).

La forte croissance des effectifs africains a deux conséquences :

  1. Les « jeunes » (0-15 ans) représentent environ la moitié de la populatio totale ; c’est une population qu’il faut soigner, éduquer… ex : En 2004 en Afrique sub-saharienne, seulement 57 % des enfants entre 6 et 10 ans sont scolarisés et 43% travaillent.
  2. La croissance démographique accélère l’exode rural : le départ des campagnes vers les villes où les condition de vie sont meilleures.
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Poster un Commentaire

avatar