L’objectif

Cerner les véritables intentions, et bien sûr la motivation réelle du candidat qui postule à l’emploi proposé.

 

Quel est le problème ?

  • Le problème tient souvent aux formules stéréotypées qui ne permettent pas de cerner l’authenticité du candidat.
  • Le second problème lié aux candidatures par email tient aussi au fait que, de plus en plus ces lettres sont réduites à leur plus simple expression.

 

Comment le résoudre ?

L’existence de la lettre la rend significative, c’est-à-dire qu’elle est un facteur de prise en compte positive dans un contexte ou les candidats ne prennent plus la peine d’envoyer leur CV avec un mot d’accompagnement

 

La lecture et l’analyse de la lettre de motivation

  1. – Rechercher les motivations revient à chercher à identifier ce qui fait bouger le candidat (lien avec les sources de la motivation). La lettre si elle ne nous permet pas toujours de révéler l’enthousiasme, l’on peut néanmoins mesurer le sérieux et l’implication du candidat au soin qu’il va apporter à rédiger une lettre argumentée et unique par ses mots, ses tournures de phrases singulières et originales, le nombre de fois ou un même mot est utilisé, le cheminement de la pensée, la dynamique et l’enchaînement des séquences verbales.
  2. – Cette lettre peut montrer la connaissance que le postulant a de l’entreprise pour laquelle il écrit, son intérêt pour le poste et pour la localisation géographique de ce poste.
  3. – Si, de plus, elle met en exergue les atouts du candidat et son adéquation avec les critères requis, elle ne fait que renforcer la conviction du recruteur quant à l’intérêt que manifeste le candidat pour le poste proposé.
  4. – Le non accompagnement du CV par une lettre de motivation est déjà en soi un critère de motivation et, de plus, un manque de respect du « code des civilités ». Idem pour le recruteur qui ne donne pas de réponse.
  5. – La lettre de motivation va mettre en évidence l’adéquation entre le CV et le cahier des charges

 

La lettre de motivation va aussi permettre de lever certaines des ambiguïtés :

  • – Le CV montre un léger écart entre l’expérience requise et l’expérience réelle du candidat. La lettre peut expliquer cet écart, le justifier, argumenter et donner envie d’aller plus loin avec ce candidat.
  • – Le poste à pourvoir est dans une région éloignée du domicile du candidat, en France ou à l’étranger. La lettre peut alors expliquer l’intérêt du candidat pour la région ou la zone géographique proposée.
  • – Le CV est très « formaté », la lettre donne ainsi l’espace pour expliquer, justifier, convaincre. Cet espace, plus personnel, révèle d’avantage le candidat.

 

La lettre va nous permettre d’évaluer la forme de celle-ci :

  • Le style et le choix du vocabulaire sont très souvent en relation avec le niveau d’études.
  • Plus le niveau d’études est grand, plus, « théoriquement », le niveau de synthèse est grand.
  • L’orthographe reste qu’on le veuille ou non, un signe de culture, voire de respect de son interlocuteur

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa (15 ans d'expérience en stratégie des organisations), je vous livre ici quelques conseils utiles.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide