Contrôle de la productivité

Les organisations évoluent dans un environnement à la fois complexe et changeant. Elles doivent anticiper sur cet environnement. Elles mettent donc en place un contrôle des résultats, et en cas d'écarts entre les prévisions et les résultats, elles vont mettre en place des corrections.

I/ La mesure des résultats

Le pilotage des organisations suppose des critères d'évaluations et la mise en place d'un système d'information.

A) La maîtrise de l'information : le système d'information

Un système d'information permet de diriger et de prendre les bonnes décisions. Il comprend plusieurs étapes :

- il faut aller chercher les informations : c'est la collecte

- la saisie des informations afin d'en garder une trace

- le traitement qui va exploiter les informations

- la diffusion aux personnes ayant la prise de décision en charge

B) Le système d'information permet le contrôle des résultats

Pour évaluer une information, il y a la nécessité d'avoir des critères appelés des indicateurs de performance. Ces indicateurs vont différer selon l'organisation (ex : nombre d'adhérents pour les syndicats, repas distribués pour les restos du coeur...).

2 catégories de critères :

- critères économiques, en général quantitatifs

- critères socio-environnementaux (ex : condition de travail, satisfaction des usagers...), généralement qualitatifs.

Ces critères vont être comparés avec les résultats qu'une entreprise veut avoir. L'écart possible va faire l'objet d'analyses et cette analyse va donner lieu à une prise de décision pour corriger cet écart.

Superprof

II/ La nécessaie adaptation de l'organisation

A) La mise en plce d'actions correctrices

C'est ce qu'on appelle la régulation. Une fois les écarts constatés entre objectifs initiaux et résultats, le dirigeant va prendre une décision (stratégique) pour combler l'écart. Le plus souvent l'organisation essaira de s'adapter aux évolutions. Pour réussir son adaptation à la nouvelle situation, l'entreprise va être à l'écoute de son environnement (= veille), elle va aussi agir sur la qualité des produits. Le seul souci, c'est que le coût des mesures des régulations pour obtenir le résultat espéré sont souvent excessifs.

B) La mise en place d'une démarche d'anticipation

L'anticipation se fait grâce à un système d'alerte aussi appelé système de veille. Le fait pour l'entreprise d'être constament en alerte lui permet de corriger rapidement les erreurs sans avoir à prendre des décisions importantes et coûteuses. L'attitude des consommateurs est un indicateur surtout si elle va avec une baisse du chiffre d'affaires, l'entreprise doit prendre rapidement des mesures correctrices.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Paul

Fort de mon expérience d'enseignant, je mets ma plume à votre service grâce à mes différents conseils et articles sur le développement personnel !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide

Poster un Commentaire

avatar