La motivation des collaborateurs est un facteur déterminant pour augmenter la productivité du personne

La motivation est ce qui incite un employé ou un groupe d'employés, ayant des besoins et des aspirations distinctes, à travailler en vue d'atteindre les buts de l'organisation avec plus de satisfaction.

 

I/ L'analyse des facteurs de motivation

La motivation des salariés étant un facteur déterminant pour augmenter la productivité du personnel, de nombreux auteurs ont essayé de cerner les facteurs de motivations qui pouvaient la favoriser.

  A) L'analyse de Taylor

Taylor est l'un des premiers à analyser les rapports entre l'homme et son travail. Son analyse se base sur le postulat que "l'homme est un être rationnel" dont le but est davoir un salaire pour satisfaire ses besoins. Pour lui, c'est essentiellement la motivation économique qui pousse l'employé à travailler. Taylor préconise une organisation du travail autour de "la carotte et du bâton". La carotte pour récompenser, par exemple par des primes, les efforts des salariés. Le bâton pour punir, à l'aide de retraits sur salaire, le manque d'investissement au travail.

  B) L'analyse de Mayo

Mayo réagit contre la conception rationnelle de Taylor qui oublie la dimension humaine du travailleur. Il conclut que le personnel a des besoins et des motivations qui ne sont pas uniquement économiques. Mayo assure que le rendement augmente quand ces dernieres sont satisfaites. Il préconise une organisation du travail soucieuse de ces besoins et permettant aux travailleurs de nouer des relations personnelles et des groupes, de façon à les motiver et à les rendre plus productifs.

  C) L'apport de l'analyse Maslow

Maslow complète l'analyse de Mayo par une pyramide des besoins à cinq niveaux. (ordre décroissant).

Besoin de réalisation --> Besoin d'estime et de considération--> Besoin d'appartenance--> Besoin de sécurité--> Besoin physiologique.

Il montre qu'il faut tenir compte des besoins physiologiques du personnel, mais aussi de ses besoins de sécurité, d'appartenance, d'estime, de considération et de réalisation.

 

Superprof

II/ Les techniques de motivation

L'organisation doit mettre en place des techniques de motivation financières qui s'appuient sur les aspirations économiques du personnel.

Elle doit les compléter, par des motivations non financières, pour prendre en compte les autres aspirations du personnel.

  A) Les mesures de motivation financières

La rémunération est le premier facteur de motivation.

C'est elle en effet qui assure la satisfaction des besoins de  subsistance. Les motivations financières sont efficaces pour mobiliser le personnel, car elles poussent à détecter et récompenser l'implication, la performance et les résultats des employés les plus productifs.

  B) Les mesures de motivation financières

1. Motiver en créant un sentiment d'appartenance

Les motivations non financières peuvent viser à créer un sentiment d'appartenance, à renforcer les liens entre les salariés pour créer un esprit d'équipe. Elles peuvent concerner l'organisation d'activités collectives. Il peut s'agir aussi de promouvoir des relations affectives.

2. Motiver par une bonne gestion de carrière

Quand il s'investit dans une entreprise, le salarié espère pouvoir y faire carrière. Les possiblités de progression de carrière qui lui sont offertes peuvent aussi être déterminantes. Pour motiver ses salariés, l'entreprise a donc intérêt à récompenser leurs efforts en proposant des possibilités de promotion et d'accès à de nouvelles fonctions gratifiantes.

  3. Motiver par le dialogue social

Dans une organisation, les tensions sont inévitables. Elles peuvent être dues à des suppressions d'emplois, aux rémunérations, aux conditions de travail... Toutefois, en mettant tout en oeuvre pour limiter les conflits et faciliter le dialogue, l'organisation améliore le climat social. Le personnel aura le sentiment d'être davantage pris en compte, estimé, de pouvoir se réaliser plus sereinement dans son travail. La motivation du personnel sera améliorée.

 

La motivation dans une perspective d'ensemble

- Elle vient de déterminations multiples :

Les unes antérieures à l'entrée dans un poste de travail donné et souvent inconscientes

Les autres tout à fait conscientes et largement corrélatives de l'expérience et de la situation de travail elle même

- Elle Comprends aussi des éléments individuels :

C'est comprendre aussi les choix, résistances, envies de chacun des individus liés aux facteurs individuels (l"individualité)

 

 

Quel est l'objectif de la motivation pour une entreprise ?

 

1 – Accroître la performance (résultat obtenu par une personne motivée ; se situe en aval)

Implique que la motivation ne provoque pas forcément de la performance (en raison de toute une série d’aléas)

Par contre une personne performante a un minimum de motivation ou à été stimulée correctement

Donc ne pas confondre motivation et performance

Donc la motivation semble constituer une condition générale assez nécessaire de la performance, mais elle ne constitue pas une condition suffisante, beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu

 

2 – Avoir du personnel plus impliquer dans le travail de l’entreprise

 

3 – Avoir du personnel satisfait dans son travail (c’est surtout un indicateur de la motivation)

 

 

Quel est l'objectif de la motivation pour un salarié ?

 

– C’est ne plus être insatisfait et/ou obtenir plus de satisfaction ou de la satisfaction

– C'est s'épanouir dans son travail

– C’est s’implique

– C’est apprendre, évoluer, s’enrichir

– Etc…

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,45/ 5 pour 11 votes)
Loading...

Paul

Fort de mon expérience d'enseignant, je mets ma plume à votre service grâce à mes différents conseils et articles sur le développement personnel !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide

2
Poster un Commentaire

avatar
Samuel
Samuel
Invité
11 Mai.

Rakoto dirige une équipe de chauffeurs dans une société de transport. Il est peu enclin à l’écoute et à la prise en compte des états d’âme des uns et des autres. Dans sa posture de manager, son intention est que ses collaborateurs soient soumis à son autorité et qu’ils obéissent à ses directives sans tergiverser. Pour lui, il suffit de leur offrir un salaire élevé pour les motiver

Dans quelle mesure le salaire est-il un facteur de motivation et d’implication des collaborateurs ?

Thomas
Thomas
Éditeur
26 Sep.

Bonjour ! Pour commencer, parlons étymologie ! Le terme « travail » vient du latin « tripalium » : « instrument de torture ». De ce fait, en parlant de ce présupposé, le travail est souvent quelque chose de vital, au sens où il nous permet de vivre grâce à l’argent que l’on gagne. Il paraît donc évident que le salaire est un facteur principal de la motivation pour tout salarié, puisque le travail n’est pas associé à la notion de plaisir. Et oui, qui peut se targuer d’avoir envie de passer sa journée au bureau ? 🙂 Et, comme on dit, tout travail mérite salaire… Lire la suite »