Les agrégés de Montcuq, réunis en une A.B.L. (Association à But
Lucratif, loi 1974) qui pour l'instant ne compte comme membres que Mr et Mrs
Cool et M.Vanity Fair, le seul d'entre eux trois qui se plait
à toucher à tout sans y vraiment toucher, ont initié une campagne dont
la prétention est d'établir la
vacuité du théorème que je m'apprête à te démontrer, à savoir : "A Montcuq, il existe un grand nombre d'agrégés de maths".

La feuille de choux qu'ils ont pondue à cet effet se termine par :
"Et même si, par extraordinaire et dans les règles de l'art, il était
démontré que nous ne mouillons pas assez le maillot là où nous exerçons
nos talents divers et variés et que conséquemment nous coûtons trop
cher à la collectivité, la société n'avait qu'à ne pas nous
fabriquer. Nous avons été créés, nous existons par la grâce du créateur
et nous y restons pour longtemps.

Pour le agrégés de Montcuq...Hip ! Hip ! ".

A part ça leur arme, infaillible disent-ils et qu'ils brandissent
haut, très haut, se résume en une comparaison avec un breuvage que je ne citerai
point puisque des mineurs lisent aussi, j'en suis sûr, ma prose (sic, Janus*).

Oui un breuvage, celui d'un viticulteur un peu "spéziale" qui est adorable et tout et tout...  Le "spéziale" pas le breuvage !

Son slogan repris, avec un bel ensemble, par les agrégés de Montcuq ?

"Le pire...cache le meilleur".

Wouah ! ça m'a sidéré, ça m'a scié. C'est d'une audace qui m'a fait
vasciller d'ivresse ! Une audace toute gauloise que nous envient
d'autres peuples. De celle que je kiffe au plus haut point.

- Hé, ho ! Minute, mesdames et messieurs les agrégés de Montcuq ; ne vous réjouissez pas si vite.

Certes j'ai été sidéré, scié et j'ai même vascillé d'ivresse... mais
pas par votre comparaison. Et quand je dis "ivresse" je pense "liesse".

Je vous le dis comme je le pense, si le monsieur "spéziale" dit "le
pire...cache le meilleur" (et il a parfaitement le droit de le
déclamer), en ce qui vous concerne le slogan qui sied et qui me
scie tout autant est :

"Le meilleur (supposé)...cache le pire"

Alors pour parodier Colucci.. tu vois, jeune pousse qui me lit, qui
c'est ce monsieur ? Mais non ! ce n'est pas un Prophète d'Andalousie.

C'est le mec qui étanche encore la soif des "y z'ont que d'la piquette" de France et de Navarre ! Pour parodier donc Colucci,
parlant des gardiens de la paix, je termine par : "mesdames et messieurs les agrégés de Montcuq, au lieu de nous saouler, allez vous bonifier. En bossant !"

- En chantant aussi...? Hic!

C'est M. Vanity Fair qui vient de faire
son entrée. Un M. Vanity Fair dont le corps, telle la Tour de Pise,
connaît une légère inclinaison du tronc vers la droite** et prouve si
besoin était qu'il avait encore un peu trop levé le coude, en ce
vendredi matin, jour de classe.

Il faut vraiment que je vous le présente ce M.Vanity
Fair. Un vrai "cube Maggi" comme l'on dirait en éburnien.

- Si tu veux... ! Allez, va bosser...!

- J'ai encore (caaa)bossé quoi ? Hic ! Ma bagnoo...ole ? Hic !

- Va travailler un peu... les élèves ont besoin de toi.

- Ah oui ! le travail c'est le daaanger...Hic ! c'est la saaanté.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

*T'ai-je déjà présenté Janus ? Mais nooon ! pas  le gardien à double visage du Temple du Savoir, l'autre qui n'a qu'un visage... Celui qui vend du café en tites-fioles, venu de Colombie ou de par là-bas. Y parait qu'il vend aussi du pousse-café, ce qui est parfaitement illégal
vu l'âge de ses clients. Mais il s'en fout...il est "hors-casse". La
"hors-casse" est, dans le ventre du Grand Mammouth, la classe de ceux
qui sont, justement de par leur âge avancé souvent, hors de portée des
vigilants IPR. Ils sont, à ce qu'on dit,  en général gentils, mais
comme partout, dans ce bas monde, il y en a... des "comme les
A.D.M".(Agrégés De Montcuq ) et qui s'en vantent.

** Désolé les gars, mais je ne pouvais pas le faire pencher à
gauche... Dutronc votant, que je sache, à droite. Ou a-t-il retourné
son veston ? Ah ! je "savoyais" pas. J'ai dû confondre avec Delon !

Besoin d'un professeur de Communication ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Paul

Fort de mon expérience d'enseignant, je mets ma plume à votre service grâce à mes différents conseils et articles sur le développement personnel !