Score :                           D’agrément : % d’individus appréciant l’annonce, l’affiche
ou le message publicitaire dont ils ont le souvenir.
D’attribution :
% d’individus en mesure d’identifier l’annonceur d’une annonce, d’une affiche
ou d’un message publicitaire.

Spécifique :
% d’individus en mesure de citer de mémoire un élément particulier, spécifique
de l’annonce, de l’affiche ou du message publicitaire.

« Scoring » :                  méthode
qui consiste à affecter un note « score » à chaque client ou prospect
d’une base de données afin de cibler et prospecter avec une meilleure
efficacité. Ce score peut être déterminé à partir de données externes ou de
données calculées à partir de comportements.

S. E. C. O. D. I.
P. :      Société d’Etudes de la COnsommation, de la DIstribution et de
la Publicité.

Secteur 1 :           caractéristique
de la stratégie différenciée. Découpage du marché selon un ou plusieurs
critères (âge, CSP, répartition géographique, niveau de revenu, etc.) en
sous-ensemble homogènes. Elle permet de décomposer la stratégie marketing avec
autant de politiques commerciales que de segments et ainsi de mieux adapter
chaque politique aux caractéristiques du segment auquel elle s’applique.

Service :                       comme
le bien, le service possède une utilité, c’est-à-dire l’aptitude à satisfaire
un besoin. A l’inverse du bien, le service n’est pas de nature matérielle mais
est lié à l’activité d’une personne. Certains services sont vendus seuls et
pour eux-même, d’autres accompagnent la vente d’un bien (crédit, garantie SAV,
assortiment, service de proximité, etc.). Le « taux de service » d’un
mode de distribution caractérise la proportion des services qui accompagnent le
bien.

S. E. V. P. C. D. 2 :       créé
en 1957, il représente et défend les intérêts de ses membres adhérents. Son
Code Professionnel, dont la dernière version date de 1987, regroupe un ensemble
de règles déontologiques que ceux-ci s’engagent à respecter. Un sigle qui témoigne
de cet engagement est apposé sur leurs catalogues et messages.

« Sifter » :                     élément
produit ou service destiné à servir d’attraction pour le prospect, d’attirer
son attention et le positionner par une pré-offre et ainsi de la qualifier pour
une offre ultérieure. En ce sens, le sifter est souvent un
investissement.

S. M. T. 3 :                    créé
en 1980 pour représenter et défendre les intérêts des Agences Conseil en
marketing téléphonique. Un Code Professionnel fixe les règles déontologiques
que s’engagent à respecter ses membres adhérents.

S. N. C. D. 4 :                la
plus ancienne organisation professionnelle du marketing direct créée en 1933.
Elle regroupe des professionnels courtiers en adresses, des gestionnaires de
fichiers et des fournisseurs spécialisés (imprimeurs, fabricants
d’enveloppes…). Sa déontologie, regroupée dans un Code Professionnel, s’exprime
particulièrement dans le domaine de la création, de la gestion et de
l’utilisation des fichiers. Sa Commission spécialisée « Fichiers »
est à l’origine du « Code des usages du négoce d’adresses » et du
texte « Marketing Direct et Société ».

S. N. E. L. P. D. 5 :       créé
en 1988 pour représenter et défendre les intérêts des entreprises de ce
secteurs, essentiellement routeurs de messages publicitaires adressés. Ce
syndicat a mis au point une Charte Professionnelle respectée par ses adhérents.

Socio-styles :                groupe
d’individus rassemblés selon des critères homogènes de style de vie (manière de
vivre, de penser, attitudes, opinions, valeurs des comportements, aspirations,
etc.). Par le biais du CCA (Centre de Communication Avancée), le Laboratoire de
Prospective Sociale du groupe Havas Eurocom développe cette
« méthodologie » depuis 1972 en France en réactualisant régulièrement
la typologie et la cartographie des styles de vie des français. Elle propose un
tableau de bord composé de 5 indicateurs :

-    Une topographie
des zones climatiques (typologie double des socio-styles et des
mentalités) ;

-    Une rose des
vents socioculturels (13 flux culturels bipolaires décrivant idées et valeurs) ;

-    Une carte de
géographie sociale (positionnement relatif des famille de style de vie) ;

-    Une boussole
culturelle (grands axes attirant et divisant les français) ;

-    Des scénarii
prospectifs (hypothèses d’évolution).

 

S. O. F. R. E. S. :          SOciété
FRançaise d’Etudes par Sondages.

Soldes :                         ventes
à un prix inférieur au prix habituel de certains biens, de tous les biens d’un
rayon ou de tous les biens d’un magasin. On peut les ranger parmi les actions
de promotion des ventes, c’est-à-dire des actions destinées à augmenter
passagèrement le chiffre des ventes. Les soldes sont employées soit en cas de
cessation d’un commerce pour vendre le stock (C’EST FAUX !!!!!) soit en
fin de saison pour écouler rapidement les articles invendus et pour donner les
moyens matériels et financiers de renouveler le stock. Il arrive qu’on pratique
régulièrement des soldes à une saison fixe de l’année. La pratique des soldes
est réglementée.

Sondage :                      le
marketing, notamment l’étude de marché, emploie fréquemment l’enquête par sondage
sur un échantillon représentatif de la population que l’on veut connaître.

« Spectrum
test » :       technique de test permettant de tester
les performances comparées de différents fichiers.

Spéculative :                 compétition
(rémunérée ou non) entre plusieurs agences, lancée par un annonceur et devant
permettre de déterminer celle qui gèrera le budget en jeu.

« Split
run » 6 :              possibilité
offerte par certains supports de presse, ou éventuellement de catalogues,
imprimés en « 2 poses » de front à la fois par exemple, d’accueillir
des annonces différentes ou des pages différentes dans une même impression.
Cette possibilité permet de tester des offres distinctes et ainsi d’accumuler à
peu de frais une expérience complémentaire. S’assurer néanmoins de la parfaite
alternance dans le cadre géographique retenu (régional ou national).

« Sponsoring » 7 :         1er
sens : fait pour un annonceur de participer au financement d’une activité
sportive, artistique, culturelle et d’en profiter pour faire prononcer le nom
de sa marque.

        2nd
sens :               fait pour un producteur d’associer à son produit le nom d’une
personne prestigieuse ou populaire en échange d’une rémunération servie à cette
personne (« royalties »).

« Spotter » :                  Stop
rayon ; outil de PLV fixé sur un rayonnage afin de mettre en valeur un
article faisant l’objet d’une promotion.

« Stock
shot » 8 :          photographie
ou séquence cinématographique d’archives utilisée à propos ou tout simplement
pour économiser la réalisation d’une nouvelle prise de vue.

Stop publicité 9 :           système
créé en 1978, géré par l’Union Française du Marketing Direct, permettant à
toute personne qui en fait la demande de recevoir moins de mailing adressés. Ce
fichier est en effet communiqué régulièrement aux membres adhérents, annonceurs
et prestataires de services, pour que les personnes concernées soient
« purgées » des prospections. Ce service est gratuit pour les
consommateurs.

« Store
check » :          analyse quantitative et qualitative
du référencement du produit sur le linéaire de différents points de vente
représentatifs. Elle consiste notamment à collecter des informations sur
l’espace occupé par les différentes marques, la position et la présentation des
produits sur le linéaire, les niveaux de prix respectifs, etc.

« Story
board » 10 :       découpage
plan par plan du scénario d’un film. Chaque dessin ou photographie y est
sous-titrée du texte prononcé et des effets rencontrés (musique, bruitage,
effets spéciaux, etc.).

Stratégie :                     le
choix d’une politique ayant fixé les options fondamentales d’une entreprise et
ses objectifs ultimes. La stratégie décide de l’enchaînement au cours du temps
des étapes nécessaires à la réalisation des objectifs.

Styles de vie :              subdivision
de la population en groupes ayant en commun des attitudes, des opinions, des
valeurs, des comportements, des attentes. Evolution dans le temps de ces
groupes.

Besoin d'un professeur de Communication ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Paul

Fort de mon expérience d'enseignant, je mets ma plume à votre service grâce à mes différents conseils et articles sur le développement personnel !