Le 25 novembre, jour de la Sainte
Catherine on célèbre les Catherine mais aussi les "Catherinettes",
une tradition qui remonte au Moyen Age et persiste encore dans quelques villes
et villages et à Paris.


Sainte Catherine :

L'étymologie grecque de ce prénom
est katharos qui veut dire pur. 
Catherine aurait été la fille d'un roi de Chypre, convertie
au Christianisme et martyrisée à Alexandrie.
D'abord Patronne des Ecoliers (elle était très instruite), elle devient celle
des Fileuses, des Cousettes et des Modistes, puis de toutes les jeunes filles.


On
fête cette sainte au Moyen Age. A cette époque, la jeune femme, la plus âgée ou
la plus émérite, coiffe  la sainte d’une couronne ou d’un voile. A 25 ans,
elle plante une épingle sur la statue de la sainte, cela signifie qu’elle
quitte le groupe des filles à marier. A 30 ans, une deuxième épingle souligne
une période de marge. A 35 ans, la pose de la dernière épingle marque l’entrée
dans la classe des vieilles filles, l’espoir de se marier est définitivement
perdu.
C'est aujourd'hui la fête des modistes (les créateurs de chapeaux) et de
toutes les grandes maisons de couture parisiennes.

Catherinette :

Au XIXème siècle,  la coiffe est transférée de la
sainte à la jeune femme elle-même. La coiffe devient chapeau. La fête
s’urbanise. Une catherinette est donc une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans
n'est toujours pas mariée Le 25 novembre les Catherinettes arborent un chapeau
de couleur verte et jaune car on dit qu'elle "coiffent Ste Catherine". 
La tradition s'est maintenue dans
les entreprises, notamment de Haute Couture, où cette fête contribue à
resserrer les liens entre employés.


Chapeau de catherinettes :

Depuis le début du XXème siècle,
c’est un chapeau aux couleurs vert et jaune. Le vert symbolise la jeunesse et
l’espérance de trouver un mari, et le jaune symbolise la foi et le temps qui
passe. Ce couvre-chef est surmonté d’objets représentant la personnalité et/ou
les activités professionnelles et privées de la jeune fille. Le chapeau, avec
ces attributs, est confectionné par ses proches. L’imagination a donné
naissance à une multitude de chapeaux de catherinette réalisés en secret et
offerts lors de moments festifs dans l’entreprise.

 

Mais il n' y a pas que dans
les maisons de couture que l' on fête les catherinettes, dans certains
bureaux  ce sont généralement les collègues de l'heureux élue qui auront
le soin de préparer un chapeau avec des éléments rappelant la personnalité de
la jeune femme. Quand on coiffe St-Catherine on est la reine de la journée et
on se doit de garder son chapeau jusqu'à la fin de celle-ci. Cette petite
manifestation est souvent suivie d un petit verre avec tous les
collègues. 


 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Margaux

Spécialiste des arts et loisirs, je partage avec vous mes cours sur ces différentes thématiques !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide