A notre époque moderne de lycra et de confort, on n'imagine que
difficilement ce qu'était le port d'un corset. Contrairement aux
adaptations de la lingerie actuelle, un vrai corset n'était pas
élastique et devait être très serré pour contraindre le corps et le
sculpter pour correspondre à l'idéal de l'époque.

Contrairement à certaines idées reçues, on ne portait pas un corset
lacé à l'extrême, et pas continuellement. Les femmes ne se faisaient
pas non plus ôter les côtes flottantes, opération chirurgicale bien
trop risquée à l'époque. Il est vrai en revanche que dans la haute
société les jeunes filles étaient corsetées dès 11 ans afin de former
graduellement leur corps, où qu'en des situations exceptionnelles comme
un Grand bal, le laçage des coquettes du XIXe siècle puisse être très
serré.

Il y avait plusieurs types de corsets, la plupart des
femmes devant se pencher, porter, travailler... Même les femmes des
classes aisées portaient occasionnellement des variations de corsets
confortables.

Aujourd'hui nous encourageons nos poumons et notre cage
toraxique à se développer naturellement afin de profiter de toute notre
capacité respiratoire. Nos organes non compressés nous permettent de
porter une grossesse à terme et de survivre à un accouchement. L'époque
des divans pour se pâmer et des sels pour se réveiller est révolue.

Mais les corsets font toujours rêver, et l'influence du corset sur la mode se fait régulièrement observer.

Besoin d'un professeur d'Arts plastiques ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Margaux

Spécialiste des arts et loisirs, je partage avec vous mes cours sur ces différentes thématiques !