Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le prix des cours particuliers et les avantages fiscaux associés

De Romain, publié le 30/11/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Le Guide du Soutien Scolaire à Destination des Parents

Tous les parents savent que le soutien scolaire est une aide intéressante pour leur enfant.

Pourtant, en consultant les tarifs des cours particuliers, il arrive que certains abandonnent cette idée.

C’est dommage : les cours à domicile sont parfois indispensables pour permettre aux élèves en échec scolaire de remonter la pente.

Comment faire alors pour offrir des cours particuliers à votre enfant sans devoir vous serrer la ceinture ?

Rassurez-vous : il existe des solutions que nous vous invitons à découvrir sans attendre.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Combien coûte vraiment un cours particulier ?

Savez-vous que le tarif d’un cours particulier peut varier énormément en fonction de la matière ?

Un prof de maths et un prof de yoga ne vous factureront pas leur séance au même prix. Si cela vous arrange, tant mieux.

Car, plus une matière est rare et plus les prix d’une heure de cours peuvent s’envoler.

Pourquoi le coût d'une heure de soutien scolaire est variable ? Le tarif d’un cours à domicile peut évoluer en fonction de la matière, du lieu et de l’expérience du prof.

En 2016, nous avons édité un rapport annuel qui estimait les moyennes d’une heure de cours par matière.

Voici les résultats :

  • Les cours de coaching sportif sont facturés à 36,50 € l’heure ;
  • Les cours de musique se trouvent aux alentours de 30 € (28 € pour un cours de piano ou 31 € pour un cours de chant) ;
  • Viennent ensuite les cours d’art (cours de photo à 26 €) ;
  • Les cours scolaires terminent ce classement en se trouvant aux alentours de 20 € (21 € pour un cours de français et 20 € pour un cours de langue).

Ces prix ne concernent que les cours particuliers à domicile.

Qu’en est-il des autres prestations de soutien scolaire :

  • Au collège ou au lycée, vous avez la possibilité d’obtenir un accompagnement pédagogique gratuit (renseignez-vous auprès de votre établissement) ;
  • Par le CNED, vous pouvez obtenir des cours gratuits pour les enfants de moins de 16 ans (bien plus chers pour les autres) ;
  • Les cours en ligne peuvent être gratuits ou payants par abonnement (entre 10 € et 40 €) ;
  • Les sessions de groupe effectuées dans une salle de cours sont aussi assez chères. Vous devrez payer entre 100 € et 200 € par mois pour deux heures de cours (à voir en fonction de l’organisme d’aide aux devoirs et de soutien scolaire).

Ainsi, vous comprenez aisément qu’il est plus rentable pour vous de faire appel à professeur particulier (qu’il soit enseignant en maths, prof de français ou spécialiste en cours de langue).

Par contre, il est intéressant de noter aussi qu’en fonction de votre localisation en France, les prix peuvent varier.

Sur Paris et l’Ile de France, le prix d’une heure de cours est plus élevé qu’en province.

De plus, faire appel à un pédagogue qui habite loin de votre domicile entraînera des frais supplémentaires pour lui qu’il intégrera sans doute à sa facturation.

C’est une chose à savoir quand vous ferez appel à un expert en pédagogie.

Pour aider votre enfant au collège (avec le brevet des collèges à la fin de l’année de 3e), au lycée (pour le baccalauréat) ou en classe préparatoire (pour une préparation de concours de grandes écoles), préférez un prof de soutien scolaire proche de chez vous qui interviendra à domicile.

Différents types de professeurs particuliers et aides associées

En fonction du type de professeur à qui vous faites appel pour endiguer l’échec scolaire de votre enfant, il peut arriver que la méthode de paiement soit un peu différente.

Les différents types de professeurs à domicile

Sachez qu’il existe 3 grands types de soutien scolaire :

  • Le soutien scolaire par le biais d’un organisme spécialisé ;
  • Le soutien scolaire en faisant appel à un professeur salarié CESU ;
  • Le soutien scolaire par un enseignant en entreprise individuelle.

Quels sont les principaux formats de soutien scolaire en France ? Prof à domicile salarié CESU ou enseignant en entreprise individuelle : deux statuts en vogue dans le secteur.

Concernant les organismes, vous en trouvez énormément sur le marché. Acadomia, Cours Legendre ou Complétude en sont quelques-uns.

Généralement, ce sont des organismes mandataires puisque vous signez un mandat avec eux afin qu’ils s’occupent de toute la partie administrative à votre place.

À savoir : vous êtes l’employeur du prof à domicile. L’organisme mandataire est juste là pour faire le lien entre l’enseignant et vous. En cas de problème, il se décharge complètement.

À l’opposé, il existe des organismes prestataires qui emploient directement les profs particuliers. Mais ils sont de plus en plus rares.

Autre type de professionnel de l’assistance scolaire : l’enseignant salarié CESU (Chèque Emploi Service Universel).

Aussi facile pour vous que pour lui, le paiement par CESU est de plus en plus apprécié dans le secteur. Ouvert à tous les enseignants à leur compte (prof de physique chimie, de langues vivantes ou de mathématiques), en choisissant d’utiliser des CESU, vous devenez l’employeur de cet expert.

Avant de le laisser exercer son métier (et permettre à votre enfant de progresser dans une matière précise), il vous faudra le déclarer à l’URSSAF. Puis, tous les mois, vous établirez un bulletin de paie.

Peut-être que votre entreprise en distribue : renseignez-vous auprès de votre CE. Ce sont les CESU préfinancés.

Il existe aussi des CESU déclaratifs qui sont, en réalité, un dispositif plus qu’un moyen de paiement des profs.

Dernière catégorie : les professeurs en entreprise individuelle ou autoentrepreneurs (qui est une sorte entreprise individuelle).

Vous n’êtes plus l’employeur, mais le client. Cela vous offre donc plus de liberté. Par contre, il est important de vérifier que le professionnel a bien obtenu un agrément simple.

Les aides liées au soutien scolaire

Si vous faites appel à un prof à domicile, la seule aide de l’État que vous pourrez obtenir est un allègement fiscal (sous la forme d’une déduction d’impôts de 50 %).

Pour information, il existe aussi des associations ou des centres locaux d’accompagnement qui peuvent aider vos enfants d’école primaire, de 2de ou de terminale ES, S ou L à surmonter leurs difficultés scolaires.

Aide fiscal et accompagnement gratuit : tout ce que vous devez savoir. De nombreuses aides sont proposées pour aider vos enfants à remonter leurs moyennes sans vous ruiner.

Que ce soit pour approfondir certains points ou travailler sur la motivation de votre enfant, ce type de tutorat est applicable dès la rentrée, pendant les vacances scolaires ou tout au long de l’année. En plus d’être sérieux et sans engagement, il est gratuit.

Rapprochez-vous des personnes en charge dans votre établissement scolaire, de votre mairie ou de la CAF.

Ils pourront répondre à vos questions et voir, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle, si vous avez droit à certaines aides financières.

Déclarer ses impôts et le salaire de votre prof à domicile : une simple formalité

En choisissant d’offrir à vos enfants des cours de soutien scolaire, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt ou d’une réduction d’impôts (en fonction de votre situation personnelle et professionnelle).

Comment profiter d’une déduction fiscale pour votre accompagnement scolaire ?

Si vous ne connaissiez pas cette aide fiscale, sachez que 50 % de la prestation de cours à domicile peut être déduite de vos impôts. Intéressant non ?

Une seule condition pour cela : que la personne à qui vous demandez de donner des cours particuliers fasse du soutien scolaire à domicile chez vous.

Vous pouvez être propriétaire ou locataire, actif (employé ou au chômage) ou à la retraite : pour profiter de ce coup de pouce, le cours intensif de remise à niveau doit se faire impérativement au sein de votre logement.

Évidemment, le cours de soutien scolaire doit être lié au programme scolaire.

Vous pouvez régler votre cours de maths, votre soutien scolaire en français ou votre coaching scolaire en langues étrangères en espèce, carte bleue ou chèque. Cela n’a pas d’importance.

Et cela marche aussi en payant votre conseiller pédagogique en CESU. Par contre, la réduction d’impôt se fera sur la somme engagée.

Cela concerne les personnes qui ont reçu des CESU préfinancés par leur entreprise, payés en partie ou en totalité.

Si c’est le cas, le crédit se fera sur ce que vous avez réellement payé. Non sur la totalité du chèque.

Concernant cette aide, sachez aussi que vous ne pourrez pas dépasser un plafond annuel.

Fixé à 12 000 €, il est majoré de 1 500 € par enfant à charge et peut évoluer en fonction de cas spécifiques (mais sans aller au-delà de 20 000 €).

Toutes les démarches à réaliser pour être en accord avec la loi

Que vous ayez choisi de faire appel à un intervenant professionnel, spécialiste de la méthodologie pour faire progresser de jeunes élèves, à un retraité de l’Éducation nationale ou un étudiant/une étudiante, c’est la même chose.

Vous devez, dans tous les cas, vous inscrire à l’URSSAF pour déclarer le salaire de votre employé.

Car un encadrement régulier vous transforme en employeur.

En suivant cette logique, le prof à domicile devient donc votre employé.

Ainsi, il vous faudra vous rapprocher de l’URSSAF ou vous rendre sur le site officiel du CESU (si vous décidez d’utiliser ce règlement) pour établir un bulletin de salaire et payer les charges sociales de votre salarié.

Rassurez-vous : il n’y a rien de compliqué à réaliser.

Par contre, il faut le savoir pour ne pas vous mettre hors-la-loi par oubli ou méconnaissance du système.

Comment déclarer simplement votre coach scolaire ? Format web ou papier : il est très facile de déclarer votre prof particulier dans tous les cas.

Pensez juste à voir avec votre prof de cours d’anglais, d’histoire géographie, de philosophie ou de soutien en maths s’il préfère une déclaration au réel ou une déclaration forfaitaire.

La première sera calculée sur la base de son salaire brut et la seconde sur la base du SMIC. Il est très important de vous mettre d’accord avant.

Surtout pour vous, car la balance penchera en faveur de votre salarié en cas de conflit.

Parents, maintenant, vous savez tout des tarifs et de la fiscalité liés aux cours de soutien scolaire.

Vous avez compris qu’il est dommage de vous en passer puisque vous pouvez aider votre enfant à reprendre confiance en lui et profiter d’une réduction d’impôts en même temps.

Alors, n’attendez pas pour trouver l’enseignant près de chez vous qui aidera votre fils ou votre fille de primaire, de collège, de lycée, de classe préparatoire ou d’école de commerce/d’ingénieur à s’épanouir.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar