Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Découvrez les cours de mathématiques de Jean-Christophe : entre passion et vocation

De Alexandre, publié le 09/12/2016 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > L’amour des Maths par Jean-Christophe, Prof Particulier à Fontainebleau !

Théorème de Pythagore, théorème de Thalès, produit scalaire, fonction logarithme, trigonométrie, géométrie, coefficient, calcul intégral, tables de multiplication, formules, définitions, équation, algèbre… Ça en fait des notions de mathématiques à retenir en cours, en aide aux devoirs ou en soutien scolaire !

Chaque collégien (ou collégienne) et lycéen (ou lycéenne) se voit un jour confronté à des difficultés en mathématiques. Et cela continue même après pour certains : de la prépa aux grandes écoles type « école de commerce », « école d’ingénieurs » et autres…

Mais pour opérer une remise à niveau, il existe une solution très simple : faire appel à un professeur particulier !

Rien que pour les mathématiques, vous en trouverez plus de 16 000 un peu partout en France sur Superprof ! Avec un tarif moyen de 21,20 € de l’heure.

Mais aujourd’hui, pleins feux Jean-Christophe, un professeur de mathématiques dont la passion pour les chiffres est très touchante…

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Bonjour, pourriez-vous nous présenter votre parcours de prof de maths s’il vous plaît ?

J’ai une Maîtrise de Mathématiques et un Master Éducation et Formation. J’ai emménagé à Fontainebleau à la rentrée dernière pour y exercer mon métier d’enseignant particulier à plein temps.

Combien coûte une aide aux devoirs à domicile ? Jean-Christophe en plein soutien scolaire de maths ! (Cliquez sur la photo pour réserver un cours avec lui !)

NDLR : pour devenir prof de maths, de nombreuses voies vous attendent. A commencer par un Bac général (Bac S de préférence) ou une Terminale STL, puis une prépa scientifique en admission post Bac (PSI, PTSI, PCSI), une licence de physique chimie ou de chimie organique, Maths Sup, Maths Spé, un CAPES Maths (pour travailler au sein de l’Education Nationale), un CAFEP Maths (pour donner des cours de maths en école privée) et enfin l’agreg !

Depuis quand développez­-vous cette passion pour les mathématiques ?

Les mathématiques me passionnent depuis que j’ai appris à compter et à faire du calcul mental !

Vous souvenez­-vous de ce qui a déclenché cette passion pour les exercices de mathématiques et le reste ?

Notre maîtresse de CP nous avait appris à compter jusqu’à 70, et j’avais atteint 100 en demandant à ma mère ce qui suivait 79. Je repense souvent à ce moment quand j’ai besoin de me motiver et que je suis bloqué sur un problème…

Qu’est­-ce que les mathématiques apportent de positif aux gens qui l’étudient ?

Mes élèves me demandent souvent à quoi servent les mathématiques…

Je réponds toujours que ça ne sert à rien. Que même si elles sont utilisées pour résoudre une partie significative des problèmes modernes, on n’utilise guère plus que l’arithmétique élémentaire et la règle de trois au quotidien. Et pourtant, je la tiens pour la plus essentielle des matières une fois cette inutilité pratique acceptée.

Plus qu’aucune autre matière, les mathématiques développent l’esprit critique et le refus des a priori.

Avez-­vous un « héros » qui symboliserait votre amour des cours de maths ?

Dernièrement, Grothendieck aura incarné mieux que personne cette incessante rébellion.

Comment progresser en algèbre ? Alexandre Grothendieck, héros de Jean-Christophe, mathématicien français et refondateur de la géométrie algébrique !

Sans dénigrer les concepts que lui enseignaient ses maîtres, il savait les dépasser pour résoudre les problèmes qu’il se posait à lui même.

Qu’appréciez­-vous dans le faire d’apprendre les mathématiques à des élèves ?

J’étais au collège quand j’ai décidé de devenir enseignant

J’avais toujours un peu d’avance sur le programme, que j’apprenais seul. Ce faisant, je rencontrais certains problèmes que mes camarades rencontreraient plus tard en classe. Quand ils demandaient des éclaircissements, il arrivait souvent que le professeur réponde à côté de la question. J’ai appris très tôt à reformuler les questions de mes camarades pour qu’elles deviennent compréhensibles à une personne qui, ayant résolu un problème, devient incapable de voir les choses telles qu’elle les voyait auparavant. Je n’ai cessé depuis de me renseigner sur le fonctionnement de la mémoire pour pouvoir préserver l’historique de mes conceptions, afin d’être capable de voir les mathématiques à travers les yeux d’un élève, quelque soit son niveau.

C’est finalement ce que je trouve le plus gratifiant dans mon métier. Pour venir en aide à un élève, je dois d’abord regarder le monde à travers ses yeux, pour ensuite lui trouver un accès à la vision que j’ai à travers les miens. C’est ce qui me permet de l’aider à construire sa propre vision des maths. Cette gymnastique de l’esprit m’oblige à adopter en permanence une attitude ouverte et tolérante.

C’est un bienfait précieux dans mon existence…

Quel sont les profils de vos élèves en cours de mathématiques ?

En une dizaine d’années, j’ai travaillé avec une grande variété de profils, du collège au supérieur, de l’élève en difficulté à celui qui sent la chute arriver après l’ascension, du dyslexique convaincu qu’il est incapable de s’améliorer à l’élève précoce qui ne comprend pas pourquoi il n’y arrive pas…

Mais le trait le plus caractéristique, le mieux partagé par tous ces élèves, est certainement le manque de confiance en soi.

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser en maths, selon vous ?

Comment obtenir un Bac S ? L’une des spécialités de Jean-Christophe est de voir gérer des comportements de stress face aux maths.

Cette confiance en soi est nécessaire pour surmonter les difficultés, mais elle ne vient que si on les surmontent !

C’est ce paradoxe que l’élève et moi devons résoudre. Mon rôle tient autant du coaching que de l’enseignement. Je dois l’aider à trouver en quoi il est bon, et lui, de son côté, doit croire en sa capacité à maîtriser son programme en construisant sur ces bases.

Quelles sont les principales difficultés à surmonter pour apprendre les maths ?

Le principal point de blocage en mathématiques est bien sûr l’abstraction. On trahit souvent la matière en voulant la rendre artificiellement concrète, ce qui la rend fatalement inintéressante, et de toute façon les élèves ne sont pas dupes…

Personne ne résout des équations en achetant ses croissants… Il faut au contraire accepter cette abstraction, et pour ça il faut parfois déverrouiller certains mécanismes profondément ancrés chez les élèves.

Qu’est-­ce qui fait de vous un « Superprof » ?

Je me montre très réactif. Il est important d’avoir un jugement rapide sur son travail. J’insiste pour que mes élèves m’envoient leur travail personnel en direct par MMS, afin qu’ils sachent ce qui va et ce qui ne va pas. L’impact est beaucoup plus fort que d’attendre le cours suivant.

Avez-vous des anecdotes sur vos cours particuliers de maths ?

J’ai eu bien des occasions de vivre de belles histoires depuis que je fais ce métier…

Suivre un élève tout au long du secondaire ou suivre tout à tour toute une génération d’une même famille ne manque pas de donner de la profondeur à mon activité. Il arrive aussi parfois des coïncidences incongrues, comme lorsqu’on découvre que deux des élèves que l’on suit sont en fait les meilleures amies du monde, ou comme le jour où mon marchand de thé m’a déclaré pudiquement que sa fille lui parlait souvent de moi… Depuis que j’avais été son professeur au collège. Le monde est petit.

Combien vos cours particuliers dispensés grâce à Superprof vous rapportent-ils ?

Je gagne environ 30€ net de l’heure. Je ne facture évidement pas le temps passé à communiquer par MMS avec mes élèves quand ils m’envoient leur travail.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz