Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Vos cours de Hatha Yoga à Perpignan avec Fanny !

De Alexandre, publié le 12/01/2017 Blog > Cours particuliers > Belles histoires > Fanny, une Prof de Yoga qui a tout Appris en Thaïlande

Yoga Vinyasa, Yoga Hatha, Yoga dynamique, Yoga Ashtanga, Yoga Nidra, Pranayama… Les disciplines propres au Yoga sont très nombreuses et il n’est pas aisé de savoir vers laquelle (ou lesquelles) se tourner lorsque l’on débute…

Mais pour répondre à ses questions, il existe des profs de yoga ou yogi, qui, grâce à leur expérience, sauront pour vous.

Et pourquoi ne pas faire confiance à Fanny pour celles et ceux qui résident à Perpignan et ses alentours ?

Forte d’un long apprentissage en Asie du Sud, en Thaïlande, sur les îles humides de Koh Samui et Koh Phangan, notre professeure de Yoga du jour vous accueille avec un grand sourire !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Bonjour, pourriez-vous nous présenter votre parcours de professeur de yoga, s’il vous plaît ?

Je m’appelle Fanny, je suis née à Perpignan, dans le sud de la France, à proximité de la frontière espagnole, ce qui m’a donné un goût pour les langues et les voyages.

Comment gagner en souplesse ? Cliquez sur l’image pour réserver un cours de yoga avec Fanny !

J’ai fait des études littéraires, puis j’ai poursuivi dans le commerce international. Toute mon enfance, j’ai pratiqué la danse avec ma sœur, aînée de 8 ans. A la fin de ma vie étudiante, je suis partie à Londres où j’ai travaillé comme stewardess à l’Eurostar et ensuite du côté de Marseille comme assistante export.

Je suis retournée sur Perpignan et y suis restée durant 12 ans. Le temps d’avoir deux adorables enfants ! Après avoir quitté le milieu bancaire dans lequel je travaillais depuis mon retour de Marseille, nous avons déménagé en Thaïlande afin de vivre une expérience à l’étranger et la faire partager à nos enfants, âgés alors de 4 et 5 ans. Nous avons habité Koh Samui durant 9 mois et avons emménagé, après la fermeture de l’école Montessori dans laquelle nos enfants suivaient leur scolarité, sur Koh Phangan, l’île d’en face, plus sauvage et authentique.

Nous y sommes restés durant 1 an et demi et avons vécu en nous éloignant peu à peu du monde occidental et de la société de consommation. Plus proches de la nature, nous avons fait l’expérience d’une vie totalement différente. C’est là-bas que j’ai découvert le Hatha Yoga. De retour depuis décembre 2015, je souhaite faire partager ce savoir du bien-être, accessible à tous, et indispensable dans notre mode de vie européen.

« Life is good with Yoga« , pas de chichi ! Juste de la simplicité, de l’auto-écoute et quelques pointes de volonté suffisent pour se faire du bien au quotidien.

Depuis quand développez­-vous une passion pour le yoga ?

J’ai toujours aimé faire du sport.

Depuis mon plus jeune âge, je pratique la danse. J’aimé beaucoup l’athlétisme à l’école : les sprints, l’endurance, le saut en longueur ! Etant de nature curieuse, j’ai profité d’être en Thaïlande pour m’essayer à des disciplines différentes, comme le tissu aérien dont je projette de décliner cette connaissance à la pratique du yoga, le pole dance pour le côté performance, mais aussi différentes sortes de danse.

A Koh Samui, j’ai découvert, par hasard, le Bikram Yoga. Mon conjoint et moi-même sommes rentrés dans cette salle, étouffante de chaleur, en disant au prof de yoga qu’il devait y avoir un problème avec la clim car celle-ci diffusait de l’air chaud ! C’est comme ça que j’ai découvert que le concept du Bikram Yoga reposait sur la chaleur et qu’il fallait que la pièce soit à une température de 41° avec un taux d’humidité élevé ! Ce type de Yoga m’a poussé à travailler sur mon mental, à persévérer. Le plus dur pour moi était de résister à cette chaleur. J’y suis allée 3 fois par semaine durant 8 mois.

Une fois à Koh Phangan, j’ai découvert le Yoga Ashtanga et le Hatha Yoga.

Vous souvenez­-vous de ce qui a déclenché cette passion pour le Yoga ?

Cette passion s’est déclenché grâce à la combinaison de mes lectures à cette époque là, l’environnement luxuriant de l’île, les bruits de la nature autour de cette salle de Yoga et surtout d’une professeure de Yoga qui m’a insufflé la simplicité du bien-être. Chaque mouvement physique était associé d’un autre respiratoire. Prendre le temps sur les postures de Yoga, écouter son corps, sentir chaque muscle sollicité répondre à son esprit. Trouver le calme dans le mouvement, un autre espace entre chacune des pensées et les rendre de plus en plus espacées pour maintenir cette sérénité du silence.

De nature rapide et dynamique, ce cours de Yoga a été un déclic, la clef de mon propre bien-être.

Après quelques mois, j’ai décidé de suivre une formation pour devenir à mon tour professeure de Yoga dans l’objectif de véhiculer cet accès au bien-être qu’il soit physique ou spirituel. A Koh Phangan, nombreuses et différentes sont les écoles de Yoga. J’ai suivi ma formation au centre Samma Karouna. Elle a duré un mois, de manière intensive. Cela a été réellement riche d’expériences et de savoirs : différents types de méditations dont quelques unes en groupe, dansantes, par la respiration, mais aussi des connaissances en anatomie, les origines du Yoga, la langue Sanskrit, l’Ayurveda et bien d’autres encore !

J’ai enseigné dans le centre en tant que bénévole à la suite de cette formation et ai commencé en même temps à dispenser des cours dans un resort 5 étoiles, mais aussi à des particuliers en petit comité.

Quelles caractéristiques doit on posséder pour pratiquer le Yoga ?

Il n’y a pas de caractéristique que l’on possède déjà pour pratiquer le Yoga.

Le choix est un élément nécessaire pour progresser et commencer à bénéficier des efforts réalisés sur le tapis. Une fois la décision prise de se lancer dans la pratique du Yoga, le temps devient un allié.

Quel type d’entrainement recommanderiez-vous ?

Qu'est-ce que la méditation ? Fanny vous accueille pour gagner en bien-être et en sérénité.

L’idéal est de pratiquer régulièrement, même si ce n’est que 10 à 15 minutes par jour. Je pratique à peu de choses près tous les jours. La durée de ma séance varie en fonction de l’heure à laquelle je me suis levée et du temps dont je dispose avec le début de ma journée. Généralement, je m’octroie une séance plus longue et complète le week-end.

Qu’est­-ce que le Yoga apporte de positif aux gens qui l’étudient ?

Le Yoga apporte un réel bien-être physique et spirituel. Cela permet de travailler son mental en douceur, de se connaître mieux et de se sentir plus « fort » physiquement. Notre corps est la maison qui habite notre esprit, notre âme, il est indispensable d’en prendre soin. Les deux, une fois alliés, nous permettent de prendre du plaisir à vivre, simplement.

Quels sont les profils de vos élèves ?

J’ai principalement des débutants, c’est-à-dire des personnes qui ne connaissent pas le Yoga ou qui viennent avec une idée du Yoga et qui en ressortent avec une autre ! Le Yoga est ouvert à tout le monde, chacun y trouve ce qu’il a envie d’y trouver. Mon objectif c’est de les accompagner dans le chemin du bien-être.

La plupart du temps, je m’adapte aux personnes présentes, au rythme général, à l’énergie du groupe. J’essaie de proposer des alternatives pour ceux qui ont plus de difficultés ou au contraire des facilités.

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser, selon vous ?

Se consacrer, être là.

ESSAYER. Faire du mieux que l’on peut (dixit un des quatre accords Toltèques)

Quelles sont les principales difficultés à surmonter pour dominer votre matière ?

La patience, ne pas vouloir aller plus vite que ce que son corps est capable de faire. Se respecter.

Avez-­vous un « héros » qui symboliserait le Yoga ?

Tous les professeurs que j’ai eu sont des héros pour moi, car tous ont su m’apporter une vision différente du Yoga, une nouvelle brèche à chaque enseignant. C’est ça qui m’a permis de me créer ma propre méthode.

Qu’appréciez­-vous dans l’enseignement ?

L’envie de partager, de prendre soin de mes élèves pour qu’ils trouvent leur propre brèche afin d’accéder à cette envie quotidienne de pratiquer.

Qu’est-­ce qui fait de vous un « Superprof » ?

Je pense que c’est cette envie de partager 🙂

Avez-vous des anecdotes sur votre expérience de professeur de Yoga ?

J’ai plusieurs histoires marquantes qui se sont passées durant ma formation, mais c’est quelque chose que j’ai ressenti et que j’aurais peine à exposer.

En revanche, j’ai une petite anecdote durant une retraite spirituelle à Koh Samui, que j’ai faite lorsque j’habitais à Koh Phangan (oui Koh Samui c’était la Grand Ville !). J’avais décidé de partir avec une voisine russe en retraite Vipassana (Méditation par la respiration consciente). Nous passions des heures à méditer du lever du soleil (assises, en marchant, en faisant du Yoga) et on recommençait jusqu’au soir. Un jour, lorsque nous étions assis en groupe, nous entendîmes un grand bruit inattendu qui nous fit sortir de méditation. Un rat était tombé d’une poutre au beau milieu de la salle. Il était tombé car au-dessus de lui un serpent le pourchassait !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz