Parfois au fond de moi se ranime
L'eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Ô mon paîs, ô Toulouse, ô Toulouse  - Claude Nougaro

Toulouse, la ville rose et son Capitole, sa Basilique Saint-Sernin... Autant de points d'intérêt qui donnent envie de s'y installer. Parmi les motivations qui pourraient faire déménager un amateur de belles lettres en région toulousaine, l'enseignement du latin !

Pourquoi donc, allez-vous me dire ? Pour la simple et bonne raison que, lorsqu'il s'agit de déclinaison, d'Antiquité ou de Cicéron, Toulouse se place en championne des lettres classiques ! En témoigne l'UFR de son Université, qui se structure en cinq départements, dont un totalement dédié aux littératures et civilisations anciennes.

Une manière de nous faire comprendre qu'ici, les subtilités latines n'auront plus de secret pour nous ! Mais entre cours de soutien, diplômes et études secondaires, comment bien apprendre le latin à Toulouse ? La réponse tout de suite !

Toulouse : apprendre le latin dès le secondaire

Pourquoi apprendre le latin à Toulouse ?
Un cours de latin peut se prendre à tout âge, mais pour être sûr(e) de mettre toutes les chances de son côté, apprivoiser cette langue ancienne et sa culture est une bonne idée dès l'enseignement secondaire à Toulouse !

Car apprendre le latin se prépare aussi avant les études supérieures, sachez qu'à Toulouse, débuter en douceur son enseignement de la grammaire latine est possible, et ce dès le collège. Choisir l'option latin au collège est une décision plus que bénéfique.

En effet, alors que certains établissement proposent l'option latin pour s'y initier et améliorer sa culture générale, une structure culturelle a mis en place un événement assez spécial : le Musée Saint-Raymond.

Le musée de l'archéologie de Toulouse a en effet développé un concept gratuit recommandé aux élèves de 5ème et 4ème. Le principe ? Aborder la langue et la culture latines de manière ludique.

Au programme donc, pendant une heure, une visite en latin, à la découverte de certaines oeuvres du Musée. Ce parcours est mené par l'enseignant de la classe, permet de voir le latin sous un jour nouveau et de s'y initier avec intelligence et finesse.

Mais ça n'est pas tout, puisqu'après le collège, il est possible de poursuivre son apprentissage du latin dans les lycées toulousains. La plupart propose de choisir le latin comme matière facultative, comme le Lycée Bellevue. Cet établissement polyvalent propose à ses élèves d'apprendre le latin et le grec ancien dès la classe de seconde.

À raison de 3 heures par semaine, l'idée est de voir le cours de latin comme un véritable outil de connaissance, ainsi qu'un socle pour avancer dans la vie. Avis aux jeunes toulousains qui souhaitent apprendre les déclinaisons et les adjectifs latins, ce type de formation est pour vous !

Ainsi, en petit groupe, la pédagogie et relativement souple, et permet d'obtenir des points supplémentaires au baccalauréat, puisqu'il s'agit bien là d'une option facultative. Quelques heures de cours pour s'élever un peu, alors, prêt à investir dans un Gaffiot ?

Participer au Rallye-Latin

Chaque année, dans l'académie de Toulouse, le Rallye-Latin est organisé au mois d'avril. L'objectif du concours est de promouvoir les langues anciennes et d'éveiller la curiosité et l'intérêt des collégiens et lycéens pour le latin.

Le concours fait appel à l'esprit d'équipe et à une pluralité des compétences à mettre en oeuvre. Tous les élèves de 5e, 4e, 3e et seconde peuvent participer au Rallye-Latin. L'inscription est faite par le professeur de latin et n'est possible qu'après s'être acquitté de l'adhésion à l'association Rallye-Latin et des droits d'inscription au concours de 60 €, quelque soit le nombre de participants.

Chaque niveau de participation possède sa propre épreuve et son propre classement. Le thème du concours change tous les ans.

Le concours comporte quatre parties pour un total sur 100 points :

  1. QCM noté sur 50 points : il porte sur le programme de civilisation latine de l'année,
  2. Compréhension de textes sur 35 points : il s'agit d'un texte en latin, accompagné de sa traduction en français et du vocabulaire utile. Des questions sont posées sur la compréhension du texte, le choix du lexique, le thème et la langue,
  3. Analyse d'image sur 10 points : en lien avec le thème annoncé,
  4. Jeu sur 5 points : il peut s'agir d'un rébus, de mots croisés, d'une énigme...

L'épreuve se déroule sur une heure et demande un aménagement spécial de l'emploi du temps. Les élèves sont répartis par groupe de 3 minimum, 4 maximum. Chaque groupe remet un seul exemplaire et les résultats sont communiqués en fin d'année avec remise du prix pour les gagnants.

Toulouse : apprendre le latin en études supérieures

Combien coûte un cours de latin à Toulouse ?
La faculté de Toulouse est l'endroit idéal pour apprendre et se former au latin. Entre douceur de vivre et variété des formations, c'est tout un pan de la culture latine qui s'offre à vous !

À Toulouse, les latinistes les plus fervents se trouvent souvent après le bac ! Les langues anciennes constituent des socles de formations, qu'il convient de repérer en fonction de l'importance accordée au latin.

En classe préparatoire à Toulouse

Après l'enseignement secondaire, il existe la solution des classes préparatoires, de l'hypokhâgne, comme celui du Lycée Pierre de Fermat, où les élèves de toutes les disciplines sont acceptés.

Il s'agit là davantage d'un enseignement généraliste et d'une forme de remise à niveau que d'un cours particulier de latin, mais ceux qui souhaitent apprendre le latin en parallèle de cours de méthodologie, d'histoire antique et de cours de français seront servis !

Par ailleurs, en classe préparatoire, à Toulouse comme ailleurs, le niveau de latin est le même pour tout le monde. Si vous en avez fait au collège ou au lycée, vous serez donc avantagé, sinon, bienvenue dans le merveilleux monde du subjonctif et de l'Empire Romain !

Trouvez ici un cours de latin 5ème en ligne.

À l'Université toulousaine

Dans quel quartier est la fac de latin à Toulouse ?
L'Université est le lieu de tous les possibles à Toulouse, notamment lorsqu'on souhaite se former au latin !

L'Université est le type d'établissement qui propose les enseignements les plus concentrés sur le latin. En effet, dès la licence l'Université Toulouse Jean Jaurès propose des formations en lettres, qui vont permettre de préparer des diplômes tels que le CAPES ou l'agrégation, mais ça n'est pas tout !

En effet, suite à une licence ou un master en lettres classiques, il s'agira de pouvoir parler latin, mais aussi de savoir exposer de façon synthétique, d'analyser, et de retranscrire des arguments. À noter qu'en deuxième et troisième année, l'Université de Toulouse compte 100% de réussite, pas mal non ?

En master, il est possible de choisir un parcours plus spécifique que le cursus en lettres, toujours avec pour ambition de s'améliorer en latin : le parcours "Monde" ancien : Sciences de l'Antiquité : Histoire, Histoire de l'art et Archéologie, Lettres classiques".

Cet intitulé correspond en réalité à un programme global, qui va permettre d'étudier l'Antiquité et ses héritages. Le latin s'impose donc comme un véritable outil, une pierre à l'édifice pour bien saisir les enjeux de ce domaine. Comme toutes les autres formations, il n'est pas le pivot central du programme, et oui, il faudra s'y faire !

Par ailleurs, au-delà des diplômes certifiants, la fac toulousaine propose également une préparation à l'Agrégation de Lettres classiques, dont les bases seront, évidemment, la langue latine, mais aussi la littérature ou encore le grec ancien. Un concours blanc est organisé chaque année, de sorte à mesurer au mieux sa progression en latin !

Toulouse : apprendre le latin via les cours non diplômants

Comment apprendre la langue latine à Toulouse ?
Profiter de la belle vie toulousaine en apprenant le latin sans pression, ça vous fait rêver ? Et bien sachez que c'est possible, en prenant des cours particuliers, tout simplement !

Certains personnes ne sont pas adaptées aux études, n'ont plus réellement l'âge (selon eux !) pour retourner sur les bancs de l'école tous les jours ou n'ont tout simplement pas envie de consacrer autant de temps à l'apprentissage du latin. Pour toutes ces personnes, des moyens alternatifs existent à Toulouse !

Le T.E.B

Par exemple, connaissez vous le T.E.B ? Le Toulouse Enseignement Biblique propose une formation dédiée à l'étude de la Bible. Cela vous laisse un peu perplexe ? Et pourtant, au-delà de la religion, ce cursus laisse une belle place au latin, alors même que cet enseignement peut être mené de manière séparée.

Plusieurs formules, accessibles à tous, qui font partie du département de la Faculté de Théologie catholique de Toulouse. Grâce à ces formations, cet accompagnement scolaire, basé sur la linguistique latine et la culture antique, vous obtiendrez des équivalences pour passer à la licence, si l'envie vous dit !

Pour ce cours de latin, trois niveaux existent, de sorte à correspondre à tous les profils. Une belle alternative à la fac, au moyen de cours avec des professeurs particuliers passionnés et passionnants !

Avec le statut d'auditeur libre à l'université

Pour s'initier à la culture latine et parfaire ses connaissances en étymologie et littérature latine, vous pouvez également vous inscrire en tant qu'auditeur libre à l'université. Cela ne vous confère pas le statut d'étudiant et ses avantages (carte étudiant, logement en cité universitaire, bourses...) et vous ne serez pas autorisé à passer les examens ou les devoirs en classe et exercices afférents.

En revanche, vous pourrez vous rendre aux cours magistraux et à certains travaux dirigés, avec l'accord du professeur. Aucun condition de diplôme n'est requise, alors ne vous en faites pas si vous n'avez même pas obtenu le baccalauréat !

Seules les UE de licence sont proposées à l'inscription en tant qu'auditeur libre. Vous ne pourrez pas suivre des cours de master. Vous devrez vous acquitter des frais d'inscription comme tout autre étudiant avant de pouvoir vous rendre sur les bancs de l'amphithéâtre de latin.

Les cours particuliers

Mais une façon encore plus simple de toucher du doigt cette réussite scolaire en latin est bel et bien les cours particuliers. Appelez ça cours de soutien scolaire, cours en ligne, service à la personne, le fait est qu'apprendre le latin à Toulouse est l'alternative la plus simple pour ceux qui n'ont pas le temps et ne souhaitent pas obtenir un diplôme certifiant.

Avec un emploi du temps à construire soi-même, en fonction de son budget, de ses disponibilités ou de ses envies, les plateformes de cours comme Superprof sont la clé d'une remise à niveau efficace. À titre d'exemple, sur cette plateforme, près de 50 profs se bousculent pour vous enseigner les rudiments de cette langue ancienne, aussi riche que passionnante !

Dans la majorité des cas, le premier cours est offert, un bon moyen de jauger la pédagogie du professeur et de savoir su vous souhaitez continuer avec lui l'apprentissage de cette langue morte.

Le cours particulier a plusieurs avantages et non des moindres :

  • C'est vous qui choisissez les horaires et la fréquences de cours,
  • Le professeur s'adapte à vos objectifs et à vos difficultés,
  • Les cours sont créés sur mesure pour vous et évoluent en fonction de votre progression,
  • Les séances ont lieu chez vous : pas besoin de vous déplacer,
  • Vous choisissez le professeur qui vous correspond en fonction de son expérience, de ses diplômes mais aussi tout simplement du feeling que vous avez.

Cette manière d'apprendre le latin correspond donc à différents types de personnes, mais toutes ont la même passion : la langue latine, la culture générale, et la soif d'apprendre ! Alors quel professeur particulier de latin allez-vous choisir ?

Apprendre le latin différemment à Toulouse

Comment devenir latiniste à Toulouse ?
Et si vous (re)lisiez les bandes dessinées d'Astérix en langue latine pour vous perfectionner ? (source : une fresque d'Astérix sur Wikipedia)

Les cours de latin ? Très peu pour vous ! Vous pouvez alors décider d'apprendre le latin d'une autre manière dans la ville rose.

Apprendre le latin en ligne

Si vous ne souhaitez pas prendre de cours de latin, vous pouvez aussi vous y initier seul, en autodidacte, à l'aide d'outils pédagogiques en ligne. Optez alors pour un apprentissage multi-canal : livres, sites internet, chaîne YouTube, audio...

Les ressources en ligne pour apprendre le latin ne manquent pas. En voici quelques-unes pour vous aider dans votre initiation :

  • Gratum Studium : LE site pour apprendre le latin, se remettre à niveau ou se perfectionner,
  • Arrête ton char : même les non-latinistes pourront s'y rendre car le site s'intéresse principalement à la culture antique. Vous trouverez de nombreuses ressources pour apprendre le latin également,
  • La chaîne YouTube Digischool : pour suivre des cours en ligne, sans vraiment prendre des cours avec un professeur filmé, dispensant les principales notions de latin,
  • Weblatinus : pour les élèves de collège et donc les débutants. Le site est ludique et permet d'apprendre en s'amusant !
  • Crustula : une fois que vous avez acquis un peu de bases latines, vous pouvez vous essayer aux exercices du site Crustula, régulièrement mis à jour malgré son aspect non fini,
  • La playlist latin de la chaîne YouTube Aegidius Rex : pour un support visuel et audio,
  • Le Mooc "Latin pour débutants" : la formation s'adresse aux élèves de licence 0 mais ceux l'ayant déjà suivi insistent sur le fait qu'il vaut mieux avoir de bonnes bases en latin,
  • iLanguages : du vocabulaire latin en pagaille pour enrichir vos connaissances et acquérir les bases en grammaire latine,
  • Mesexercices.com/latin : pour des leçons et des exercices associés en langue latine. Idéal pour réviser et consolider ses connaissances en latin,
  • Prima Elementa : 30 leçons pour apprendre l'essentiel du latin.

Vous voyez ? Avec un peu de motivation et beaucoup de méthode, vous pouvez apprendre le latin seul vu le nombre de ressources disponibles en ligne !

S'initier à la langue latine sur des applications

Lorsque vous êtes dans les transports, au lieu de jouer à Candy Crush ou aux Sims sur votre smartphone, profitez-en pour réviser votre latin et vous perfectionner dans les bases. Vous pouvez même le faire aux toilettes ! Car, nous le savons, votre smartphone ne vous quitte jamais !

Voici quelques applications pour apprendre le latin partout, tout le temps :

  • Habemus ABCDErasme,
  • Vice verba,
  • Latin, exercices et corrigés (rédigée en espagnol),
  • Memrise,
  • Latin voc,
  • LingQ,
  • Latin Trainer (rédigée en anglais),
  • Parler latin.

N'hésitez pas à en télécharger plusieurs pour les tester et garder uniquement celle qui vous convient le mieux. La plupart de ces applications proposent une manière ludique d'apprendre la langue latine ! Pas de regret pour Candy Crush.

Retrouver d'autres latinistes

Quand on apprend le latin, il peut être intéressant de retrouver d'autres latinistes pour se motiver dans son apprentissage et partager la même passion de la langue.

L'association ARTELA a été créée pour promouvoir l'enseignement du latin et du grec dans les établissements secondaires et d'études supérieures dans un but de culture générale. N'hésitez pas à la contacter pour trouver d'autres latinistes, tout aussi passionnés que vous par la langue ancienne et sa culture.

Et si vous ne trouvez pas votre bonheur en direct à Toulouse, optez pour la mise en relation à distance que ce soit avec des professeurs sur la plateforme Superprof (plus de 300 proposent des cours par webcam), dans des groupes Facebook ou dans des forums pour discuter de votre passion commune.

Toulouse : des lieux pour apprendre le latin

Comment apprendre le latin ?
Rassurez-vous ! Les livres latins peuvent être bien plus modernes et faciles à regarder et à lire que les reliques du Moyen-Âge !

Toulouse est donc une ville riche et stimulante pour apprendre le latin, par ses propres moyens ou à l'aide d'un professeur. Toutefois, comme pour toutes les matières, une petite aide aux devoirs concrète pourrait s'avérer utile à certains moments : des manuels, par exemple !

Les livres en latin pouvant vous servir à vous perfectionner

Avant de vous rendre dans une bibliothèque ou dans une librairie pour parfaire votre collection de bouquins latins, étudiez donc les meilleurs livres pour savoir quoi acheter.

Pour s'initier au latin, rien ne vaut une bonne méthode orientée sur la grammaire latine et le vocabulaire comme celle d'Orberg, intitulée Lingua latina per se illustrata. Dans la même veine, vous pouvez également vous tourner vers la méthode Most-Coulombe (en plus, elle est gratuite, vous la trouverez en ligne).

Si vous êtes un débutant complet, nous vous conseillons la méthode de Riezmann et Goezler qui est destinée aux élèves de cinquième. Le lexique utilisé est abordable et la grammaire est intégrée directement aux exercices pour ne pas vous ennuyer. Dans le même style, avec peu de vocabulaire et les mêmes mots répétés à longueur de l'ouvrage, vous pouvez vous orienter vers la méthode de latin facile de H. C. Nutting.

D'autres méthodes permettent d'apprendre le latin en expérimentant à l'aide d'exercices et de traduction. C'est le cas de la méthode de Lavarenne et de la méthode de Petitmangin. Cette dernière est un peu plus complexe et mérite un accompagnement par un enseignant.

Une fois que vous aurez acquis un certain niveau en langue latine, n'hésitez pas à lire dans la langue source pour vous perfectionner. Vous trouverez différents ouvrages, plus ou moins simples à aborder pour des débutants :

  • Des bandes dessinées d'Astérix : idéal pour les débutants grâce aux images,
  • Le journal en latin du site Ephemeris,
  • Les nombreux textes disponibles avec leur traduction et leur vocabulaire sur le site Itinera Electronica.

Mais où trouver les livres de méthode en latin ? A la bibliothèque ou à la librairie ! 

Les librairies et bibliothèques latines de Toulouse

Entre le dictionnaire français latin, le précis de phonétique ou le guide de la mythologie, on n'a pas forcément envie de tout acheter soi-même, c'est la raison pour laquelle des librairies et bibliothèques existent. Et dans la ville rose, elles sont nombreuses ! Alors voici une petite sélection de lieux où consulter et acheter des livres de latin :

  • La librairie Gibert Joseph (rue du Taur), une référence en la matière, puisque bon nombre d'ouvrages sont d'occasion,
  • La librairie Terra Nova, rue Gambetta, avec un personnel très à l'écoute,
  • La librairie de la Renaissance, une librairie indépendante, historique à Toulouse,
  • Le centre de ressources Lettres, Arts, Philosophie, pour trouver des ouvrages ciblés dans votre domaine : le latin,
  • La bibliothèque universitaire d'études et du patrimoine, où vous pourrez compléter vos recherches par d'autres types d'ouvrages selon vos sujets d'étude,
  • Et bien d'autres encore, évidemment !

Entre professeur particulier, figure de guide polyvalent, études universitaires ou diplôme non certifiant, Toulouse se pose en garante de la culture latine à bien des titres. Alors, prêt(e) à venir vous installer dans la ville rose ? Le latin n'attend que vous !

Besoin d'un professeur de Latin ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Thomas

Parisien, je suis passionné d'écriture. Curieux dans l'âme, un rien m'intrigue et tout m'intéresse !