Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

L’apprentissage de la musique en autodidacte

De Avner, publié le 18/07/2017 Blog > Musique > Piano > Solfège Piano : Peut-on Apprendre Tout Seul ?

Seuls les bons professeurs forment les bons autodidactes.” De Antonio Machado / Juan de Mairena

Très tendance aujourd’hui l’apprentissage en autodidacte du solfège, comprenez seul, suscite un intérêt grandissant notamment de la part des jeunes générations.

Vu pour certains comme une mode qui passera ou pour d’autres tel un de ces mots qui fait le buzz, ce type de formation moderne est très controversé dans le monde du piano.

La majorité des professeurs de musique s’accorderont à dire qu’il est beaucoup plus simple d’apprendre le solfège piano au sein d’une école de musique, au conservatoire ou encore via des cours particuliers.

L’idée même que l’on puisse apprendre le solfège à travers un logiciel plutôt qu’avec un humain, une pédagogie personnalisée et un retour sur ses travaux leur paraît risqué.

C’est donc un choix de formation musicale. En effet, en lieu et place de suivre un programme voire un enseignement très scolaire, on s’accorde la liberté d’apprendre les notes du solfège.

Le grand problème de cette technique, réside dans le fait d’acquérir seul, ou seule, des bases techniques de solfège – qui doivent être construites sur une réflexion professionnelle – du même niveau que ceux qui auront suivi les cours du conservatoire. Car la théorie musicale est très importante pour devenir pianiste.

Voyons voir si l’apprentissage seul du solfège – qui demande une progression douce et régulière afin de laisser le temps au corps de digérer la technique – peut se faire dans les meilleures conditions ou au contraire s’il est compliqué de se lancer dans ce genre d’aventure musicale.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Solfège piano : avantages et inconvénients de se la jouer solo…

Quelles sont les notions les plus fondamentales du solfège ? Les pièges à éviter sont multiples si l’on veut apprendre en autodidacte.

Dégoûté par le système scolaire, les formations ancestrales et le satané programme que l’on doit respecter, vous envisagez à présent l’apprentissage en autodidacte ?

Cette solution, qui fait souvent bondir les parents d’élèves comme les professeurs, suscite les mêmes réaction pour ce qui est de l’apprentissage du solfège.

Cette formation qui occupe les 2/3 du temps du conservatoire ou des écoles de musique est – pour ainsi dire – l’enseignement phare de ces établissements.

Rien n’est joué (l’expression pas l’instrument) et plutôt que de tirer la sonnette d’alarme sur une pratique non conforme, découvrons plutôt les avantages et les inconvénients de l’apprentissage du solfège piano en autodidacte.

Les avantages d’apprendre le solfège piano en autodidacte

Non négligeables, les avantages liés à l’apprentissage du solfège piano en autodidacte sont nombreux et feraient parfois passer les leçons au conservatoire pour de vieilles méthodes désuètes.

Parmi tous ces avantages on retrouve par exemple le fait de :

  • Être totalement libre de son enseignement.
  • Choisir les morceaux sur lesquels on souhaite étudier, s’exercer et jouer du piano.
  • Déterminer le temps que l’on consacre pour chaque morceau, pour l’apprentissage des notes ou des rythmes.
  • Planifier sa propre formation pédagogique avec une façon personnalisée d’aborder les différentes étapes du solfège.
  • Établir ses propres limites de perfectionnement de l’apprentissage d’un morceau.
  • Le choix des erreurs de cours qui peut s’adapter à l’emploi du temps et à l’envie.
  • Les risques d’apprendre le solfège piano en autodidacte.

Inconvénients

Elle a beau être belle et précieuse, la liberté a un prix qu’il est convenu de payer y compris dans la musique avec notamment des risques comme :

  • Le temps consacré à cet apprentissage : beaucoup plus long qu’un cours de solfège au conservatoire, notamment à cause de la recherche de méthodes pour travailler les morceaux, la sélection des méthodes qui ont un réel effet positif sur leur niveau de solfège et
  • Accumuler des lacunes : dans plusieurs domaines du solfège, avec un mauvais apprentissage, la création de mauvais automatismes et d’habitudes qui ne feront qu’empirer le niveau de solfège sans en prendre conscience.
  • Pour les morceaux difficiles par exemple, d’autres méthodes que celles que vous préconisez à vous-même auraient pu vous faire progresser plus rapidement.
  • Sans confiance en soi la tâche va être rude car vous seul serez en mesure de juger vos progrès.
  • La perte de motivation : qui frappe à la couverture du cahier d’exercices de solfège après des semaines voire des mois d’apprentissage sans résultats.

Prendre des cours de piano sur Youtube : efficace ?

La compréhension des différentes rythmiques est long travail. Même si le solfège n’est pas obligatoire, il reste un outil privilégié.

Il est tout à fait possible de se servir des outils sur internet pour apprendre le solfège.

Acadezik.com

Chaîne musicale officielle du site du même nom, acadezik.com compte 3 250 abonnés pour 324 294 vues cumulées sur ses vidéos.

Elle propose près de 50 vidéos sur la thématique du solfège avec notamment des playlists spécialisées sur les :

  • Exercices de lecture de notes (clé de sol, clé de fa)
  • Exercices de lecture rythmique (clé de sol, clé de fa)

Piano Attitude

Existant depuis 2012, Piano Attitude est une des plus anciennes chaînes d’apprentissage du solfège sur Youtube. Elle est aussi liée au blog du même nom.

Ses statistiques attestent de la qualité de ses vidéos puisqu’elle compte près de 10 000 abonnés pour plus de 1 553 247 vues dont certaines vidéos qui avoisinent les 200 000 vues.

On y retrouve plus d’une dizaine de vidéos abordant le sujet du solfège comme :

  • Apprendre à lire les notes en clé de sol en quelques jours.
  • Comment aborder une nouvelle partition de piano ?

Un moyen idéal de réussir à lire les rythmes (les rondes, les blanches et les noires et les silences équivalents, pratiquer les croches et les demi-soupirs) et les notes en clé de sol en quelques jours seulement.

Elle promet des résultats garantis… Laissez-nous savoir si cela fonctionne vraiment.

Imineo

Chaîne Youtube du site de vidéo à la demande (VOD), Imineo propose plusieurs contenus liés à la musique comme l’apprentissage de la guitare, du piano ou encore apprendre à chanter.

On y retrouve notamment plusieurs vidéos – datant de quelques années – qui abordent le sujet du solfège comme :

  • Solfège débutant, guitare piano – cours et leçon : qui comptabilise près de 200 000 vues.
  • Cours de solfège – clé de fa, gammes mineures et autres exercices.
  • Apprendre le solfège.

Ces vidéos ont pour but d’initier l’élève au solfège, de lui permettre de s’exercer, de proposer un cours où il va apprendre :

  • A lire les notes de musique en clé de sol et en clé de fa.
  • Les triolets de croches.
  • La mesure à 3 temps.
  • Les doubles croches
  • Les mesures composés.
  • Les armures.

Les Bases du Solfège

Complément du blog “mes premiers pas au piano” (aupiano.com), cette chaîne d’apprentissage sur Youtube existe depuis plus de 5 ans déjà et compte près de 1 000 abonnés pour plus de 200 000 vues cumulées.

Les vidéos proposées par le pianiste amateur Jean-Luc Soulié sont destinées aux débutants avec pour objectif de les aider dans l’acquisition des techniques élémentaires, comprenez les gammes, les accords et le solfège.

Pour les vidéos intitulées les “Bases du Solfège”, il insiste sur le fait que le solfège n’est pas une matière qui peut s’apprendre en 30 minutes et que ses vidéos ne remplaceront jamais un professeur.

Solfège piano : 3 logiciels pour apprendre seul

L’apprentissage du solfège lors de l’enfance est conseillé. Peut-on s’attaquer à l’étude du solfège à n’importe quel âge ?

Pour approfondir ses connaissances du solfège seul, notez qu’il existe plusieurs logiciels très efficaces…

Solfégis 2.0

Ce logiciel est composé de plusieurs fonctionnalités qui devraient plaire à nos autodidactes du piano qui rêvent de devenir incollables sur le solfège comme :

  • Le Dictionnaire des termes théoriques : comprenant plus de 400 termes musicaux expliqués en détail, agrémentés d’exemples sonores et visuels et d’un moteur de recherche facile d’utilisation.
  • Le Dictionnaire des compositeurs : qui regroupe plus de 100 compositeurs de musique classique comme Chopin, Beethoven ou encore Mozart issus de la période baroque jusqu’à la musique musique contemporaine.
  • Le Parcours libre : pour combler ses lacunes en se focalisant sur un point technique ou musical à travailler, améliorer et perfectionner ou à améliorer, un exercice pour progresser avec une adaptation à votre niveau.
  • Parcours guidé : pour arrêter d’entreprendre sa formation seul et enfin suivre les quelques conseils et enseignements, basés sur vos préférences et votre niveau, pour progresser à travers des cours progressifs et des exercices adaptés…
  • Mon Solfégis : pour reprendre la main sur le travail déjà effectué et le personnaliser suivant ses préférences. Il sera ainsi plus facile de retrouver son parcours et les exercices que l’on souhaite retrouver et travailler plus particulièrement.

A noter que ce logiciel est très gourmand en ressources systèmes, qu’il est parfois incompatible avec certains systèmes et qu’il ne propose plus de mises à jour depuis son rachat par Emme.

Crescendo

Désormais dans sa version 6, Crescendo est l’un des pionniers français de l’apprentissage de la formation musicale assistée par ordinateur.

Très ludique, interactif et amusant ce logiciel propose d’apprendre à reconnaître les notes et les rythmes dans les partitions à travers des exercices de jeux instrumentaux.

Edité par Everest Multimédia, il est conçu pour tous les ordinateurs afin de délivrer ses contenus pédagogiques qui ont l’ambition de faire apprendre à lire, écrire et comprendre le solfège aux débutants.

Solfe’art

Grâce au solfège, on développe le sens du rythme. Étude ludique et interactive du solfège.

Très complet, ce logiciel, développé à l’origine par les Grenoblois de Musicalis, couvre une majeure partie des premières années de solfège pour apprendre tout ce qui concerne l’écriture musicale.

Ainsi, il peut être utilisé à la fois pour s’initier au solfège lorsqu’on est débutant mais aussi pour enrichir son savoir lorsqu’on a un niveau plus intermédiaire ou avancé.

Il propose plusieurs fonctionnalités dont les particularités de :

  • Paramétrer ses exercices.
  • Suivre la courbe de sa progression.
  • Personnaliser ses options de travail pour mieux réviser ses acquis.

A noter que ce produit n’est disponible que sur le marché de l’occasion car il n’est plus commercialisé par l’entreprise.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz