Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Enseigner la danse de manière professionnelle

De Hélène, publié le 13/02/2018 Blog > Art et Loisirs > Danse > Comment Devenir Professeur de Danse ?

« La danse est l’art de tout dire avec des gestes », Proverbe anonyme

Et cela est bien vrai : la danse n’est autre qu’une suite de mouvements, propres à un courant, qui cherchent à exprimer quelque chose.

Apprendre la danse, si cela comporte malgré tout une part d’inné, comporte aussi une partie d’enseignement. Elle fait aussi partie d’un monde à part, d’un monde que l’on envie.

Qui n’a jamais rêvé de faire partie d’une troupe de danseurs professionnels à l’Opéra de Paris, ou encore d’être chorégraphe professionnel au Conservatoire national ?

Voilà bien un songe partagé par beaucoup d’amateurs de danse, néophytes ou bien confirmés. Dans tous les cas, il existe bien des manières d’exprimer votre art, en devenant par exemple professeur de danse ! Cours à domicile, cours privés, cours collectifs, cours individuels : vous n’avez que l’embarras du choix.

Mais avant de vous lancer, il faut pouvoir vous présenter comme un professeur de danse agréé et reconnu par l’État, en décrochant le fameux sésame d’accès à la profession délivré par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Superprof est une plateforme où vous pourrez faire valoir vos compétences et votre passion : vous y trouverez des élèves avides d’apprendre à danser !

Découvrez tous nos conseils pour devenir professeur de danse !

Comment apprendre à enseigner la danse ?

Comment enseigner et transmettre sa passion ? Enseigner, c’est ce qu’il y a de mieux ! « Teach », ou enseigner, c’est la même chose : transmettre sa passion à d’autres !!

N’est pas professeur de danse qui le souhaite, ou du moins, personne n’en fait son activité professionnelle sans un diplôme en poche, à minima. Il existe trois manières de vous former au professorat de danse :

  • Faire vos études dans le domaine,
  • Effectuer une reconversion professionnelle après une carrière comme danseur professionnel ou danseuse professionnelle,
  • Bénéficier de la formation professionnelle continue.

Vous pouvez d’abord devenir professeur de danse après avoir fait des études dans le domaine, grâce à un enseignement de spécialisation en danse.

L’une des voies les plus empruntées est par exemple celle du STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives), avec l’option Métiers de la Danse. Attention cependant : cela ne vous garantit pas de pouvoir être professeur de danse certifié.

En général, les passionnés de danse débutent la pratique de leur danse favorite très jeunes, dès 5 ou 6 ans. De fait, lorsque vous serez en Licence ou en Master, vous aurez déjà quelques années d’expérience et pourrez donner des cours particuliers de danse, pour commencer.

Il est aussi possible de devenir professeur de danse après une reconversion professionnelle : vous quittez la scène, les coulisses et votre carrière de danseur ou danseuse ?

Si votre expérience et vos qualités seront un atout de taille lors de vos entretiens, il est tout aussi nécessaire d’obtenir un diplôme. Se présenter à l’EAT (Examen d’Aptitude Technique) ou obtenir le DE (Diplôme d’État) pour apprendre à danser à vos élèves est essentiel.

Enfin, en étant professeur de danse, vous l’êtes toute votre vie : la formation professionnelle continue est donc importante pour vous maintenir au plus haut niveau.

Après avoir appris les rudiments du métier de chorégraphe ou d’enseignant dans le cadre d’un diplôme national, vous pourrez toujours en apprendre plus sur l’histoire de la danse, sur les techniques pour une chorégraphie ou pour un enchaînement scénique.

Soyez un professeur toujours bien formé, et sachez mettre en valeur vos expériences de danse passées !

Quel statut pour les professeurs de danse ?

L’éducation artistique, l’enseignement de la danse : plus qu’une passion, il s’agit aussi d’une profession. Et qui dit profession, dit nécessairement encadrement juridique. Pour devenir prof de danse, vous avez donc plusieurs solutions :

  • Être salarié,
  • Devenir auto entrepreneur,
  • Travailler au sein d’associations.

Être salarié est la fois le plus sécurisant mais aussi le plus contraignant. Peu d’établissements proposent des emplois à temps plein de professeur de danse : par conséquent, vous devrez soit diversifier vos compétences (en proposant des cours particuliers de danse de jazz, de classique ou de hip hop), soit jongler entre plusieurs occupations, qui peuvent moins vous intéresser.

La formule auto entrepreneur, étant plus flexible, vous permet d’avoir plusieurs postes en même temps et de donner des cours de danse dans plusieurs établissements, mais aussi des cours privés de danse.

Vous n’êtes tenus à aucune contrainte, sauf dans le cadre d’une mission de long terme, comme la préparation d’un spectacle de danse. Vous gérez votre emploi du temps, vos élèves et faites vos propres choix !

Globalement, quel que soit votre statut, il y a des avantages et des inconvénients. Vous gardez malgré tout une certaine liberté dans les deux cas, même si la rémunération est plus fluctuante dans le cadre d’une auto entreprise.

C’est pourquoi, au moment du recrutement, on vous demandera un CV impeccable ainsi qu’une grande polyvalence. N’hésitez pas à compléter votre formation par des stages de perfectionnement, toujours appréciés.

Comment enseigner la danse à ses étudiants ? La beauté en noir et blanc : un professeur de danse qui installe un moment d’émotion !

Les styles de danse à enseigner

La danse est une discipline très diversifiée, qui fait appel à de nombreux mouvements et émotions. Elle est valorisée par la Fédération Française de Danse, qui organise des compétitions, des rencontres ou d’autres évènements en la matière.

En tant que professeur, vous disposerez généralement d’une ou deux spécialités, en lien avec vos expériences et vos compétences, depuis la danse contemporaine jusqu’à la salsa cubaine.

Les élèves rechercheront leur professeur en fonction de plusieurs critères. Il peut s’agir de la danse qui leur parle le plus, celle qui semble la plus facile à réaliser, ou encore, celle qui est la plus tendance du moment. Ainsi, vous pourriez être amené à donner des cours particuliers pour les danses suivantes, réparties selon certaines catégories :

  • Les plus recherchées : danse classique, danse de salon, danse jazz, danse moderne,
  • Les plus techniques : ballet, danse orientale, tango argentin,
  • Les plus exotiques : salsa, danses latines, danse africaine, kizomba, hip hop,
  • Les plus tendances : Zumba, moderne jazz.

À travers ces enseignements, vous pourriez être amené à pratiquer des activités connexes : par exemple, la Zumba est plus qu’une danse, c’est devenu un sport, une tendance, un mouvement. De plus, la danse est un véritable spectacle vivant, qui nécessite de la mise en scène chorégraphique et stylistique. Vous mettrez là en avant vos talents de metteur en scène.

Également, beaucoup de professeurs de danse le sont aussi dans le domaine sportif : vous pouvez devenir prof de yoga, de boxe ou encore de fitness, des disciplines qui alimenteront votre art principal.

Comment être professeur de danse et de yoga à la fois ? Quelle résistance ! Ce professeur de yoga est aussi professeur de danse, cela ne fait aucun doute !

Donner des cours de danse, mais où et comment ?

En tant que prof de danse, vous pouvez donner des cours dans différents endroits, selon le style de danse enseigné :

  • Au Conservatoire national,
  • Au Centre national de la danse, comme intervenant,
  • Dans les écoles nationales d’art scénique,
  • Dans une école de danse, agréée ou non,
  • Dans un centre de danse certifié,
  • Dans les écoles, les lycées, les universités,
  • Dans les associations de danse sportive,
  • Dans les agences privées d’enseignement de la danse,
  • De manière indépendante, vous donnez des cours de danse à domicile.

Vous serez recruté en fonction de votre niveau technique, de vos expériences (notamment dans l’enseignement), vos compétences annexes, mais aussi selon vos danses préférées.

Les opportunités d’enseignement sont ensuite multiples et multiformes :

  • Cours collectifs dans un studio de danse,
  • Cours individuels du soir,
  • Cours privés en pleine journée,
  • Cours par correspondance ou par Skype (une pratique qui se répand de plus en plus),
  • Coach privé, pour la danse de couple par exemple (très prisé pour préparer un mariage)
  • Stage de danse,
  • Stage intensif de danse.

Chez Superprof, vous serez en mesure de donner tous ces types de cours, à votre convenance. Nous vous conseillons d’ailleurs de proposer plusieurs activités ou styles de danse, afin d’attirer un maximum d’élèves dans vos classes.

Selon votre orientation professionnelle, vous pourrez compléter votre emploi du temps avec l’enseignement des claquettes, de la musicologie, ou encore l’initiation à la danse pour les personnes à mobilité réduite.

La danse et l’enseignement, c’est aussi un projet de vie à développer sur le plan personnel ! Vous aurez pour cela l’appui de nombreux organismes, comme le Centre national de la danse. Ce sera toujours un plus à présenter sur votre CV, qui vous distinguera des autres professeurs de danse.

Cours danse : préparer sa première leçon de danse

Comment apprendre à danser à des étudiants ? Quelle synchronisation ! Des étudiants en danse qui font un spectacle de danse, apparemment de danse moderne ou contemporaine !

S’il est possible, grâce à votre niveau technique irréprochable, de devenir professeur de danse, certaines qualités sont indispensables pour exercer ce métier prenant et difficile pendant des années. Il faut beaucoup de rigueur, de discipline, mais il faut aussi savoir être pédagogue.

Pour enseigner la danse, il faut être à l’écoute, tout en sachant orienter vos élèves dans la bonne direction. Leur donner les clés de la réussite, pour qu’ils réussissent à se perfectionner.

« Transmettre ma passion », « vivre pour la danse » : voilà des crédos qui devront animer votre enseignement. Vos danseurs en herbe, ou initiés, doivent ressentir cette envie d’apprendre dès le premier cours.

L’idéal est donc de pouvoir organiser quelque  chose de spécial le premier cours, qui donne envie aux apprenants de s’investir à 100% : définissez avec eux leurs objectifs !

Vous pouvez également leur faire une démonstration de vos aptitudes, leur raconter votre passé de danseur professionnel, ou encore, leur expliquer ce que vous aimez dans la danse. Appuyez-vous sur des outils pédagogiques et sur des ressources utiles, qui vous suivront durant toute la durée de l’enseignement.

Alors, plutôt chaussons de danse ou battle de hip hop ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar