Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel procédé pour quel résultat en art plastique ?

De Alexia, publié le 13/03/2018 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Quelle Technique de Peinture Adopter ?

« La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir. Léonard de Vinci »

Peindre est avant tout une activité créative, permettant d’exprimer ses émotions, de créer de la beauté ou simplement de passer le temps.

Dans tous les cas, la peinture est un art qui demande travail et discipline.

Connaître les différentes techniques de peinture ne fera pas de vous un grand artiste. Il faudra pratiquer pour progresser et acquérir votre propre touche personnelle.

Voici les différents procédés que vous pourrez utiliser dans vos cours et stages de peinture.

Technique de peinture : la peinture à l’huile

Comment apprendre à peindre ? Les bases du dessin et de la peinture ont été données par les plus grands.

La peinture à l’huile peut paraître démodée mais elle est considérée encore aujourd’hui comme la technique reine. Apparue à la fin du Moyen-Âge en Occident, elle était utilisée avec la méthode tempera, puis s’est modernisée passant de la superposition de glacis à une technique plus en pâte.

La peinture classique est très friande de cette technique de peinture : Vermeer, Léonard de Vinci et Van Gogh utilisaient cette technique pour peindre leurs tableaux mondialement connus.

Qu’est-ce que la peinture à l’huile ?

La peinture à l’huile est avant tout une technique picturale. On obtient cette peinture en mélangeant les pigments et l’huile siccative qui sert de liant. Il s’agit d’une pâte plus ou moins épaisse et plus ou moins grasse.

Comment diluer la peinture à l’huile ?

La peinture à l’huile a une consistance plus épaisse et plus grasse que la peinture à l’eau. Cela implique un temps de séchage assez conséquent entre chaque couche et demande un peu de préparation afin que les couleurs primaires et les autres couleurs restent fluides, lumineuses et résistantes au temps.

Ainsi, il faut préparer son fond coloré avec une première couche de peinture très diluée pour gagner en adhérence sur les prochaines couches.

Pour cela, deux options :

  • Diluez la peinture à l’huile avec de l’huile de térébenthine ou du white spirit pour la rendre très fluide,
  • Ou faites la première couche avec de la peinture acrylique qui a l’avantage de sécher très rapidement.

Une technique à étudier lors des cours particuliers de peinture !

Est-il possible d'apprendre à peindre rapidement ? Il n’y a pas de limites à l’imagination du peintre !

Comment peindre avec la peinture à l’huile ?

S’il y a une chose à retenir quand on veut apprendre à peindre à la peinture à l’huile, c’est la règle du gras sur maigre : chaque couche doit être un peu plus grasse que la précédente.

Si vous n’appliquez pas cette règle, vous risquez bien de vous retrouver avec une peinture craquelée une fois qu’elle aura séché.

Mais comment faire concrètement ? 

  • Pour la première couche : diluer la couleur avec un médium comme par exemple 60% d’huile de lin et 40% d’huile de térébenthine,
  • Augmenter à chaque couche,
  • La dernière couche doit être diluée avec 100% d’huile de lin.

Le diluant permet de :

  • Laisser sécher moins longtemps votre nature morte ou votre portrait,
  • Amener transparence et brillance,
  • Modifier la texture,
  • Rendre plus résistant votre tableau.

Attention : on ne mélange pas le médium directement à la peinture. On prélève la couleur puis on trempe le pinceau dans le médium avant de mélanger sur sa palette dans un geste circulaire puis on peint avec. 

D’autres techniques de peinture à l’huile

En prenant un cours de peinture, vous pourrez vous familiariser avec des techniques d’application de la peinture à l’huile et perfectionner votre propre style :

  • Appliquer un glacis : c’est une couche de peinture transparente et fine qui permet d’obtenir des teintes plus lumineuses et profondes,
  • Apprendre à peindre et dessiner « alla prima » : technique du mouillé sur mouillé qui permet de peindre plus rapidement une toile mais demande pas mal d’expérience,
  • Faire un fondu : pour éviter des contours trop nets et faire des flous artistiques,
  • Créer des empâtements : cela permet de garder l’empreinte des pinceaux, des brosses ou du couteau, pour donner du relief à la peinture,
  • Gratter les couleurs : pour laisser apparaître plusieurs couches d’en-dessous. Très utile pour retoucher certaines parties d’un tableau.

Peindre à la peinture acrylique

Quelles techniques de peinture sont les meilleures ? Andy Warhol fut l’un des premiers à adopter la peinture à l’eau.

Aussi appelée peinture à l’eau, la peinture acrylique est très appréciée des bricoleurs et des apprentis peintres. Elle ne dégage pas d’odeur et se dilue grâce à l’eau, ce qui facilite grandement le nettoyage des pinceaux et diminue le temps de séchage.

Dans l’histoire de la peinture, elle ne fut pas vraiment utilisée puisqu’elle a été développée dans les années 1930. Cependant, les artistes Andy Warhol et David Hockney l’ont tout de suite adopté pour créer respectivement des tableaux de pop art et des trompe-l’oeil très réalistes.

Qu’est-ce que la peinture acrylique ?

La peinture acrylique se compose de pigments traditionnels mélangés à des résines synthétiques. Le terme est également utilisé pour désigner la technique picturale associée.

Contrairement à la peinture à l’huile, le liant est une émulsion d’eau et de résine synthétique.

Au final, le rendu se rapproche de celui de la peinture à l’huile et elle est bien moins contraignante à utiliser !

Pourquoi ne pas étudier ce procédé grâce aux cours de peinture en ligne ?

Comment utiliser de la peinture acrylique ?

En véritable caméléon, la peinture acrylique est parfaite quand on s’exerce aux arts plastiques. Très diluée, elle vous permettra de réaliser des aquarelles, en gouache très épaisse, elle se rapprochera de la peinture à l’huile. Voici quelques étapes à suivre pour peindre des fleurs ou tout autre sujet :

  • Choisissez votre sujet,
  • Suivez les règles de composition : règle des tiers comme en photographie. Il suffit de tracer trois lignes horizontales et trois lignes verticales et de placer les éléments importants près de celles-ci. Choisissez également le format de votre tableau en portait pour une impression intimiste, en paysage pour l’espace, en carré pour attirer le regard vers le centre,
  • Peindre et dessiner sont étroitement liés. Nous vous conseillons de dessiner au crayon tendre, au fusain ou directement à l’acrylique les principaux éléments du dessin,
  • Réaliser un fond coloré : ce n’est pas obligatoire mais c’est possible pour unifier les couleurs. Il s’agit de déposer une couche de peinture très diluée d’une teinte principale de votre sujet. Appliqué en bandes horizontales, la couleur crée un fond homogène. Appliqué sans sens précis, elle donne un fond en mouvement,
  • Mélanger les couleurs sur la palette de peinture et appliquer la peinture en fine couche, du plus clair au plus foncé,
  • Ajouter les détails après avoir bien fait sécher votre peinture entre chaque couche pour éviter les coulures. C’est le moment d’expérimenter en ajoutant du volume ou en rehaussant les couleurs pour donner plus d’intensité.

Astuce : pour obtenir une couleur plus claire, ajoutez de l’eau et non pas du blanc qui assombrit et rend opaque la couleur. 

Réussir une peinture sur toile

Comment réussir son dessin ? Peindre est un loisir créatif apaisant !

Fini le papier Canson, il est maintenant temps d’apprendre comment peindre sur une toile, à la manière des plus grands comme Picasso. On ne devient pas artiste peintre sans matériel de peinture et celui-ci comprend les toiles. Que ce soit pour peindre un arbre, dessiner un portrait ou faire de l’art abstrait, en autodidacte ou en cours de peinture, il faudra un jour se lancer dans le grand bain.

Qu’est-ce que la peinture sur toile ?

Une peinture sur toile est comme son nom l’indique, une peinture réalisée sur une toile tendue. C’est le support le plus utilisé aujourd’hui par les peintres dans leur atelier de peinture.

La toile a remplacé le bois qui dominait jusqu’à la Renaissance. Elle est faite de lin ou de coton en Europe et de soie en Extrême-Orient.

Vous aurez le choix entre une toile absorbante ou imperméable. Une toile absorbante viendra donc absorber les couleurs qui calqueront les aspérités de la toile pour créer des effets spécifiques. Une toile imperméable verra les couleurs se dessiner plus harmonieusement.

Comment préparer sa toile ?

Si certains artistes comme Jackson Pollock, Kenneth Noland ou Francis Bacon peignent parfois sur des toiles « crues », c’est-à-dire sans enduit, on ne le conseille pas pour un résultat qui tiendra dans le temps.

Alors comment préparer sa toile ?

Que vous fassiez de la peinture aquarelle ou de la peinture à l’huile n’a pas d’importance, il faudra préparer sa toile dans les deux cas :

  • Encoller pour imperméabiliser et rigidifier la toile : à l’aide d’un pinceau brosse plat, il faut enduire la toile recto et verso pour que le liant traverse le support. Laissez sécher entre deux couches. Le résultat doit donner un ensemble lisse renvoyant la lumière,
  • Enduire pour blanchir : cette étape n’est pas indispensable mais permettra d’apporter luminosité si vous souhaitez superposer toutes les couleurs de votre toile. C’est un excellent moyen de protéger votre oeuvre contre la dégradation et les moisissures. Il faut d’abord enduire, laisser sécher puis poncer l’enduit,
  • Appliquer du gesso : c’est une technique de lissage pour rendre le grain plus adhérent. Pour un support parfaitement lisse, il faut étaler le gesso en couche fine. Il est ensuite possible de le poncer après le séchage.

Une fois ces étapes réalisées, il faut tendre la toile sur un châssis, étape délicate qui requiert souvent de l’aide pour un peintre débutant.

Comment peindre sur une toile ?

Choisissez d’abord votre sujet (modèle vivant ou non, reproduire un dessin au crayon…). Il faut ensuite choisir un point focal pour la peinture : évitez le centre, inintéressant.

Faites un croquis, une esquisse du dessin au crayon gras notamment pour les éléments les plus importants.

Couleurs chaudes, bleu outremer ou ocre, les tons s’appliquent du plus clair au plus foncé, en commençant par le haut de la toile et en descendant petit à petit.

Il faut peindre en faisant des traits toujours dans la même direction, évitez les aller-retour !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar