"J'ai le flow d'une montagne : quand je rappe, j'entends des échos." Sadek

En 2019, 4 des 5 albums les plus vendus en France étaient issus de l'urbain dans lequel on classe le rap mais aussi l'afro-trap de MHD ou l'urban pop de Lartiste. Le rap a la côte et vous faites peut-être partie de ceux qui aimeraient apprendre à rapper pour enregistrer un premier album, publier des clips sur YouTube ou tout simplement pour épater vos potes en soirée.

Mais apprendre à rapper demande une autre technique qu'apprendre à chanter. Si vous savez déjà chanter, vous gagnerez du temps sur la partie rythme mais vous devrez réapprendre certains éléments très différents de la discipline.

Suivez nos conseils pour devenir rappeur ou rappeuse étape par étape et n'hésitez pas à vous faire accompagner par un professeur particulier pour y parvenir plus facilement !

Les meilleurs professeurs de Chant disponibles
1er cours offert !
Maxime
5
5 (55 avis)
Maxime
80€
/h
1er cours offert !
Alain
4,9
4,9 (153 avis)
Alain
38€
/h
1er cours offert !
Jonathan
4,7
4,7 (27 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert !
Arthur
4,9
4,9 (66 avis)
Arthur
50€
/h
1er cours offert !
Lina
5
5 (65 avis)
Lina
80€
/h
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (33 avis)
Nicolas
35€
/h
1er cours offert !
Dimitri
5
5 (31 avis)
Dimitri
90€
/h
1er cours offert !
Kasia
4,9
4,9 (28 avis)
Kasia
35€
/h
1er cours offert !
Maxime
5
5 (55 avis)
Maxime
80€
/h
1er cours offert !
Alain
4,9
4,9 (153 avis)
Alain
38€
/h
1er cours offert !
Jonathan
4,7
4,7 (27 avis)
Jonathan
30€
/h
1er cours offert !
Arthur
4,9
4,9 (66 avis)
Arthur
50€
/h
1er cours offert !
Lina
5
5 (65 avis)
Lina
80€
/h
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (33 avis)
Nicolas
35€
/h
1er cours offert !
Dimitri
5
5 (31 avis)
Dimitri
90€
/h
1er cours offert !
Kasia
4,9
4,9 (28 avis)
Kasia
35€
/h
1er cours offert>

Prérequis pour apprendre à rapper : écoutez beaucoup de rap !

Comment devenir rappeur ?
La culture hip-hop est un univers à part entière !

Si vous voulez apprendre à rapper, on imagine que c'est parce que vous êtes fan de ce style musical et que vous l'écoutez déjà beaucoup. Mais si ce n'est pas encore le cas, imprégnez-vous de la culture hip-hop, familiarisez-vous avec les artistes de rap, analysez leurs textes, les sonorités et le phrasé des rappeurs. Il est indispensable d'habituer votre oreille au rap.

Ce n'est pas le choix qui manque ! Vous pouvez préférer le rap français des années 1990 comme la musique rap du groupe IAM, NTM ou MC Solaar. Vous adorez peut-être le rap marseillais de Soprano, les punchlines d'Orelsan ou du duo PNL. Vous pouvez également être fan de musiques urbaines américaines ou du rappeur Eminem.

Peu importe, dans tous les cas, il est important d'écouter différents styles musicaux, au sein du hip hop français et américain mais aussi en général. Ne restez pas enfermé dans la culture rap. Les meilleurs artistes, chanteurs et rappeurs confondus, écoutent différents styles de musique.

Vous n'y pensez pas encore en tant qu'élèves débutants mais être rappeur, c'est aussi écrire ses propres morceaux et pour trouver de l'inspiration, mieux vaut garder l'esprit ouvert à tous les domaines musicaux et plus largement à tout ce qui vous entoure.

1ère étape pour apprendre le rap : gérer le rythme

Le rythme du rap est très cadencé, dans le même esprit que la musique populaire afro-américaine (blues, gospel, jazz, funk...).

On retrouve une alternance entre grosse caisse et caisse claire qui soutient le phrasé du rappeur. La grosse caisse fait "boum", la caisse claire fait "tchak". Apprenez déjà à repérer les deux. Ecoutez plutôt :

En écoutant plusieurs morceaux de rappeurs, vous remarquerez ensuite que les rimes sont souvent placées sur la caisse claire (le tchak du beat, la grosse caisse étant le boum), même si cela donne un rap très binaire.

Quel apprentissage suivre pour le rap ?
Avant d'enflammer les scènes, il y a du chemin !

Le tempo est généralement compris entre 90 et 105 pulsations par minute. Les notes sont souvent syncopées, c'est-à-dire qu'elles sont attaquées sur un temps faible et prolongées sur le temps suivant (qui est un temps fort). Cette forme rappelle le funk dont sont issus les premiers raps, James Brown à l'appui :

  • Une musique rythmée
  • Un style de chant saccadé, parlé ou crié
  • Des textes ayant une forte identité et/ou des revendications sociales ou politiques.

C'est d'ailleurs probablement ce que vous aimez dans le rap : l'emphase placée sur les paroles et les prouesses de l'élocution ! C'est le plus important à maîtriser : le rythme pour apprendre à rapper dans les temps sans être décalé sur la musique.

Comment progresser grâce à des cours de chant particulier paris ?

2e étape : entraînez-vous sur des morceaux connus

L'imitation, c'est la méthode la plus accessible en cours de chant pour vous lancer dans le rap en autodidacte. Commencez par choisir une partie d'une chanson que vous connaissez bien et que vous aimez évidemment. Nous vous recommandons de commencer par une chanson à tempo lent pour vous exercer.

Par exemple, la chanson La Pluie d'Orelsan feat Stromae. Vous pouvez d'ailleurs constater ce que nous avons dit dans la partie précédente : les rimes sont souvent placées sur le tchak de la caisse claire ;)

Analysez bien le rythme et le flow de l'interprète. Repérez sa manière de prononcer chaque syllabe. Notez les endroits où il est possible de reprendre votre respiration.

Mémorisez la partie que vous souhaitez reproduire et tentez ensuite de la reproduire sur la version chantée. Une fois que vous êtes à l'aise, chantez le rap a capella. Vous testerez facilement d'une part votre mémorisation (même si vous pouvez garder le texte sous les yeux) et d'autre part votre capacité à suivre un rythme sans beat. Il est indispensable de mémoriser mot pour mot la partie que vous souhaitez chanter. Vous n'avez pas le temps de buter sur des termes dans le rap !

Lorsque vous vous sentez  parfaitement à l'aise, essayez de chanter la partie apprise sur une version instrumentale de la chanson. N'hésitez pas à vous enregistrer pour pouvoir corriger ce qui ne va pas.

Comment s'initier au chant sur un beat ?
N'hésitez pas à vous enregistrer !

Travailler son flow : maîtrisez votre voix et le tempo

Le flow, c'est la base du rap. Il désigne la façon dont la parole s'écoule sur un style de sonorité. C'est l'accord parfait entre le débit du texte et la cadence de la musique. Vous devez apprendre à débiter les paroles en accord avec l'instrumental ou le tempo. Mais le flow, c'est aussi le flux qui comprend la vitesse, l'intonation, la voix, l'articulation, la modulation et l'accentuation des mots.

Vous vous en doutez, le flow est fortement lié au texte de la chanson et donc à la cadence, la régularité et la fréquence des rimes. C'est pourquoi il est important de bien analyser un texte avant d'apprendre à le rapper.

Le flow, c'est enfin le style du rappeur, celui qui fera qu'on le reconnaîtra. Au début, vous allez imiter le débit d'un autre interprète mais petit à petit, vous développerez votre propre style, votre propre flow.

A vos débuts, il y a de fortes chances pour que vous n'aimiez pas votre voix. Vous la trouverez probablement trop timide, pas assez affirmée. Le rap demande du travail et à force de vous perfectionner en cours de chant valence, vous aurez davantage d'impact pour débiter correctement un texte.

Comment apprendre à rapper ?
Vous pourrez ensuite vous produire en concert !

Trois éléments peuvent vous aider à améliorer votre flow.

Améliorez votre diction

La diction est un élément incontournable dans le rap. Améliorer votre diction vous aidera à trouver votre style. Vous articulerez mieux, prononcerez mieux les consonnes et les voyelles en rappant pour pouvoir accentuer ou non certaines syllabes.

Et pour avoir une meilleure diction, vous pouvez faire quelques exercices :

  • Rapper avec un stylo entre les dents. Vous devrez redoubler d'efforts pour articuler et vous faire comprendre de potentiels auditeurs. Vous pouvez commencer en parlant simplement mais essayez rapidement de rapper avec le stylo entre les dents.
  • Utiliser les vire-langues. Mais si, vous savez ces exercices de diction avec lesquels les enfants s'amusent souvent comme "un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien. Un chasseur sachant chasser sans son chien, ça se chasse aussi, sachez-le !" Testez votre aptitude à l'articulation et entraînez-vous en augmentant petit à petit le débit.

Vous trouverez d'autres exercice en ligne, n'hésitez pas à les tester et à vous entraîner régulièrement pour améliorer petit à petit votre diction.

La respiration

Le rap, ça peut aller très vite et avec tout ce que vous avez à penser, vous pouvez avoir du mal à gérer votre respiration. Pourtant, c'est essentiel pour ne pas mâcher les mots. Ce n'est pas très agréable non plus d'entendre la respiration d'un rappeur. Ne pas réussir à gérer votre respiration peut également vous empêcher de rester sur le rythme.

  • Apprenez la respiration abdominale. La plupart des gens respirent avec le thorax. Or, cela ne permet pas d'emmagasiner beaucoup d'air et cela fait du bruit. Respirer par le ventre permet de reprendre de l'air moins souvent et donne plus de coffre et de dynamisme à votre voix.
  • Tenez-vous droit pour permettre à l'air de sortir correctement et au son d'être projeté sans effort. Mieux vaut être debout pour rapper plutôt qu'assis. Si vous avez un micro, assurez-vous qu'il soit placé au niveau de votre bouche pour que vous n'ayez pas besoin de baisser la tête.
  • Prévoyez les moments où vous respirez lorsque vous analysez les chansons de Roméo Elvis, Suprême NTM, Lil Wayne ou Nick Conrad.
  • Ne criez pas pour préserver votre énergie et trouvez un autre moyen de projeter votre voix. Apprenez à gérer le volume de l'instrumental !
  • Ne rappez pas vite sur toute une chanson : il sera plus difficile de gérer votre souffle.

Apprendre à rapper vite

La dernière étape, c'est d'apprendre à rapper vite. Un peu comme le passage d'Eminem dans la chanson Rap God ! En améliorant votre diction, vous serez plus à même de rapper vite sans mâcher vos mots. Car rapper vite, ne veut pas dire rapper bien. Pour rapper vite, il est indispensable de savoir rapper normalement dans un premier temps.

Rapper vite vous permettra d'améliorer votre flow, d'abord parce que cela détend votre langue, ensuite parce que cela améliore votre respiration pour rapper plus longtemps. Vous pourrez aussi découvrir des idées de vire-langues à intégrer dans vos propres textes et vous deviendrez meilleur en freestyle.

Alors, prêt à rapper ? 

Besoin d'un professeur de Chant ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.