Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le lexique de la langue allemande s’enrichit !

De Alexia, publié le 28/11/2017 Blog > Langues > Allemand > Les 5000 Nouveaux Mots du Dictionnaire Allemand

« Une seule chose est constante, permanente, c’est le changement. »

Les mots du philosophe grec Héraclite sont aussi vrais pour la langue allemande.

La 27ème édition du célèbre dictionnaire allemand Duden, sorti en août dernier, comporte 5000 nouveaux mots. Ce chiffre semble impressionnant mais il faut rappeler que l’édition du dictionnaire n’est pas annuelle. La précédente mise à jour date de 2013.

Cette nouvelle édition compte 145 000 mots sur 1264 pages.

Pour apprendre l’allemand de nos jours, il faudra donc faire avec de nouveaux mots de vocabulaire que parfois même un germanophone ne connaît pas.

Si la grammaire allemande demeure inchangée, des éléments changent comme la lettre ß (à prononcer « Eszett ») qui peut maintenant être mis en capitales ou l’orthographe des mots « Majonäse, » « Ketschup » and « Anschovis » qui s’écriront désormais « Mayonnaise », « Ketchup » et « Anchovies ».

Alors prêt à commencer votre apprentissage de l’allemand ?

Les anglicismes créent de nouveaux mots allemands

Quels cours intensifs d'allemand choisir ? La formation des mots se fait souvent avec l’usage !

C’est bien connu, l’anglais demeure la langue la plus influente au monde. Il n’y a pas besoin de regarder plus loin que notre bon vieux Larousse pour s’en rendre compte. Le français ne déroge pas à la règle et chaque année, ce sont de nouveaux anglicismes qui font leur entrée dans nos dictionnaires également.

Apprendre une langue étrangère veut bien entendu dire apprendre du vocabulaire. Mais finalement les anglicismes sont relativement faciles à intégrer puisqu’ils existent en français. De plus, si vous êtes plutôt bon en anglais, il est facile de comprendre le sens de leur utilisation en allemand.

Voici quelques exemples :

  • Selfie (et sa variante Selfiestick) : très utilisé également en français, ce mot vient directement de l’anglais et désigne un autoportrait photographique. Pour l’anecdote, nos amis québécois, fervents défenseurs de la langue française, utilisent le mot « égoportrait ». Le Selfiestick quant à lui est tout simplement le même mot qu’en anglais et signifie « perche à selfies »,
  • Emoji : même s’il n’est pas encore dans notre Larousse, tout le monde comprend ce mot, directement issu de la culture internet. Un emoji est un terme japonais (à la base) qui désigne tout simplement une émoticône, allant du smiley (si on s’amusait à compter les anglicismes dans cet article, je me demande à combien nous arriverions) au symbole,
  • Veggie : en français, ce mot anglais rassemble les végétariens, les végétaliens et les vegans. « Veggie » est une contraction de « vegetable » en anglais et désigne les légumes ou de « vegetarian », les végétariens. Les allemands utilisent le terme anglais pour désigner les végétariens,
  • Tablet : si en français, nous avons ajouté « -te » pour franciser le terme, une Tablet désigne un ordinateur portable dépourvus de clavier à touches et avec un écran tactile,
  • Darknet : même si le mot est utilisé par nos geeks français, le Darknet n’est pas encore dans nos dictionnaires. Il désigne un « réseau superposé utilisant des protocoles spécifiques intégrant des fonctions d’anonymisation. » En allemand, c’est la même chose. C’est la face cachée du web, aussi appelée « deep web »,
  • Lifestyle : « lifestyle » en anglais veut dire style de vie, manière de vivre. Ce terme est souvent utilisé encore une fois sur internet pour définir le contenu d’un blog. Le terme allemand désigne la même chose,
  • Hightech : en France, on aime bien ce mot, il est utilisé à toutes les sauces et pour preuve il a sa place dans le dictionnaire Larousse. En Allemagne, il a fait son apparition cette année pour désigner les technologies de pointe, les produits hautement technologiques (« Hightechprodukt ») et les industries les utilisant.

Tous ces mots allemands sont des noms et auront leur première lettre en capitale. Cela vous rappelle vos cours d’allemand en ligne ?

Quelles sont les règles de grammaire en allemand ? Votre niveau de langue augmentera nécessairement avec des exercices interactifs !

  • Liken : directement dérivé de « like » en anglais (à ne pas confondre avec le vrai terme « liken » en anglais utilisé pour faire une comparaison), comme on « like une photo » en français, en allemand, on peut aussi « liken ein Bild »,
  • Tindern : le réseau social Tinder fait des ravages et quand il s’agit de parler allemand, on pourra dire que l’on « tindern » lorsqu’on utilise la célèbre application de rencontres,
  • Facebooken : les réseaux sociaux n’en finissent pas de nous faire inventer des mots. En allemand, on pourra aussi dire « Ich facebooke », quand on utilise l’application de Mark Zuckerberg. Un autre mot en lien avec Facebook a également fait son apparition, il s’agit de « entfreunden », l’action de supprimer un ami Facebook,
  • Taggen : venant de l’anglais « to tag », il veut dire taguer en français, réaliser des graffitis sur les murs ou autres surfaces visibles dans un lieu public.

Et pour terminer avec les passerelles entre les deux langues, notez que les employés de Volkswagen doivent désormais parler anglais !

Les nouveaux mots allemands liés à l’actualité

Vous souhaitez apprendre une nouvelle langue ? Et pourquoi pas une langue germanique ? Les allemands ont plutôt la Willkommenskultur ! Une bonne raison d’apprendre l’allemand rapidement, non ?

Le climat politique des derniers mois dans le cadre européen transparaît également dans le dictionnaire Duden. Par exemple, la crise des réfugiés qui reste un sujet d’actualité dans toute l’Europe, a permis l’entrée de plusieurs mots dans le dictionnaire Duden :

  • Willkommenskultur : qui peut être traduit par « culture de l’accueil »,
  • Flüchtlingskrise : la crise des réfugiés,
  • Hasskriminalität : crime de haine, crime haineux,
  • Cyberkrieg : préféré au terme purement anglais « cyberwar », il est traduit en français par « guerre informatique »,
  • Schmähgedicht : blasphème, entré dans la langue grâce à la satire de Jan Böhmermann sur le président turc Erdogan.

D’autres mots liés à l’actualité et au changement de mode de vie dans la langue de Goethe, apportent plus de légèreté :

  • Hygge : prononcé « hu-gueuh ». En France, on entend petit à petit parler de ce terme danois qui désigne une forme de bien-être dans un cadre apaisant, chaleureux, cosy,
  • Roadtrip : le mot est aussi utilisé en français, il désigne les voyages en voiture, généralement sur de longues distances,
  • Work-Life-Balance : cela désigne en Allemagne l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle,
  • Low Carb : pour le régime à faible teneur en glucides,
  • Urban Gardening : l’art de jardiner en ville,
  • Flexitarier : pour désigner les flexitariens, les personnes qui limitent leur consommation de viande,
  • Späti : l’épicerie du coin, dérivé du nom d’une épicerie ouverte tard le soir « Spätkauf ».

Mais alors comment apprendre l’allemand en ligne avec tous ces nouveaux mots ? Rassurez-vous, ces mots trouvent souvent leur équivalence en français ou en anglais.

Par ailleurs, un natif ne connaît pas toujours tous les nouveaux mots ajoutés au dictionnaire. Voici une vidéo (en allemand) pour exemple :

Si ce ne sont pas des mots utilisés couramment, nul besoin de les apprendre. Votre compréhension orale n’en sera pas affectée et si c’est le cas, rien ne vous empêche de faire quelques exercices d’allemand pour assimiler chaque mot et les expressions idiomatiques avant votre séjour linguistique en Allemagne.

Découvrez aussi les journaux allemands pour apprendre de nouveaux mots !

Dictionnaire allemand : les vrais mots allemands !

La culture allemande est riche et, comme toutes les langues, les mots apparaissent avec l’usage. La question qu’il est légitime de se poser au vu des mots que nous avons évoqué plus haut est la suivante :

Mais en fait, il faut apprendre l’anglais pour parler allemand maintenant ? 

Alors, non ! Si les anglicismes vont bon train, il existe encore quelques vrais mots allemands qui ont fait leur entrée cette année dans le dictionnaire allemand Duden. Et commençons par les mots issus du peuple, j’ai envie de dire les mots familiers qu’il vaut mieux ne pas utiliser si vous comptez travailler en Allemagne lors de votre entretien d’embauche…

  • Honk : idiot,
  • Tüddelkram : terme péjoratif pour désigner les petites choses sans intérêt, sans importance du quotidien,
  • Ick : le dialecte berlinois a fait du chemin ! C’est la manière de dire « ich » à Berlin,
  • Futschikato : la version familière du mot allemand « Weg » qui signifie « parti ».

Ce ne sont pas les mots parfaits à sortir à votre prochain cours allemand mais pour la vie quotidienne dans ce pays, pourquoi pas ! Connaître les mots d’argot utilisés dans la vie de tous les jours permet de mieux s’intégrer et d’améliorer ses compétences linguistiques.

Comment améliorer son expression orale dans la langue de Goethe ? Le Goethe Institut, Mosalingua ou un échange franco allemand peuvent vous faire progresser rapidement en langue allemande.

Voici d’autres nouveaux mots à consonance purement germanique :

  • Die Wutbürgerin : une citoyenne en colère. La féminisation du terme déjà présent « der Wutbürger » pour les hommes,
  • Postfaktisch : littéralement « après la vérité », ce terme réfère aux campagnes politiques utilisant l’émotion du peuple à la place des faits,
  • Kopfkino : rêverie, rêve éveillé,
  • Kopftuchstreit : relatif au débat ayant eu lieu sur la question du port du voile au travail,
  • Rumeiern : tourner autour du pot.

Même quand les langues germaniques sont la langue maternelle d’une personne, ce n’est pas forcément gagné d’en connaître toutes les nuances. Il en est de même en français : si je vous dis « ses cheveux étaient flavescents, son parfum mellifluent et ses yeux smaragdins », vous n’avez pas l’impression que je vous parle français, si ?

Tout ça pour vous dire que même si vous n’êtes pas au fait des derniers mots allemands qui sont entrés dans le dictionnaire, vous saurez tout de même vous débrouiller si vous souhaitez vivre en Allemagne. A condition bien sûr de prendre des cours d’allemand avant de partir !

En synthèse : 

  • Chaque année, de nombreux mots font leur apparition en allemand, créant petit à petit une nouvelle langue. Ce sont les usagers d’une langue qui la façonnent et la modifient en fonction de leurs besoins langagiers.
  • Apprendre l’allemand en ligne n’en est pas pour autant plus compliqué. Pour apprendre à parler allemand, un vocabulaire de base suffit. Pour être considéré comme « fluent » dans une langue, on dit qu’il faut connaître 3000 mots, ce qui fait environ 8 mots par jour pendant un an. Alors au travail !

En bonus, une petite vidéo qui devrait vous faire sourire (sans rancune amis germanistes ^^) : 

Découvrez également les médias allemands pour progresser !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar