Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

De quelle manière prendre des cours de langue latine dans la cité niçoise ?

De Thomas, publié le 16/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Apprendre le Latin à Nice ?

Je m’appelle Brice, je viens de Nice, je suis surfeur winner, ascendant snowboarder, je suis le roi de la glisse, pas besoin de notice, sur les autres surfaces je suis le roi de la casse, c’est le casse de Brice… c’est le cash de Brice – Jean Dujardin (Brice de Nice)

Nice fait partie des villes de France qui attirent le plus d’étudiants, et pour cause ! Nichée contre la mer Méditerranée, cette cité que l’on surnomme « Nissa le Bella » est le refuge idéal pour perfectionner ses connaissances en profitant de la douceur de vivre maritime.

Alorsqu’au sein de l’Université, on retrouve 25 000 étudiants répartis sur une douzaine de campus, l’UFR Lettres, Arts et Sciences Humaines réunit quasiment 7000 étudiants. Parmi ces étudiants, beaucoup prennent des cours de latin, à travers le parcours de lettres modernes, de lettres classiques, ou encore de linguistique.

Mais au-delà de ça, quelles sont les manières pour apprendre la langue latine à Nice ? Comment s’imprégner de Cicéron, de grammaire et phonétique dans la cité niçoise ? Tout ce qu’il faut savoir sur l’apprentissage du latin, c’est par ici, sortez vos Gaffiot !

Nice : apprendre le latin à l’école

Comment devenir professeur de latin à Nice ? Les études, qu’il s’agisse du collège ou du master, sont une solution de taille pour apprendre le latin, notamment à Nice !

Bien évidemment, pour apprendre le latin à Nice (comme dans bon nombre d’autres villes françaises par ailleurs), la voie royale est les études. Du collège au lycée, en passant par l’Université, c’est le meilleur moyen d’avoir un parcours complet et adapté à l’enseignement du latin.

Car oui, apprendre à conjuguer le passif seul(e), c’est tout de même plus compliqué (mais pas impossible !) qu’avec un bon prof ! Dans l’enseignement secondaire niçois, nombreux sont les établissements à proposer des cours de langue latine ou une option latin. En voici quelques uns :

  • Le collège Antoine Risso,
  • Le collège Alphonse Daudet,
  • Le lycée (privé) Michelet,
  • Le lycée Sasserno,
  • Le lycée du Golfe de Saint-Tropez (pour les élèves habitants l’Académie),
  • Et bien d’autres encore !

Le secondaire est donc un palier intéressant pour s’initier aux joies de l’Antiquité, du subjonctif et des pronoms, et fonder une culture générale solide en langues anciennes. Mais le cap le plus crucial, lorsqu’on souhaite approfondir sa connaissances des humanités, est bel et bien les études.

En effet, à l’Université Nice Sophia Antipolis, il est totalement possible de suivre à un parcours de lettres, de sorte à appréhender au mieux la grammaire latine et la mythologie, en plus de suivre des cours de grec ancien ou des cours de français.

Car oui, un cursus en lettres modernes existe bel et bien, et si votre but est d’apprendre la latin en douceur, il peut vous convenir, en lien avec d’autres matières. Concrètement, dans une formation latine à Nice, les matières enseignées sont :

  • La prononciation du latin
  • L’étude des déclinaisons, de la grammaire, des prépositions, etc,
  • Des cours de mythologie antique et de culture générale,
  • Des enseignements en méthodologie,
  • Des cours de version (traduction du latin au français),
  • Des cours de thème (traduction du français vers le latin),
  • En bref, un programme complet, pour débutant comme pour niveau intermédiaire !

Des collèges au lycées, en passant par les formations universitaires, Nice pose donc le latin et les cultures antiques comme une discipline relativement accessible, qui permet de bénéficier d’un cadre d’étude et d’une région plutôt très agréables !

Mais d’autres manières d’apprendre les rouages latins existent !

Vous cherchez un cours latin ?

Nice : Les manières alternatives d’apprendre le latin

Combien d'années faut-il pour apprendre le latin à l'Université de Nice ? La belle ville de Nice, si elle prend de l’ampleur culturellement chaque année, allie cadre de vie maritime et prestige culturel. Un terrain fertile pour apprendre le latin non ?

Bien évidemment, il existent donc des manières différentes d’apprendre le latin, au sein même à l’Université, oui oui !

Par exemple, l’Université Nice Sophia Antipolis propose un DU (diplôme universitaire) Humanités classiques. Cette formation peut s’effectuer avant une licence par exemple, et par n’importe qui : retraités, étudiant, salarié, etc.

L’idée est de promouvoir les langues et cultures antiques à travers une formation diplômantes, et des cours mutualisés avec ceux de licence et de master. Une manière alternative d’apprendre le latin !

Mais l’Université niçoise n’en reste pas là, et propose, au niveau master, un parcours en lettres… à distance ! Ainsi, plus de problème d’horaires hebdomadaires, vous menez votre formation avec un rythme personnalisé, sans pression aucune. Le tout dans le simple but de connaître le latin, pas mal non ?

Encore une fois, la fac n’est pas le remède à tout, et d’autres solutions existent à Nice pour apprendre le latin !

Besoin d’un cour de collège latin ?

Nice : apprendre le latin grâce aux cours particuliers

Pourquoi apprendre le latin à Nice ? Bien loin des amphithéâtres bondés niçois, certains préfèrent les cours particuliers de latin pour améliorer leurs performances !

Et oui, si vous n’avez pas prévu de reprendre d’études, quelle que soit la manière, ou si, tout simplement, vous ne voulez qu’un perfectionnement sur un point de grammaire précis en latin ou sur l’emploi du génitif, les cours particuliers niçois sont là pour vous !

Cette technique, si elle s’apparente parfois à un enseignement des langues plus occasionnel, est en réalité un outil de taille dans l’apprentissage de cette langue morte, à condition d’être assidu(e). Car oui, devenir des latinistes, c’est comme tout : il faut avoir soif d’apprendre et de comprendre !

Le prof particulier s’impose alors comme un support, un guide, qui saura vous guider à travers le lexique latin et l’utilisation de l’infinitif. À Nice, bon nombre de plateformes et autres organismes proposent ce type de services.

On pourra évidemment citer Superprof, qui, grâce à une dizaine de professeurs chevronnés en latin, s’imposera comme le moyen de progresser rapidement, à raison de 20€/30€ de l’heure, selon les qualifications des enseignants.

L’avantage principal de ce type d’enseignement est la polyvalence et l’adaptabilité des cours, que vous organisez comme bon vous semble. Seul(e) ou à plusieurs, tout est affaire de discussion avec votre professeur, pour étudier un texte latin en toute détente, et de manière efficace !

Alors, prêt à devenir un(e) as de la déclinaison ? Bienvenue à Nice !

Trouvez le bon cours de latin.

Nice : des lieux pour apprendre le latin

Faut-il apprendre le latin à Nice ? Dans une perspective concrète, il peut arriver que l’on ai besoin d’aide supplémentaire pour apprendre le latin : manuel, connaissances, supports, etc. Nice est là ville idéale pour ceci !

Nice est une ville culturellement riche, en perpétuelle ébullition, qui vit au rythme de la connaissance, et notamment celle du latin français. En témoignent des lieux, des associations, qui propagent et diffusent cette culture auprès des habitants, qui nous fait dire que l’apprentissage des langues antiques n’est pas mort !

L’ARELAN, une association niçoise de langues anciennes

L’ARELAN est un acronyme qui signifie « Association Régionale des Enseignants de Langues Anciennes de l’académie de Nice ». Vous l’aurez compris, ici, le latin a toute sa place, puisque le principe de l’association n’est autre que de promouvoir les langues anciennes et les humanités, et d’en discuter entre passionnés.

Plus concrètement, cette association de français latin a pour objectif principal d’accompagner les projets de pédagogie dont la base est, vous l’aurez compris, le latin et le grec en région niçoise. En encourageant ce type de projet, l’association contribue au déploiement de la culture antique à travers le ville, pour notre plus grand plaisir !

De ce fait, apprendre le latin en se tournant vers ce type de structure semble être une idée constructive et pertinente. Car oui, que voyez en études, que vous suiviez un stage intensif, ou que vous preniez des cours particuliers, il y a fort à parier pour que certains points de grammaire ou d’étymologie vous soient un peu confus.

L’Arelan sera plus à même de vous aiguiller, de vous aider, et de vous indiquer vers quels ouvrages vous tourner, pour réussir au mieux votre apprentissage du latin. Décidément, Nice est pleine de ressources !

En bref, on l’aura compris, si les études restent le moyen le plus sûr et le plus direct pour apprendre le latin à Nice, d’autres alternatives – pas dénuées d’intérêt – existent, pour devenir un prof du Gaffiot ! À vous de jouer maintenant !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar