Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

De quelle manière devenir latiniste en région marseillaise ?

De Thomas, publié le 12/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Latin > Comment Apprendre le Latin à Marseille ?

On sait que Marseille du temps de Cicéron et d’Agricola, était appelée l’Athènes des Gaules – François-René de Chateaubriand

Chaque année, des prof de lettres classiques sont formés, chacun ayant pour but d’enseigner la culture et la langue latine à des élèves. Marseille est un vivier d’étudiants désireux de renforcer leur culture générale et leur connaissance des langues anciennes.

Sur les 110 000 étudiants que comprend l’Académie d’Aix-Marseille, près de 17 500 sont inscrit en faculté d’arts, lettres et science humaines. De quoi donner toute sa place à l’apprentissage du latin et de la linguistique antique. Mais parfois, à Marseille, apprendre la grammaire latine est une vraie question lorsqu’on n’est pas étudiant(e).

Entre adjectifs, déclinaisons, syntaxe et subjonctif, comment apprendre le latin dans la capitale provençale qu’est Marseille ? C’est ce qu’on va voir tout de suite !

Marseille : une ville de culture pour apprendre le latin

Quel niveau faut-il avoir en latin pour l'apprendre à la fac de Marseille ? Ancienne capitale de la culture, Marseille s’impose comme un carrefour culturel de choix pour apprendre la langue latine !

Si vous êtes français, vous n’êtes pas sans savoir que Marseille est une ville de culture. Élue capitale européenne de la culture en 2013, cette ville du sud est un véritable carrefour aux confins de plusieurs mondes, et de plusieurs cultures.

Entre le Mucem et le château de la Buzine, la ville marseillaise se pare d’un prestige culturel que les autres villes lui envient !

Le bassin culturel s’explique également par la présence des langues anciennes dans l’enseignement, notamment du latin, qui, avec les autres langues anciennes, est très appris par les élèves du secondaire marseillais.

La ville du sud se présente donc comme un centre névralgique culturel, qui s’impose comme une ville de choix pour apprendre ce qu’on appelle les humanités. Mais alors comment s’y prendre pour prendre des cours de latin selon notre situation ? Procédons par ordre !

Marseille : apprendre le latin au collège

Et oui, les petits marseillais, s’ils sont intéressés par le latin et le grec, vont pouvoir être comblés, et tout ceci, au coeur de la belle ville marseillaise. En effet, au sein de 41 collèges, l’enseignement conjoint du latin et du grec ancien (Ecla) a été mis en place, de sorte à renforcer la sensibilisation des plus jeunes aux langues anciennes.

Ce cursus a le mérite de former les latinistes de demain, et de leur faire apprendre le latin en toute détente. Et désormais, à Marseille, c’est plus de 40% d’élèves collégiens qui suivent des cours de langue morte, pas mal non ?

À noter que, dans l’Académie de Marseille, le collège Jean Brunet (à Avignon) a instauré l’option Langues et cultures de l’Antiquité au sein de son parcours. L’option latin peut évidemment y être choisie dès la classe de cinquième, comme dans beaucoup de collèges, de sorte à démocratiser au maximum l’apprentissage du latin.

Alors prêt pour des cours de college latin ?

Marseille : apprendre le latin à l’université

Quand peut on s'inscrire en fac de latin à Marseille ? L’Université fait partie de ces endroits où apprendre le latin n’a jamais été aussi simple, notamment à Marseille !

Les plus courageux d’entre nous pourront évidemment se diriger vers les études supérieures si l’envie d’apprendre (voire d’enseigner à leur tour) le latin se fait irrépressible.

Bien évidemment, la faculté de Marseille propose un parcours en lettres classiques, qui va permettre de prendre des cours de latin pendant quelques heures hebdomadaires, encore faut-il avoir le temps !

Conjointement à l’enseignement des lettres et de la langue grecque, tout un chacun pourra se former au latin en profondeur, en vue de passer les examens terminaux en master : le CAPES, ou encore l’agrégation. Le parcours « Langues et cultures de l’Antiquité » s’impose donc comme la meilleure formation à l’ablatif !

Grâce à des voyages physiques et à l’étude de certains oeuvres, l’enseignement du latin n’aura jamais été aussi agréable !

Si vous n’avez pas le temps de reprendre des études, ou tout simplement aucun objectif professionnel avec une telle formation, notez que vous pouvez assister aux cours magistraux et autres leçons en vous inscrivant à la fac (et en payant les frais d’inscription, pour moins de 200€), et en vous y rendant quand vous le souhaitez.

Car oui, à Marseille comme ailleurs, c’est bien là l’avantage majeur de l’Université : on s’y rend si on le souhaite, ou uniquement lorsque les cours (de latin en l’occurrence) nous intéressent.

Assimilé au statut d’auditeur libre, vous pourrez alors vous entraîner à faire des versions latines et à maîtriser l’indicatif grâce à des professeurs spécialisés.

Alors, elle est pas belle, la vie d’étudiant ?

Marseille : apprendre le latin en association

Où peut-on apprendre le latin à Marseille ? Les associations, notamment à Marseille, sont les outils les plus stimulants pour apprendre le latin en douceur, dans une ambiance agréable !

À Marseille comme partout, des associations existent pour tout, notamment pour nous faire découvrir le latin français, au moyen de cours collectifs. C’est le cas de l’AGAP (l Association pour le Grec et le latin à Aix et en Provence), qui est un lieu de regroupement pour tous les professeurs de lettres classiques de la région marseillaise.

Cette association loi 1901 est également ouverte à tous les amateurs de langues anciennes, et a pour but de promouvoir l’Antiquité et la connaissance de cette dernière. Il existe même des journées de l’Antiquité, organisé avec l’AJA (Association pour les Journées de l’Antiquité), bref, un vivier pour les passionnés !

Des systèmes de tutorat à distance sont mis en place pour nous permettre de nous imprégner d’une déclinaison latine ou d’une subtilité linguistique latine, alors même que tout un chacun sera à notre écoute pour répondre à la moindre de nos questions.

Un stage est également organisé chaque année pour parler de tous ces sujets en profondeur. En bref, une association chaleureuse, où l’intérêt n’est autre que de partager ensemble la passion pour le latin et les humanités en général, au coeur de la région marseillaise.

Marseille : apprendre le latin grâce aux cours particuliers

Quels sont les meilleurs profs de latin à Marseille ? À Marseille, les cours particuliers de latin sont nombreux, et permettent de se perfectionner dans leur matière fétiche !

À Marseille, apprendre le latin hors cursus universitaire est tout de même un peu plus compliqué qu’à Paris, capitale de la culture. C’est la raison pour laquelle en se contentant des outils dont on dispose, on peut faire des merveilles. Les cours particuliers, ça vous parle ?

Le bon coin, Je me propose, Star of service, ou encore Superprof, autant de plateformes qui s’imposent comme des moyens efficaces de maîtriser les rouages latins, entre pronoms et utilisation du dictionnaire Gaffiot.

Car oui, un professeur particulier, c’est l’assurance de travailler les points de grammaire que l’on souhaite, au rythme que l’on veut.

Prenons l’exemple de Superprof, où des dizaines de professeurs se poussent au portillon pour vous enseigner le latin à Marseille. Pour environ 25€ de l’heure, vous aurez accès à toutes les connaissances de la langue que vous souhaitez, et parfois même, le premier cours est offert !

Vous cherchez un cours de latin ?

Marseille : apprendre le latin en stage intensif

Ami(e)s marseillai(e)s, le stage intensif, vous y avez pensé ? Cette manière d’apprendre le latin est un outil idéal pour ceux qui ne disposent pas d’un emploi du temps adaptable, ou qui n’ont tout simplement pas envie d’apprendre cette langue ancienne en dehors d’une période donnée.

Et bien devinez quoi ? L’Académie des langues Anciennes le propose !

Et il est vrai qu’il s’agit là d’un bon moyen de rentabiliser les efforts, puisqu’au moyen de cours condensés, on peut alors améliorer sa connaissances des bases latines, et ce durant l’été. C’est en tout cas ce que proposent le CNRD et l’Université d’Aix-Marseille, lors d’une université d’été.

Durant deux semaines (soit 47 heures de cours), il s’agit de mener un tour d’horizon de la langue latine, dans un esprit de groupe chaleureux et détendu. Grâce à un niveau croissant au fil des jours, on peut alors parcourir un à un les différents points de la langue latine : lexique, étymologie, le passif, etc, bref, un enseignement des langues complet !

Épaulé par des professeurs spécialisés, les bases antiques n’auront plus aucun secret pour nous !

Apprendre le latin en autodidacte à Marseille

Enfin, une solution qui reste parmi la plus compliquée à mettre en place (mais aussi la plus stimulante !) est d’apprendre le latin par ses propres moyens. Comment faire ? En lisant, en se cultivant, mais aussi en fréquentant les lieux où se trouvent les manuels les plus précis au sujet de la langue latine.

Marseille regorge d’endroits où vous pourrez retrouver des précis de grammaire et autres formations papier. Par exemple, parmi les lieux incontournables pour apprendre le latin tout(e) seul(e) dans la région marseillaise, vous trouvez :

  • La Bibliothèque Universitaire des Fenouillères (à Aix en Provence), où figurent bon nombre d’ouvrages en lettres et arts,
  • La Bibliothèque Universitaire Saint Charles, à Marseille, avec 350 places assises,
  • La librairie Gibert Joseph, Boulevard Dugommier à Marseille, où sont réunis tous les ouvrages scolaires que vous recherchez, à prix cassés,
  • La librairie Maupetit (à Marseille), et sa belle collections de manuels scolaires et universitaires,
  • Et bien d’autres encore !

Marseille confirme donc sont statut de capitale culturelle et regorge de lieux propices à l’apprentissage du latin. Encore faut-il trouver la motivation, mais si la soif d’apprendre est avec vous, vous allez y arriver !

Comme dans bon nombre de villes française, étudier le latin à Marseille n’est donc pas si compliqué, il suffit de trouver les bonnes adresses ! Cette ancienne capitale européenne de la culture, si elle a un potentiel inespéré dans ce domaine, est le terrain fertile pour tous les latinistes qui se respectent.

À vous de voir quel type d’apprentissage vous correspond le plus, bon courage !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar